Sexualité

Mon chum est accro du cybersexe… Que faire?

Mon chum est accro du cybersexe… Que faire?

Auteur : Coup de Pouce

Sexualité

Mon chum est accro du cybersexe… Que faire?

Que doit-on faire lorsque notre conjoint consacre plus de temps au cybersexe qu'à l'entretien de notre relation?

Il arrive que le flirt sur Internet soit un dérivatif à un problème bien ancré dans la réalité, comme l'explique Josée Leboeuf, sexologue et psychothérapeute: «Si la routine s'est installée, que la vie sexuelle est moche et que la communication dans le couple est mauvaise, le conjoint insatisfait peut être tenté d'aller trouver réponse à ses désirs sur Internet.»

Comment réagir quand on soupçonne notre conjoint de s'adonner au cybersexe?
  • Lui dire que ce qu'il y fait nous inquiète et nous met mal à l'aise.

  • Lui demander ce qui le pousse à se tourner vers Internet. Est-ce un divertissement ou la réponse à un besoin qu'il ne peut combler dans la réalité?



    Si ses motivations prennent source dans l'état du couple, on doit alors être prête à faire les remises en question qui s'imposent. Il ne se sent plus valorisé? La vie sexuelle s'est étiolée? La communication a disparu? On peut travailler ensemble à régler les problèmes. Si notre couple va bien, on lui demande ce qu'il trouve de plus sur Internet. Il peut s'agir d'un simple besoin de fantaisie, de piquant. En exprimant clairement les désirs de chacun, on peut trouver des façons de les combler ensemble.

  • On peut être tentée d'aller «chatter» nous-même, question de voir ce qui se passe réellement. Cette démarche peut nous aider à comprendre ce qui attire notre conjoint, mais elle peut aussi être menaçante: ce qui peut être très banal pour un autre peut nous paraître très choquant.

  • Consulter en couple ou individuellement, si notre conjoint présente réellement des signes de dépendance ou de compulsion sexuelle. Il s'agit alors de problèmes psychologiques d'un autre ordre, nécessitant une thérapie individuelle.Que faire si notre conjoint juge ses activités inoffensives et tient à les poursuivre, même en sachant que ça nous dérange?
    À nous de voir si nous pouvons tolérer la situation. On ne peut lui faire admettre qu'il y a un problème s'il juge que ce n'est pas le cas. Et si sa réponse ne nous satisfait pas, il faut prendre une décision face à la relation.

    Est-ce de l'infidélité?
    La grande majorité des internautes utilisent le matériel sexuel sur Internet comme une source de divertissement et disent que leurs expériences sont «satisfaisantes» mais pas particulièrement excitantes, selon l'Association américaine de psychologie.

    Josée Leboeuf indique que la plupart des hommes qui s'adonnent au cybersexe ne considèrent pas ça plus dramatique que de lire un Playboy, alors que pour la conjointe, ce n'est pas la même chose. Elle sait très bien que son mari ne rencontrera jamais les filles de Playboy, alors qu'avec Internet, il y a un potentiel que la relation aille plus loin.

    Josée Leboeuf est sexologue clinicienne et psychothérapeute, membre de l'Association des sexologues du Québec. En plus de diriger son propre site Web, elle anime des forums sexualité sur PsychoMédia depuis mars 1998, donne des consultations en mode virtuel (IRC) et offre des services de thérapie individuelle et de couple.
  • Commentaires

    Partage X
    Sexualité

    Mon chum est accro du cybersexe… Que faire?

    Se connecter

    S'inscrire