Mode

6 critères pour choisir nos bottes d’hiver

Auteur : Coup de Pouce

Mode

6 critères pour choisir nos bottes d’hiver

Choisir des bottes d'hiver se révèle parfois assez compliqué: entre le style et le confort qu'on recherche, il y a parfois...quelques pieds! Voici 6 critères pour faciliter notre magasinage et des conseils d’entretien.

1. L'utilisation

Avant même de se rendre au magasin, on doit se questionner sur l'usage que nous souhaitons faire de nos bottes. La réponse influencera notre choix tant au niveau du modèle que de la doublure ou du revêtement. Si on cible bien notre besoin, on choisira assurément le bon produit.

2. La semelle

Les meilleurs choix: le caoutchouc ou le TPR (Thermo Plastic Rubber, un mélange synthétique à base de pétrole, moulé à la chaleur, qui confère à la semelle une belle finition en plus de la rendre durable, légère et flexible).

Elle doit être antidérapante (rayures à l'horizontale ou dessins embossés sous la semelle). La hauteur du talon pour une botte tout-aller ne devrait pas dépasser 7 cm (2 1/2 po).

3. La doublure

Le matériau idéal: le thermolite qui, indépendamment de son épaisseur, garde la chaleur à l'intérieur de la botte tout en laissant respirer le pied. La fourrure, synthétique ou naturelle, est également un bon choix.

4. Le revêtement

Il doit être traité pour résister à l'eau. On recherche cette mention sur l'étiquette.

5. Les coutures

La mention hydrofuge nous assure que les coutures sont étanches à l'eau et à l'air. Sinon, on examine la taille des trous de la couture: plus ils sont gros, plus il y a de risques que l'air et l'eau y pénètrent.

6. Les fermetures

Les fermetures à glissière offrent une étanchéité supérieure à celle des lacets. En plus, les bottes s'enfilent plus rapidement.

Entretien

Lorsqu'elles sont bien entretenues, les bottes ont une durée de vie appréciable. Avant d'administrer tout produit, il est impératif de lire les indications de la garantie. Nous y trouverons, entre autres, les soins nécessaires et les produits appropriés à utiliser avec nos bottes.

Pour conserver la qualité de la botte, on peut appliquer un traitement de protection et d'imperméabilisation avant de les exposer aux intempéries pour la première fois. Nos bottes doivent être propres et sèches pour y appliquer une protection. Mais le secret de la durabilité, c'est de nettoyer nos bottes après chaque rude journée pour éviter que la neige, le calcium ou le sel en dégradent la qualité. Avec un chiffon humide, on les essuie pour retirer les irritants.

Avant de remiser nos bottes pour la saison estivale, il est important de bien les nettoyer et de les enduire ensuite d'un cirage pour leur redonner du lustre. On ne doit pas abuser d'enduit graisseux parce que la chaleur de l'entreposage combiné à la moiteur estivale pourrait faire coller la poussière sur la botte.

Au rayon des produits, on retrouve aujourd'hui une vaste gamme de traitements pour régler différents problèmes. Il suffit de trouver celui qui est approprié au matériau de nos bottes. Autrement, le traditionnel vinaigre blanc pur appliqué directement sur la botte et ensuite rincé à l'eau chaude fera l'affaire. Si les tâches de calcium persistent, répéter jusqu'à ce qu'elles disparaissent. On peut toujours confier le soin de nos bottes à un cordonnier professionnel qui pourra sûrement leur donner un coup d'éclat.

 

Merci à Tony Pappas pour les conseils.

 

Commentaires
Partage X
Mode

6 critères pour choisir nos bottes d’hiver

Se connecter

S'inscrire