En panne de désir sexuel?

iStockphoto Photographe : iStockphoto Auteur : Coup de Pouce

Le désir sexuel, c'est un état, une énergie psycho-biologique qui précède et entraîne un comportement sexuel. En cas de panne, on peut le stimuler, le réveiller au besoin ou le maintenir en forme. Voici comment faire.


Le désir sexuel, c'est comme une plante: si on ne l'entretient pas, elle sèche. Donc la meilleure façon de préserver son désir sexuel, c'est de s'y adonner. En fait, plusieurs couples sont ensemble, sans l'être. Monsieur est devant la télévision et madame est plongée dans son livre. Puis vient l'heure d'aller se coucher. Bon nombre s'imaginent qu'ils ont un «cadre de porte érotique» et qu'il suffit de le passer et d'être dans le lit ensemble pour que le désir jaillisse.
 
Il n'est pas nécessaire de changer toutes ses activités pour avoir du désir, mais de le laisser sous-entendre à l'autre avant d'être au lit aide beaucoup. Les petites attentions, les mots tendres, les becs dans le cou en passant attisent autant le désir de l'autre que le sien. Puis, sortir des sentiers battus, c'est-à-dire faire l'amour autrement que dans sa chambre, dans le noir, à la même heure et de la même façon, ça aussi c'est excitant.
 
Les sorties à deux
 
Lorsqu'on travaille tous les deux et que, le soir venu, on doit s'occuper des enfants et des tâches ménagères; lorsqu'on se retrouve ensemble uniquement pour écouter les nouvelles et qu'après la bise de «Bonne nuit», on se tourne chacun de son côté; lorsque les fins de semaine on fait les courses et le taxi pour les enfants et que, le samedi soir, on rencontre des amis pour le souper et pour jouer aux cartes; en somme, lorsque nos moments d'intimité à deux sont rares ou vécus à la sauvette, il est normal que le désir sexuel soit limité sinon absent.
 
Chez la majorité des femmes, le désir sexuel suit le sentiment d'être amoureuse, ce qui nécessite temps et complicité. Et les sorties à deux, sans amis et sans enfants, en sont des moments privilégiés. Pas besoin de faire des grandes sorties coûteuses pour goûter le temps ensemble: quand, pour la dernière fois, avez-vous fait un pique-nique? Quand êtes-vous allés patiner ou à bicyclette? Quand êtes-vous allés marcher en vous prenant la main?
 
Les problèmes de désir
 
Vous faites garder les enfants tellement souvent que vous vous sentez coupables de les faire encore garder la fin de semaine? Eh bien, à quand remonte votre dernier petit souper intime lorsqu'ils sont couchés? Votre dernier bain érotique? Votre dernière relation sexuelle avec du parfum et de l'encens, des chandelles et de la musique? Se garder du temps pour soi, à parler de soi (pas des voisins ou des enfants comme on le fait trop souvent!), s'inventer une intimité à deux, c'est l'exercice principal pour maintenir son désir sexuel vivant et vigoureux.
 
On peut manquer de désir en général ou ne pas désirer son partenaire (mais avoir plein de désirs inavoués pour d'autres hommes ou femmes réels ou imaginaires). C'est donc nous-mêmes qui sommes en cause ou notre relation de couple.
 
Si c'est la relation, on peut recourir aux petits trucs dont on vient de parler pour raviver le désir. Mais tout ne nous appartient pas là-dedans et nous ne pouvons pas régler le problème tout seul. Quand c'est nous-mêmes, comme individu, qui manquons de désir, qu'importe ce que l'autre fait ou dit, c'est habituellement plus difficile et nous gagnons à consulter. De toute façon, établir un pont avec l'autre en lui confiant notre manque de désir et les sentiments que cela nous fait vivre peut nous rapprocher.
 
Utiliser ses fantasmes
 
Déjà, en lisant les lignes précédentes, vous vous êtes dit : «Oui, ça a de l'allure et c'est vrai que ça fait longtemps» ou encore : «Non, je n'oserais pas» ou «Il ne voudra jamais». Déjà votre imaginaire s'est mis en marche et la majorité d'entre vous a eu des fantasmes. Vous voyez que ce n'est pas nécessairement «olé, olé» les fantasmes. Rêver comment on va séduire l'autre, imaginer ses réactions, sa joie et peut-être bien sa surprise, C'est stimuler son propre désir. Sortir des sentiers battus, imaginer de nouveaux endroits pour assouvir son désir, par exemple.
 
Lire aussi: La perte de désir chez les couples âgés et Trouble du désir chez les couples de femmes

Commentaires

Partage X
Sexualité

En panne de désir sexuel?

Se connecter

S'inscrire