Mode

5 mythes et réalités au sujet des soutiens-gorge

5 mythes et réalités au sujet des soutiens-gorge

  Photographe : istockphoto.com

Mode

5 mythes et réalités au sujet des soutiens-gorge

En compagnie de la propriétaire de la boutique Lingerie Emma, Emma Dunn, on déboulonne 5 mythes à propos du soutien-gorge.

1. Un soutien-gorge rouge passera inaperçu sous des vêtements blancs.

VRAI. Le rouge cerise, tout comme le beige, est invisible sous le blanc. C’est vrai pour les personnes ayant une carnation pâle ou moyenne, car cette couleur est proche de la teinte de la peau.

2. On doit changer de soutien-gorge tous les jours.

VRAI. On évite de porter le même soutien-gorge plus d’une fois entre chaque lavage, car le sébum et la sueur abîment les fibres du tissu.

3. Pour conserver notre soutien-gorge plus longtemps, on le fait sécher sur la corde à linge.

FAUX. Comme c’est le cas pour les maillots de bain, on évite d’étendre nos soutiens-gorge sur la corde à linge, car le soleil brûle les fibres de lycra.

4. On doit toujours laver nos sous-vêtements à la main.

FAUX. Si on manque de temps, on peut aussi les laver à la machine dans un filet conçu à cet effet, avec un savon doux, pour ne pas abîmer la dentelle et l’élastique. Pour restaurer l’élasticité des fibres, on rince le tout à l’eau froide.

5. On devrait renouveler notre stock de soutiens-gorge tous les ans.

VRAI. La durée de vie d’un soutien-gorge dépend de sa qualité, ainsi que de l’entretien et de l’utilisation qu’on en fait. Si on le lave à la machine avec un savon ordinaire et qu’on le met dans la sécheuse, il se perdra son élasticité au bout de trois à six mois et n’offrira plus un bon soutien. Par contre, si on l’entretient correctement, on pourra le conserver au moins un an.

 

Commentaires
Partage X
Mode

5 mythes et réalités au sujet des soutiens-gorge

Se connecter

S'inscrire