Sexualité

Y a-t-il une vie sexuelle après un cancer du sein?

Y a-t-il une vie sexuelle après un cancer du sein?

Auteur : Coup de Pouce

Sexualité

Y a-t-il une vie sexuelle après un cancer du sein?

Après avoir combattu cette maladie, comment renouer avec sa sexualité?



Le sein est considéré comme le symbole de l'identité féminine. Sa perte peut avoir un impact important sur la façon dont une femme perçoit sa propre féminité. Comme il s'agit d'un organe externe, donc apparent, l'image de féminité projetée par la femme atteinte d'un cancer lui semblera alors affectée à ses yeux et aux yeux des autres (principalement le conjoint). Il s'ensuivra une perte de l'estime de soi. De cela peut aussi découler un sentiment de dégoût face à sa nouvelle apparence corporelle (ex. : cicatrice, amaigrissement, effets de certains traitements comme la chimiothérapie où la perte des cheveux est possible).

La femme peut alors avoir tendance à fuir tout contact physique avec son conjoint, car elle croit qu'il ressent la même chose face à elle («honte de l'infirmité», perte de désir, elle ne se sent plus attirante pour l'autre).

Atténuer l'impact psychologique
Cette étape est importante pour parvenir à améliorer la perception de sa nouvelle image corporelle et à augmenter son estime de soi.

Un point important, tout au long de cette démarche, est la communication. La femme ne doit pas mettre son conjoint de côté car lui aussi subit l'impact de la maladie et de ce qui en découle. Le fait d'exprimer ce que l'on ressent à l'autre permet souvent d'éviter les mésententes et favorise le rapprochement, si important lorsqu'on traverse une telle épreuve. Même si cela est parfois difficile, mieux vaut s'exprimer que souffrir en silence.

D'autres points à considérer:
-Ne pas considérer seulement son corps. Nous sommes des êtres humains entiers, pas seulement une partie d'anatomie.

-Ne pas se comparer, c'est la pire chose à faire. Prendre le temps de réapprivoiser son corps.

-La féminité n'est pas seulement une question de sein. Elle est aussi associée à l'habillement, au maquillage, à la coiffure (une prothèse capillaire peut être utilisée s'il y a perte des cheveux).

-La reconstruction mammaire peut être une solution envisagée lorsque l'ablation est importante (restaure l'image corporelle).

-Le fait de prendre soin de son corps permet de le réapprivoiser.

-Se fixer des buts, reconnaître les progrès que l'on fait, trouver du positif pour chaque point négatif que l'on perçoit de soi-même amènent à mieux s'accepter émotionnellement et physiquement.

Il a été démontré, lors d'une étude menée en Grande-Bretagne, que le fait d'obtenir des informations exactes sur la maladie et la nature des traitements aide à l'acceptation des changements.

Reprendre goût à la sexualité
L'acceptation de sa nouvelle image corporelle est indispensable à toute rééducation sexuelle. Cependant, la sexualité elle-même aide à l'acceptation de soi. Par sexualité on peut entendre simplement des caresses, des touchers et de l'affection. Cela aura pour effet de réassurer sur la désirabilité. La femme pourra se sentir alors plus en santé et avoir une vision plus positive de la vie. La sexualité est un acte de vie.

Il existe des trucs pour aider à réapprivoiser sa sexualité. En voici quelques-uns :
-Garder la lumière éteinte jusqu'à ce que le malaise dû à la nouvelle apparence physique soit suffisamment atténué.

-Porter un soutien-gorge rembourré ou un mini-négligé jusqu'à ce que la reconstruction mammaire soit effectuée (si cette solution a été envisagée) ou jusqu'à ce que le malaise soit atténué.

-Mettre plus l'accent sur les autres zones érogènes, surtout au début (cou, oreilles, arrière des genoux, fesses, etc.). Ne pas avoir peur d'explorer.

-Essayer des positions sexuelles différentes où les seins sont moins sollicités (au niveau visuel ou tactile).

Il peut être plus difficile pour certaines personnes de réussir à traverser une telle épreuve. Il peut alors être profitable de consulter pour obtenir l'aide nécessaire pour atteindre la voie de l'acceptation.

Association des sexologues du Québec
Téléphone : (514) 270-9289
Courriel : asq@qc.aira.com

Commentaires

Partage X
Sexualité

Y a-t-il une vie sexuelle après un cancer du sein?

Se connecter

S'inscrire