Coiffure

Cheveux: 5 croyances populaires démystifiées

Cheveux: 5 croyances populaires démystifiées

Cinq croyances capillaires passées au peigne fin Auteur : Valérie Schiltz Crédits : istockphoto.com Source : Coup de pouce, novembre 2016

Coiffure

Cheveux: 5 croyances populaires démystifiées

Certains mythes beauté sont plus durs que d’autres à déloger. Lumière sur 5 croyances capillaires populaires.

1. Les sulfates sont dommageables pour nos cheveux

Les sulfates sont des agents moussants et nettoyants. «Ils fonctionnent bien pour enlever l’excédent de produits et de sébum. Parfois trop, au risque de surnettoyer notre cuir chevelu», explique Kevin Turpin, ambassadeur Morrocanoil. C’est là que la sécheresse et les irritations peuvent survenir. Mais la mauvaise réputation des sulfates vient surtout du fait qu’on les soupçonne d’avoir des effets nocifs sur la santé et l’environnement (la Fondation David Suzuki les a placés dans sa liste de 12 ingrédients à éviter).

2. Plus un shampoing mousse, mieux c’est

«Généralement, une grande quantité de mousse provient d’une grande quantité de sulfates. Et comme on vient de le mentionner, cette propreté est parfois extrême», explique Kevin Turpin.

3. Rincer notre crinière à l’eau froide est bénéfique

Vrai. «Après avoir shampouiné et revitalisé nos cheveux, rincer le tout à l’eau froide referme les écailles, retient l’hydratation et lustre notre chevelure», explique Roger Medina, coiffeur de stars et ambassadeur Garnier.

4. Les shampoings vendus en salon sont plus efficaces que ceux trouvés en pharmacie

«Les ingrédients sont similaires, dit Kevin Turpin, mais ceux des formules vendues en salon sont souvent plus concentrés et de meilleure qualité.» Cela dit, on peut tout autant trouver notre compte dans un shampoing vendu en pharmacie (et économiser).

5. On doit toujours se laver les cheveux deux fois

Tous les spécialistes n’ont pas la même opinion sur le sujet. Pour Véronique Beaupré, maître-coiffeuse et copropriétaire du salon Local B, c’est essentiel: «Le premier shampoing nettoie, et le second va chercher tous les actifs de la formule.» Pour Kevin Turpin et Roger Medina, toutefois, ce n’est pas essentiel. «Si on utilise une série de produits coiffants ou si on ne s’est pas lavé les cheveux depuis plusieurs jours, le deuxième shampoing peut être utile», dit Roger Medina. «Mais si on a bien massé le cuir chevelu et qu’on a utilisé suffisamment d’eau du premier coup, ce n’est pas nécessaire», conclut Kevin Turpin.

 

 

Commentaires
Partage X
Coiffure

Cheveux: 5 croyances populaires démystifiées

Se connecter

S'inscrire