Orgasme vaginal, comment y arriver?

iStockphoto Auteur : Coup de Pouce Crédits : iStockphoto

Les femmes ne sont pas toutes capables d’obtenir un orgasme par la pénétration vaginale. Une étude montre que 63% des femmes atteignent l'orgasme par stimulation vaginale, et 94 % par stimulation clitoridienne.



La sexualité comprend des composantes biologiques, psychologiques, émotionnelles, sociales, culturelles et spirituelles et peut s'exprimer dans une ou toutes ces facettes, sans nécessairement inclure les organes génitaux. L'orgasme est donc plus qu'un réflexe généré par une stimulation génitale. Les sensations érotiques sur d'autres parties du corps, telles que sur les seins ou les lèvres, peuvent amener à l'orgasme une femme très concentrée sur ces plaisirs. Même des stimulations essentiellement imaginaires, dont les rêves, peuvent produire le même effet.

L'orgasme peut donc être généré par le cerveau, d'où l'importance d'érotiser les sensations lors d'une pénétration. Nous avons constaté combien les femmes qui atteignent l'orgasme par pénétration aiment les sensations et les émotions qui y sont reliées. Les femmes aiment être pénétrées profondément par le pénis de celui qu'elles désirent, de sentir sa force de mâle, le plaisir chez elles et celui de cet homme.


Orgasme par pénétration: mode d'emploi

Plusieurs facteurs favorisent l'obtention de l'orgasme par pénétration. Il y a l'expérience qui vient généralement avec l'âge ainsi qu'avec la fréquence des relations, la durée des préliminaires et des caresses (au moins vingt minutes), la capacité de provoquer des contractions volontaires des muscles périvaginaux et la durée de la pénétration, au moins cinq minutes, avant l'éjaculation.

Les femmes sont plus orientées vers un objectif de plaisir, les hommes, vers la performance. Quand la femme n'atteint pas l'orgasme, c'est souvent l'homme qui en est le plus perturbé, convaincu que son pénis n'a pas été à la hauteur. Les femmes qui n'atteignent pas l'orgasme ne sont pas infantiles ou névrosées, comme l'ont soutenu longtemps les théories freudiennes. Le clitoris - et non le vagin - est la partie du corps la plus innervée: il n'y a rien d'anormal à ne pas atteindre l'orgasme. Les reproches ou les pressions du partenaire ne feront que créer plus de tension et moins de résultats.

Ce qui est important à l'intérieur d'une relation sexuelle, c'est que chacun y trouve un plaisir et une satisfaction, en accord avec sa physiologie.

Lire aussi: Les réactions du corps lors de l'excitation

Sources

Komisaruk, Beyer-Flores, Whipple, The Science of Orgasm, Johns Hopkins University Press, 2005.

Cutler, W. B., Zacher, M. J., McCoy, N. L, Genovese-Stone, E., & Friedmann, E., Sexual Response in Women. Obstretic and Gynecology 95 (4, suppl. I): S19, 2000.

Commentaires
Partage X
Sexualité

Orgasme vaginal, comment y arriver?

Se connecter

S'inscrire