Mode

Comment prendre soin des ses bijoux

Comment prendre soin des ses bijoux

Auteur : Coup de Pouce

Mode

Comment prendre soin des ses bijoux

On a reçu une bague, un bracelet, une chaîne ou des boucles d'oreilles en cadeau? Voici comment les entretenir avec soin. Également, des conseils pour mieux choisir les bijoux de valeur.

Acheter un bijou est une dépense parfois considérable, alors on ne veut pas se tromper! Bien sûr, on recherche un accessoire qui cadre avec notre personnalité, notre physionomie, notre style, qui est compatible avec notre mode de vie. Voici quelques points à considérer selon le type de bijou qu'on magasine.

Bague

  • On s'assure de la solidité des griffes qui retiennent les pierres, car le bijou est porté à la main et sera soumis à plus d'usure et de chocs qu'un autre.
  • On l'essaie. En passant, on oublie l'idée de prendre la mesure du doigt de l'être aimé à son insu, car cette mesure n'est pas toujours déterminante. En effet, certains modèles peuvent être choisis plus ajustés parce qu'ils sont bombés et passent plus facilement par-dessus la phalange, alors que d'autres permettent moins de latitude.

 

Bracelet

  • On le choisit bien ajusté. Ainsi, il ne tombera pas au moindre mouvement du poignet. De plus, s'il est trop grand, il sera plus exposé à l'abrasion et s'usera de manière prématurée.
  • On vérifie la solidité du fermoir. Certains bracelets sont munis d'un système double: un second dispositif (appelé 8 de sûreté) vient renforcer le fermoir principal.

 

Collier

  • On détermine une longueur qui nous convient. Le modèle le plus en demande est celui de 18 po, qui convient à la plupart des physiques. Comme il est relativement court (il arrive un peu plus bas que le cou), on ne s'empêtre pas dedans en vaquant à nos activités quotidiennes.

 

Chaîne ou pendentif

  • On cherche une chaîne souple si on porte ce bijou souvent. On évite les mailles rigides, qui risquent de s'endommager plus rapidement.
  • On porte attention à l'équilibre de l'ensemble. La chaîne doit mettre le pendentif en valeur, pas l'éclipser!

 

Boucles d'oreilles

  • On les choisit à l'épreuve du temps. La tendance est au pratico-pratique, aux boucles d'oreilles discrètes et peu embarrassantes, comme les solitaires et les dormeuses.
  • On privilégie une tige en métal hypoallergénique si on a la peau sensible ou si nos perçages ont tendance à s'infecter.
  • On teste la sécurité du fermoir. Est-ce qu'on entend un clic lorsqu'on attache le crochet? Aussi, certains modèles de papillons sont plus robustes que d'autres: on vérifie qu'ils tiennent solidement à la tige.
 

Bijoux: 5 conseils pour en prendre soin

1. On range nos bijoux précieux séparément, par exemple dans une boîte compartimentée ou dans des petits sacs, pour éviter qu'ils ne frottent les uns contre les autres et se rayent.

2. On les retire avant toute activité qui risquerait de les abîmer ou qui les mettrait en contact avec des produits chimiques ou abrasifs: baignade, sport intense, ménage, gros travaux, etc.

3. Comme les perles sont sensibles aux produits acides, au chlore, aux fixatifs et à l'alcool, on ne les met qu'après s'être maquillée, coiffée et parfumée.

4. Nos bijoux ternissent selon la fréquence à laquelle on les porte, l'acidité de notre peau et les activités qu'on pratique. Si on veut les nettoyer nous-même, on les frotte délicatement avec une brosse à dents pour déloger les saletés incrustées, on les plonge ensuite dans un produit spécialisé (comme Éclat pour joyaux pour l'or et le platine ou Éclat pour argent (12 $ et 15 $, chez Birks), puis on les sèche et on les polit avec un linge doux. On peut aussi les apporter chez un professionnel, qui les nettoiera à l'aide d'une machine à ultrasons. Ce travail est souvent effectué gracieusement si on est une cliente, ou alors pour un coût modique (environ 10 $ par bijou). )

5. On fait faire une vérification annuelle des bijoux qu'on porte souvent, pour s'assurer qu'ils sont en bon état et faire resserrer les griffes, au besoin, afin qu'elles gardent les pierres bien en place. On fait aussi réenfiler notre collier de perles dès qu'on remarque un espacement inégal.

 

Merci à Normand Roy, propriétaire de la Bijouterie J. Omer Roy et fils (514-527-2951), à Caroline Gauthier, directrice générale du magasin Birks Square Phillips à Montréal, à Lise Petitpas, directrice générale de la Corporation des bijoutiers du Québec, et à France Poudrier, qui a oeuvré dans l'industrie diamantaire canadienne, pour leur aide précieuse.

Commentaires

Partage X
Mode

Comment prendre soin des ses bijoux

Se connecter

S'inscrire