Sexualité

La fellation ne plait pas à tous les hommes

La fellation ne plait pas à tous les hommes

iStockphoto Photographe : iStockphoto Auteur : Coup de Pouce

Sexualité

La fellation ne plait pas à tous les hommes

C'est connu: la fellation, tous les hommes aiment ça. Tous? Eh bien, non. Certains sont mal à l'aise avec l'aspect intime de l'acte, d'autres n'en tirent simplement aucun plaisir. Pourquoi?

Je n'aime pas la fellation: 5 raisons
 
Je n'aime pas ça parce que la sensation des dents sur mon pénis me rend nerveux. Plusieurs hommes redoutent les éraflures ou, pire, les morsures. Ils deviennent alors plus stressés qu'excités, ce qui leur fait parfois perdre leur érection. Ces appréhensions sont si importantes qu'ils préfèrent s'abstenir.
 
Je n'aime pas ça parce que je trouve que c'est une pratique avilissante, dégradante, digne des vidéos XXX. Certains hommes sont gênés ou mal à l'aise d'en faire la demande à leur partenaire car ils ont l'impression que la fellation est le propre des femmes faciles ou des prostituées. Ils craignent donc d'offusquer leur douce moitié.
 
Je n'aime pas ça parce que j'ai peur que cela déplaise à ma (ou mon) partenaire. Il est parfois difficile de faire des demandes particulières par crainte de se voir refuser ce qui est demandé. Ce genre de craintes peut amener certains hommes à ne pas en réclamer même si cela peut faire partie de leurs désirs.
 
Je n'aime pas ça parce que je crains de dégager des odeurs et que cela soit offensant pour l'autre. Cette crainte peut être associée au fait que le pénis sert aussi à uriner. Plutôt que de risquer de déplaire à l'autre, certains hommes vont éviter les fellations.
 
Je n'aime pas ça parce que je crains de ne pouvoir me contrôler et d'éjaculer dans la bouche de l'autre. La supposition qu'une excitation trop forte conduise à une éjaculation dans la bouche de l'autre peut empêcher de solliciter des caresses orales. La peur de la réaction - dédain ou même haut-le-coeur - leur fait préférer l'abstention.
 
Peut-on apprendre à aimer cela?
 
Oui, il est possible de développer un goût pour la fellation. Même si elle ne constitue pas une obligation, elle fait toutefois partie des diverses pratiques sexuelles. Pour la (ou le) partenaire, le fait d'essuyer un refus lors d'une tentative de fellation peut l'amener à se questionner sur son habileté à la prodiguer ou sur sa désirabilité. Si vous êtes inquiet de lui déplaire en en faisant la demande, vous avez déjà une réponse à votre question.
 
Il est important que vous puissiez expliquer l'inconfort que vous ressentez face à cette pratique. Prenez le temps de cerner exactement ce qui vous dérange. Si cela va à l'encontre de vos valeurs, vous devrez déterminer ce que vous préférez faire: explorer la nouveauté ou respecter vos valeurs. De là, si vous le désirez, vous pourrez explorer la fellation petit à petit.
 
Explorer la fellation: mode d'emploi
 
Dans un premier temps, si vous craignez de dégager des odeurs, vérifiez si c'est le cas auprès de votre partenaire: une fois rassuré, il sera plus facile de vous abandonner. Il va sans dire que vous risquez d'être plus «appétissant» au sortir de la douche qu'après une longue journée de travail.
 
Ensuite, prenez le temps de ressentir le contact de la langue avec votre pénis. Demandez à votre partenaire d'y aller graduellement et exprimez vos sensations, positives ou négatives. Parfois, se faire rassurer par l'autre peut être suffisant pour se laisser aller un peu plus.
 
Demandez-lui de remonter lentement sur votre pénis avec sa langue et évaluez ce que vous ressentez: si vous êtes confortable, vous pouvez graduellement encourager les caresses de la langue sur le gland, puis sa prise en bouche totale. Allez-y doucement, donnez-vous le temps d'apprivoiser l'expérience et de voir le plaisir de l'autre à vous caresser.
 
Si vous avez le sentiment que vous risquez d'éjaculer dans la bouche de votre partenaire, parlez-lui-en, vous pourrez déterminer sa zone de confort face à cette possibilité. Si vous craignez d'être trop excité, prenez le temps de respirer et de vous détendre pendant la fellation. Habituellement, les hommes ont plus de facilité à contrôler leur éjaculation avec la fellation que lors de la pénétration. Toutefois, il se peut que cela ne soit pas le cas pour vous. Si votre partenaire ne veut pas que vous éjaculiez dans sa bouche, expérimentez les caresses autour du pénis au lieu de la prise complète du pénis dans la bouche. Lorsque vous vous sentirez prêt, vous pourrez passer à la prochaine étape.
 
Sachez que vous pouvez développer un goût pour la fellation, sans toutefois que cela devienne votre pratique sexuelle favorite.

Commentaires

Partage X
Sexualité

La fellation ne plait pas à tous les hommes

Se connecter

S'inscrire