Coiffure

Coloration maison: notre guide

Coloration maison: notre guide

Coloration maison: notre guide Auteur : Valérie Schiltz Crédits : istockphoto.com Source : Coupdepouce.com

Coiffure

Coloration maison: notre guide

Pour offrir une cure de rajeunissement à notre chevelure, la coloration maison est une bénédiction. Bonjour éclat et adieu cheveux blancs! Encore faut-il la choisir, l’appliquer et l’entretenir avec soin. L’expert chez Clairol, Denis Binet, nous donne ses conseils.  

 

Quelle est la différence entre les colorations maison et celles faites en salon?

«En termes d’ingrédients, il n’y en a pas. Des scientifiques ont étudié le produit pour éviter tout scénario catastrophe. Aussi, on obtient la même qualité, le même éclat et la même tenue. La différence vient des deux mains qui l’appliquent. À la maison, pas besoin de rendez-vous puisqu’on fait tout soi-même. C’est pratique, moins long et moins cher. Mais l’avantage du salon, c’est que ce sont deux mains expertes qui surveillent le processus. C’est l’idéal pour une première coloration, pour les grandes corrections de couleur et pour les effets spéciaux.»

Comment choisir la bonne nuance?

«On y va généralement pour une teinte se rapprochant de notre couleur naturelle, de deux tons plus clairs à deux tons plus foncés. Pour ce qui est du fini (acajou, cendré, chocolat...), on se fie à la couleur de notre peau, de nos yeux et de notre réaction au soleil. On peut toujours explorer la couleur sur le web d’abord et demander conseil à une cosméticienne une fois en pharmacie.»

Et pour la formule?

«Les formules permanentes modifient le cheveu définitivement. Il y a donc une repousse qui se pointe éventuellement. Mais c’est l’idéal pour camoufler tous les cheveux blancs. Les formules semi-permanentes maquillent le cheveu et ne le teignent pas. Sans ammoniaque, elles ont un faible taux d’oxydation. Sur une tête naturelle n’ayant pas plus de 20 % de cheveux blancs ou pour modifier légèrement une coloration permanente, c’est parfait.»

Comment bien l’appliquer?

«On doit suivre le mode d’emploi à la lettre: dosages exacts et temps de pause requis. On peut vouloir rincer plus tôt quand la couleur du produit change, mais il ne faut pas. Ça laisse un dépôt et la couleur finale n’est pas la bonne. Pour étaler la formule, on y va intuitivement avec le bec verseur, puis on masse le cuir chevelu pour bien répartir la couleur. Si on rafraîchit une coloration, pas besoin d’en mettre sur les pointes dès le départ. On suggère plutôt d’attendre 10 minutes avant la fin de la pause pour étaler le produit jusqu’aux pointes et faire une émulsion globale. Finalement, pour ne pas en mettre partout, il est conseillé de rincer nos cheveux dans l’évier de la cuisine et non dans la douche. On rince bien, on applique le revitalisant fourni dans la boîte, puis on essore avec une vieille serviette de couleur.»

Quel est le meilleur entretien?

«L’utilisation d’un shampoing et d’un revitalisant pour cheveux colorés est recommandée. On peut alterner avec une autre formule selon notre type de cheveux.»

Et si la nuance ne nous plaît pas?

«Changer de couleur de cheveux a un effet émotionnel. Aussi, je suggère d’attendre 48 heures avant de faire quoi que ce soit. Si, après ce temps, on tique toujours, on peut travailler les reflets ou foncer une teinte trop pâle avec une autre coloration semi-permanente. Si c’est trop foncé, on doit prendre notre mal en patience et attendre que la couleur dégorge ou consulter un professionnel.»

 

Commentaires
Partage X
Coiffure

Coloration maison: notre guide

Se connecter

S'inscrire