Coiffure

Petit guide de la coloration maison réussie

Petit guide de la coloration maison réussie

istockphoto.com Photographe : istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Coiffure

Petit guide de la coloration maison réussie

Nos conseils pour choisir la couleur et le produit qu'il nous faut, l'appliquer sans gâchis et bien l'entretenir.

Choisir la bonne couleur

D'abord, il faut savoir qu'il n'y a pas de principes absolus en coloration: comme tout se porte, ou presque, on cherche ce qui nous va le mieux.

1. Selon notre teint
Si on a le teint le teint clair, beige rosé ou olivâtre, on penche pour les tons froids (reflets neutres, cendrés ou irisés). Si on a le teint mat ou d'un beige tirant sur le jaune, on opte pour des tons chauds (reflets dorés, rouges-orangés). Par exemple, un châtain cendré convient davantage à un teint froid et un châtain cuivré, à un teint chaud. Un petit test: si le blanc ou le fuchsia nous vont mieux que le beige ou l'orangé, on a le teint froid. Si c'est l'inverse, on a le teint chaud. Par ailleurs, on peut enfreindre ces règles et obtenir un effet très réussi. Si on a le teint et les yeux clairs et des taches de rousseur, les deux types de reflets pourraient nous convenir. Le bronzage aide aussi à porter des tons chauds si on a habituellement le teint blanc.

2. Selon les indications sur la boîte
Le nom des couleurs sur l'emballage comprend généralement la couleur (blond, châtain, roux, brun, noir), l'intensité (très clair, clair, moyen, foncé) et les reflets (cendrés, dorés, cuivrés, neutres). Pour les reflets neutres, on indique la couleur et son intensité (ex.: blond clair). Quant aux reflets irisés, ils peuvent être identifiés par des qualificatifs comme blond perlé, laiteux, etc. On garde en tête que le mannequin photographié n'avait peut-être pas la même couleur de cheveux que nous au départ. Il vaut donc mieux se fier au guide sur le côté de la boîte, qui nous donne le résultat prévu selon la couleur de nos cheveux.

3. Selon les échantillons de mèches
La bonne façon de les consulter: on glisse le doigt sous une mèche pour avoir une idée de l'effet sur notre peau.

4. En considérant certaines contraintes
«On ne se lance pas dans une métamorphose complète, conseille Denis Binet, coiffeur chez Mod's Hair et testeur pour Clairol. On peut plutôt changer ses reflets, réchauffer sa couleur ou lui redonner de la brillance.» On choisit une couleur qui se rapproche de la nôtre, car il est impossible d'éclaircir notre couleur naturelle de plus de deux tons en une seule étape. Si on a déjà les cheveux colorés, on consulte un expert coloriste ou une conseillère beauté en pharmacie, car on ne peut pâlir une coloration par une autre (par exemple, passer du brun au blond en une seule étape). Il faut plutôt décolorer nos cheveux en plusieurs étapes pour ne pas les abîmer. En tout temps, on se rappelle qu'il est beaucoup plus facile d'ajouter de la couleur que d'en enlever. Dans le doute, on y va donc mollo!

Si on est blonde
• On est vraiment gâtée: comme on n'a pas besoin d'éclaircir nos cheveux, on peut choisir à peu près n'importe quelle couleur.
• Si nos cheveux sont très dorés ou jaunis par le soleil, on évite les tons cendrés, qui risquent de leur donner des reflets verdâtres. On choisit plutôt un beige irisé ou légèrement rosé.
• On se méfie des colorations semi-permanentes très intenses (teintes d'orange, de rouge, de violet), très pigmentées ou noires, qui peuvent tacher les cheveux et perdurer.

Si on est rousse
• On opte pour un ton cuivré ou acajou pour raviver la couleur.
• Pour devenir châtaine ou brune, on choisit une nuance cendrée qui neutralise les reflets rouges.

Si on est brune
• Pour pâlir notre couleur, on choisit un colorant deux tons plus clair ou une coloration nouvelle vague, qui éclaircit plus facilement (comme Féria Hi-Lift Brown ou True Brunettes, de L'Oréal). Des mèches caramel éclairciront aussi.
• Si on souhaite foncer nos cheveux ou changer les reflets, il n'y a rien de plus facile!

Si on a les cheveux noirs
• Il est encore plus difficile de pâlir. Pour devenir châtaine ou blonde, on consulte les spécialistes des lignes sans frais des compagnies ou les conseillères beauté en pharmacie.
• Une bonne option: adopter des reflets bleus, pour un effet dramatique, ou rouge ou violine, qui adoucissent.

Si on a beaucoup de cheveux blancs
• Il faut une coloration permanente pour les couvrir à 100 %. Le ton sur ton fait ressortir les cheveux blancs et les colorations semi-permanentes ne les couvrent qu'à 20 % et risquent de les tacher.
• Difficile de prédire comment nos cheveux blancs réagiront aux reflets: on fait d'abord un essai sur une mèche.
• Si plus de 60 % de nos cheveux sont blancs, on évite les blonds trop clairs, qui ne prendront pas, et les rouges, qui seront plus intenses que ce que l'on souhaite.
• Pour un effet naturel, on choisit une nuance qui se rapproche de la nôtre.
• Pour transformer le gris en reflets, on choisit une teinte un ton plus pâle que notre couleur naturelle.

Si on a des mèches ou les cheveux décolorés
• Certaines colorations semi-permanentes sont déconseillées, car elles risquent de durer plus longtemps. On lit bien les consignes sur la boîte ainsi que le mode d'emploi à l'intérieur.
• Peu importe le type de produit utilisé, il est possible que la coloration ne soit pas uniforme.
• On attend environ une semaine après notre dernière coloration pour ajouter de nouveaux reflets.
• On évite les hennés.

Si nos cheveux sont permanentés ou défrisés
• On attend deux semaines après notre dernier traitement pour appliquer une coloration.
• On lit bien les instructions: il faut parfois un temps de pause plus court et certains produits nous sont carrément déconseillés.

Si nos cheveux sont colorés au henné
• On évite toute coloration chimique jusqu'à ce qu'on ait coupé toutes les mèches colorées au henné.

Choisir le bon produit

Semi-permanent
Pour qui: celles qui aiment changer de look sur un coup de tête, ajouter des reflets ou essayer une couleur, ou qui ont peur de s'engager. Peut être utilisé sur des cheveux colorés: l'effet sera plus intense et plus durable. Déconseillé pour les cheveux gris et, dans certains cas, les cheveux décolorés.
Effet: Pas d'éclaircissement possible. Permet de revenir facilement à notre couleur naturelle. À ne pas confondre avec une coloration temporaire, qui disparaît au premier shampooing. Sans ammoniaque.
Durée: 4 à 10 shampooings.
Entretien: Pour prolonger la couleur, on espace les shampooings.

Ton sur ton (ou semi-permanent)
Pour qui: celles qui ne veulent pas s'engager à long terme, qui désirent camoufler leurs premiers cheveux gris ou simplement ajouter des reflets ou en changer. Les cheveux colorés ou décolorés prendront davantage la couleur.
Effet: S'estompe lentement et ne laisse pas de repousses. Pas d'éclaircissement possible. À moins de ne vouloir colorer que nos cheveux blancs, on choisit une teinte de même intensité ou plus foncée que notre couleur de base. Sans ammoniaque.
Durée: jusqu'à 28 shampooings.
Entretien: Pour les cheveux gris, l'idéal est de recommencer toutes les 4 à 6 semaines, mais on peut espacer davantage nos colorations.

Permanent
Pour qui: celles qui osent, qui veulent obtenir un éclaircissement de leur couleur naturelle ou en changer les reflets, ou qui souhaitent couvrir parfaitement leurs cheveux blancs.
Effet: subtil ou spectaculaire, selon la couleur choisie.
Durée: permanente.
Entretien: toutes les 4 à 6 semaines, pour la repousse.

Mèches
Pour qui: celles qui souhaitent des effets de couleur, donner du relief à leur chevelure ou arborer un look moderne, ou encore celles qui veulent éclaircir des cheveux foncés ou leur donner un air d'été. S'applique sur les cheveux colorés, mais pas sur une coloration semi-permanente.
Effet: Une dizaine de mèches suffisent pour éclaircir.
Durée: permanente.
Entretien: On peut facilement vivre de deux à quatre mois avec la repousse.

Henné et autres colorations naturelles
Pour qui: celles qui veulent un traitement naturel, sans peroxyde ni ammoniaque, et dont les cheveux ne sont ni colorés ni permanentés. À noter que, même si la couleur s'est estompée (dans le cas des colorations semi-permanentes et ton sur ton), il faut attendre que tous les cheveux teints soient coupés avant de les colorer au henné. La couleur serait imprévisible, tout comme la réaction de nos cheveux.
Effet: Fortifie les cheveux, les rend doux et brillants. Pas d'éclaircissement possible. Très efficace pour couvrir les cheveux blancs.
Durée: permanente.
Entretien: toutes les trois à six semaines pour camoufler la repousse et raviver la couleur.On passe à l'action

Conseils de base
• On lit toujours le mode d'emploi.
• On procède à un test d'allergie et à un essai sur une mèche. On attend 48 heures pour déceler toute réaction de la peau.
• Pour les teintes foncées ou le henné, on étend de la gelée de pétrole ou une crème grasse sur les contours du visage, autour des oreilles et sur la nuque, sans toucher aux cheveux.
• On protège nos vêtements avec une serviette ou un vieux t-shirt et on porte toujours des gants.
On ne teint ni les cils ni les sourcils, car certains produits pourraient causer de graves dommages aux yeux.

Le matériel nécessaire
- Mode d'emploi
- Gants de plastique
- Minuterie
- Peigne de plastique (pour séparer nos cheveux en sections)
- Pinces
- Gelée de pétrole ou crème grasse
- Vieux t-shirt
- Serviette foncée
- débarbouillette humide (ou essuie-tout)

Les gants et l'applicateur sont généralement inclus dans l'emballage, mais ce n'est pas toujours le cas pour le henné et les autres colorations naturelles. On se procure alors des gants, un pinceau pour mélanger et appliquer la pâte colorante et un bol de plastique.

9 étapes, et le tour est joué!
1. On se lave les cheveux si on utilise une teinture semi-permanente et on les mouille pour le ton sur ton. On les laisse secs pour les autres produits.
2. On utilise le produit dans les cinq minutes qui suivent le mélange pour éviter qu'il ne s'oxyde.
3. On divise nos cheveux en sections à l'aide de pinces, surtout s'ils sont longs.
4. On applique le produit en suivant les instructions, des racines vers les pointes. Pour bien saturer nos cheveux, on se masse légèrement la tête comme pour faire mousser.
5. Pour les retouches, on pose la couleur aux racines, on laisse agir de 15 à 25 minutes, puis on applique sur toute la chevelure pour les 10 dernières minutes.
6. On laisse agir selon le temps indiqué par le fabricant. En règle générale:
• semi-permanente: 10 à 30 minutes;
• ton sur ton: 15 à 30 minutes;
• permanente: 25 à 30 minutes;
• mèches: 15 à 30 minutes;
• henné: 30 minutes (1 heure pour une coloration plus profonde).
7. On ajoute un peu d'eau tiède pour faire mousser, puis on rince jusqu'à ce que l'eau soit claire.
8. Si un revitalisant est inclus dans la boîte, on l'applique et on le laisse agir le temps indiqué.
9. On rince, puis on sèche et on coiffe nos cheveux comme d'habitude. Pour le henné, mieux vaut les sécher à l'air libre: la couleur sera fixée après quelques heures seulement.

5 conseils pour une belle couleur qui dure
La coloration fragilise souvent les cheveux. Il faut donc refermer leurs écailles, réparer la kératine endommagée, les traiter en douceur et les protéger des agressions extérieures. Il est important de les hydrater pour éviter qu'ils ne se dessèchent, ne cassent ou ne se divisent aux pointes.
1. Entretenir régulièrement notre coupe.
2. Utiliser un shampooing pour cheveux colorés: ces shampooings sont très doux. Éviter les shampooings anti-pellicules: ils agressent les cheveux.
3. Utiliser un revitalisant pour cheveux colorés et rincer à l'eau froide pour refermer les écailles des cheveux.
4. Une ou deux fois par semaine, remplacer le revitalisant par un masque nourrissant. Si nos cheveux sont abîmés (par un excès de coloration, de produits coiffants, de soleil ou de chlore, par exemple), on utilise le masque tous les jours pendant une ou deux semaines.
5. Renforcer l'action hydratante de nos produits et se protéger des UV avec un soin sans rinçage qui prolonge la couleur.14 conseils de pros
1. Protéger notre peau. Le test d'allergie de 48 heures est essentiel avant chaque utilisation. Une allergie peut survenir à tout moment de notre vie.
2. Se faire aider. Si on manque d'habileté pour l'application, une amie ou notre conjoint peut la faire pour nous.
3. Prévoir la bonne quantité. La quantité de teinture contenue dans un emballage convient aux cheveux jusqu'aux épaules. Si nos cheveux sont plus longs ou très épais, on prévoit deux boîtes, à moins que la marque choisie offre un peu plus de produit. C'est le cas de Féria, par exemple.
4. Appliquer une généreuse quantité de colorant. Pour les cheveux courts, mieux vaut en appliquer plus que moins pour bien saturer nos cheveux. Par ailleurs, si la moitié du produit suffit, on en mélangera moins à la prochaine coloration et on gardera le reste pour les retouches quatre semaines plus tard (jamais plus). Une teinture mélangée ne se conserve pas.
5. S'exercer. Avant de faire nos mèches, on peut d'abord utiliser l'outil fourni pour appliquer un revitalisant.

6. Pour des mèches uniformes, on en fait une à droite, puis une à gauche et on continue en alternant. On les rapproche davantage devant et on les espace de plus en plus en allant vers l'arrière pour imiter l'effet du soleil.
7. Commencer par le commencement. L'application du produit se fait d'abord là où on a le plus de cheveux gris. Toutefois, si on éclaircit ou si on change complètement de couleur, on commence par les pointes et on termine aux racines. La chaleur du cuir chevelu active la coloration plus rapidement.
8. Un mot sur le henné. On peut remplacer l'eau par du thé pour augmenter l'intensité de la couleur. En ajoutant quelques gouttes d'huile végétale, on obtiendra un mélange moins pâteux qui revitalisera mieux nos cheveux.
9. Éviter le soleil, le vent et le froid pendant le temps de pause: le produit pourrait couler ou s'altérer.
10. Respecter le temps de pause. Si on rince trop vite, le processus ne sera pas complété. À l'inverse, inutile de laisser plus longtemps: l'oxydation s'arrête au bout de 35 minutes.
11. Pour faire disparaître des taches de couleur sur le cuir chevelu ou sur la peau, frotter doucement avec du shampooing.
12. Se donner du temps pour apprivoiser la couleur. Il faut de 5 à 8 jours pour que nos cheveux s'adaptent aux pigments artificiels.
13. Tricher un peu. Si notre teint paraît trop clair, on utilise un autobronzant ou une poudre bronzante. Il suffit parfois de changer notre fard à joues et de mettre en valeur nos yeux.
14. Demander conseil. Pour un changement important, comme passer du noir au blond, on consulte les conseillères en pharmacie ou les experts des différentes compagnies: 1-888-4LOREAL, 1-800-CLAIROL ou 1-888-GARNIER.

Commentaires

Partage X
Coiffure

Petit guide de la coloration maison réussie

Se connecter

S'inscrire