Maquillage

Cosmétiques: faut-il payer le gros prix?

Cosmétiques: faut-il payer le gros prix?

istockphoto.com Photographe : istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Maquillage

Cosmétiques: faut-il payer le gros prix?

Une crème est-elle plus efficace parce qu’elle est chère? Les marques maison sont-elles de bonne qualité? Une experte nous aide à voir clair au rayon des produits de beauté.

Qui n'a pas passé de longues minutes au rayon des cosmétiques, perplexe devant la variété de produits et de prix? Combien de fois avons-nous acheté un flacon minuscule à un prix exorbitant, sans savoir s'il allait livrer ses promesses? «Peu importe le prix ou la marque des produits que l'on achète, le plus important c'est de vérifier la liste des ingrédients actifs», souligne Marie-Pier Lessard, cosméticienne et blogueuse (http://carnetsmode.blogspot.com/).

Une bonne crème hydratante, c'est donc celle dont les agents actifs, comme le karité ou le lait de chèvre, sont placés assez haut dans la liste d'ingrédients. «Après l'eau et la glycérine, qui sont la base aqueuse du produit», précise Marie-Pier Lessard. Il ne faudrait favoriser des produits un peu plus chers que pour les peaux hypersensibles ou ayant des besoins particuliers (très sèche, très ridée, etc.). «Des marques plus prestigieuses auront souvent plus de moyens pour faire des contrôles dermatologiques, précise Mme Lessard. Par exemple, Vichy, La Roche-Posay, Reversa ou Roc offrent des produits de très bonne qualité, disponibles en pharmacie et dont le rapport qualité prix est abordable.»

Qu'en est-il des marques maison des pharmacies? «Les produits des marques maison sont des 'copies' des marques connues, révèle Marie-Pier Lessard. La pharmacie achète une recette et la reproduit à sa façon. Ça reste une option économique intéressante, parfois efficace, mais ce ne sera jamais la recette originale.»

Pour éviter d'errer sans but dans les rayons des pharmacies, notre experte nous conseille de poser des questions aux cosméticiennes. Elles sont en mesure d'expliquer la signification de chaque ingrédient et, n'étant rattachées à aucune marque, elles ne tenteront pas de nous vendre un produit en particulier.
 

Nos crèmes et leurs ingrédients

Pour choisir judicieusement une crème, il faut savoir lire la liste des ingrédients et identifier ceux qui sont bons pour notre peau. Pour les crèmes hydratantes, le beurre de karité, l'agent hydratant par excellence, devrait être en bonne concentration. Pour une crème antirides, les vitamines A, E et C, les antioxydants et les AHA devraient être en tête de liste. «On devrait aussi porter une attention particulière aux ingrédients contenus dans les crèmes pour le corps, dit Mme Lessard. Si leur émollient n'est pas de bonne qualité, il restera à la surface de la peau et l'effet sera semblable à se tartiner de vaseline.» Elle préconise encore une fois le karité, mais également les produits à base de lait de chèvre peu ou pas parfumés.

Qu'en est-il des parabènes, ces agents de conservation controversés (car potentiellement cancérigènes? «On leur porte une attention particulière quand le produit est peu coûteux, car ils risquent d'être de mauvaise qualité», explique-t-elle. Les parabènes peuvent être de plus ou moins bonne qualité et donc avoir plus ou moins d'impacts néfastes sur la santé. L'idéal, c'est bien sûr de les éviter totalement quand c'est possible. Même son de cloche concernant les shampoings et le silicone. On fait attention à la concentration, car il peut avoir un effet asséchant et affadissant sur les cheveux, surtout colorés.

Et le maquillage: on achète à quel prix?

«Pour le maquillage, c'est une question de goût, de moyens et de bon sens, explique Marie-Pier Lessard. Personnellement, je n'investis jamais dans un mascara haut de gamme. D'abord, je n'ai jamais vu une grande différence avec des marques plus abordables et surtout, c'est un crève-cœur de devoir le jeter au bout de trois mois.» Car c'est en effet la durée de vie moyenne d'un mascara! Au-delà, sa texture change, il est moins couvrant et tient moins longtemps sur les cils. La durée de vie d'un ligneur pour les yeux s'étend pour sa part jusqu'à six mois, tout comme le fond de teint; plus durables, le crayon reste efficace jusqu'à deux ans et le rouge à lèvres, 12 mois. On y pense lors de nos prochains achats, pour investir plus dans les produits qu'on risque de garder plus longtemps.
«Le seul produit de maquillage pour lequel il ne faut pas avoir peur de payer un peu plus cher, c'est le fond de teint, précise notre cosméticienne. C'est important d'avoir une belle base de maquillage, un produit couvrant et surtout, qui convienne à la peau du visage, comme notre crème de jour.»

Échelle de prix par produit de beauté

Voici, selon notre experte beauté, une idée des montants à investir par type de produit et quelques-unes de ses marques préférées.

Crème de jour: Entre 25$ et 30$. Mme Lessard préconise les produits de La Roche-Posay, testés sous contrôle dermatologique.

Crème antirides: Entre 35$ et 50$. «Pour une crème aussi spécifique, j'aime beaucoup les produits de marque Reversa, Roc et Vichy, dit-elle. Cette dernière est d'ailleurs très souvent en solde, ça vaut la peine!»

Crème pour le corps: «On ne paie pas plus de 20$ et on pense à des marques comme Caprina ou Argania, à base de produits naturels et dont la liste d'ingrédients est courte! Les formats de 500 ml sont souvent à 10$.»

Crème contour des yeux: Entre 25$ et 30$

Mascara et maquillage en général: «On surveille les rabais et on en essaie plusieurs jusqu'à ce qu'on trouve notre chouchou.»

 

À LIRE: Maquillage: de quoi avons-nous vraiment besoin?

Commentaires

Partage X
Maquillage

Cosmétiques: faut-il payer le gros prix?

Se connecter

S'inscrire