Sexualité

Choisir son condom et savoir l'utiliser

Choisir son condom et savoir l'utiliser

iStockphoto Photographe : iStockphoto Auteur : Coup de Pouce

Sexualité

Choisir son condom et savoir l'utiliser

Opter pour le condom réduirait considérablement le risque de grossesse non désirée et les infections transmises sexuellement (ITS). Voici quelques conseils pour mieux le choisir et l’utiliser de façon sécuritaire.


Le condom sert de barrière physique entre le pénis de l'homme et sa partenaire. Le condom masculin couvre le pénis, tandis que le condom féminin s'insère dans le vagin. Le condom peut être fait de différents matériaux et se présente dans une variété de grandeurs, de formes, de couleurs et de textures. On peut l'acheter à l'épicerie, en pharmacie, dans un magasin d'escomptes ou dans un distributeur automatique. Utilisé correctement, le condom a un taux de fuite inférieur à 1% et un taux de rupture d'environ 1%.
 
Types de condoms
 
Différents types de condoms s'offrent à l'homme et à la femme. Chacun a ses avantages et ses inconvénients.
 
  • Condoms masculins: latex, peau de mouton ou synthétique
Disponibles depuis des années, les condoms en latex naturel sont les plus courants et les plus populaires. Ils sont maintenant offerts en différentes grandeurs afin de permettre un meilleur ajustement. La grandeur à choisir dépend de la largeur du pénis. Si un condom est trop grand, il peut glisser. S'il est trop serré, il risque davantage de se déchirer.
 
Les condoms dits de «membrane naturelle» ou de «peau de mouton» sont fabriqués avec la paroi intestinale du mouton. De tous les types de protection utilisés de nos jours, c'est le plus ancien, mais il s'agit d'un produit spécialisé que peu d'hommes utilisent. Comme la membrane naturelle est plutôt poreuse, ce type de condom n'est pas recommandé à titre de protection contre certaines maladies virales, comme l'hépatite et le virus de l'immunodéficience humaine (VIH). Il protège néanmoins contre la grossesse et les ITS d'origine bactérienne. Certains le trouvent plus confortable que le condom en latex.
 
Les condoms en polymère synthétique, généralement faits de polyuréthanne, ressemblent aux condoms en latex et sont tout aussi efficaces pour empêcher la grosesse et les ITSS (infections transmissibles sexuellement et par le sang). Ce type de condom est une bonne option pour les personnes allergiques au latex et il peut être utilisé avec des lubrifiants qui pourraient détruire le latex. Certains utilisateurs le trouvent plus confortable que les condoms en latex, mais il est généralement plus cher.
 
  • Avec du lubrifiant
Les condoms lubrifiés avec spermicide sont enduits d'un lubrifiant contenant du nonoxynol-9 (N-9), qui peut offrir une plus grande protection contre la grossesse. Cependant, le N-9 ne protège pas efficacement contre l'infection au VIH ou d'autres ITS. En fait, le N-9 pourrait même accroître de risque d'infection, car il irrite les tissus du vagin ou du rectum, favorisant ainsi la transmission de l'infection.
 
Pour ce qui est de la prévention des ITS, y compris le VIH, il est préférable d'utiliser un condom lubrifié au N-9 que de n'en utiliser aucun. Les condoms lubrifiés au N-9 ne devraient être utilisés que lorsqu'on a besoin d'une protection supplémentaire contre la grossesse. Ils ne devraient être utilisés ni pour le coït anal, ni lorsqu'une autre méthode de contraception, comme un contraceptif oral, est déjà utilisée.
 
  • Condoms féminins
Les condoms féminins sont généralement faits de polyuréthanne ou de latex et sont tout aussi efficaces contre la grossesse et la maladie que les condoms masculins. Ces condoms sont relativement nouveaux et plus chers que les condoms pour hommes. De nombreuses utilisatrices aiment le fait que ce soit elles qui décident quand utiliser un condom et de savoir qu'elles se protègent elles-mêmes.
 
 
Ne pas confondre gadgets et condoms
 
Certains gadgets ressemblant à un condom se vendent dans les distributeurs automatiques ou les magasins spécialisés. Il ne faut toutefois pas les confondre avec les condoms:
 
  • Les deux peuvent se vendre au même endroit, mais le gadget ne peut se vendre comme moyen pour prévenir la grossesse ou les maladies.
  • Même si on l'utilise avec un condom en latex, le gadget ne protège pas forcément contre les maladies puisqu'il peut contenir un matériau qui endommage le latex.
  • Effets des condoms sur la santé publique
 
S'il est utilisé correctement, le condom peut réduire considérablement le risque de grossesse et les ITSS. En l'utilisant, vous vous protégez et vous aidez à prévenir la propagation de maladies. Cependant, tel qu'il a été mentionné précédemment, il n'est pas à toute épreuve. Une grossesse peut survenir dans près de 10% des cas, généralement en raison d'un mauvais usage.
 
Conseils pour une utilisation sécuritaire
 
  • Le condom masculin se vend en paquet de trois ou de douze. Essayez plusieurs marques de condoms, en paquet de trois, jusqu'à ce que vous trouviez celle qui vous convient;
  • Suivez toujours les instructions sur l'emballage lorsque vous utilisez un condom;
  • N'utilisez pas un condom dont la date limite d'utilisation est dépassée;
  • Vous pouvez employer des lubrifiants, mais sachez que ceux à base de pétrole ou d'huile, comme la vaseline, affaiblissent les condoms en latex;
  • Les lubrifiants à base d'huile peuvent être utilisés avec certains condoms synthétiques;
  • Dans les magasins, vous trouverez habituellement les lubrifiants près des condoms. Lisez attentivement les instructions sur l'emballage;
  • Certaines crèmes vaginales, comme celles renfermant des estrogènes, ne devraient pas être utilisées avec les condoms en latex parce qu'elles peuvent les affaiblir;
  • Si vous constatez après l'usage que le condom est déchiré, réduisez le risque de grossesse en appliquant immédiatement un spermicide;
  • Si vous utilisez d'autres méthodes de contraception, comme la pilule ou un stérilet, rappelez-vous qu'elles n'offrent aucune protection contre les ITS et le VIH;
  • Gardez les condoms en latex à la température de la pièce et à l'abri du soleil, puisque la chaleur réduit leur durée de conservation;
  • Si vous avez une plainte à formuler, communiquez avec le bureau de Direction générale des produits de santé et des aliments de votre région. Le numéro se trouve dans les pages bleues (gouvernement du Canada) de votre annuaire téléphonique. Vous pouvez aussi signaler tout problème par l'intermédiaire de la Ligne d'urgence pour les instruments médicaux, en composant le 1 800 267-9675.

Pour en savoir plus, consultez votre médecin ou votre pharmacien, ou visitez les sites Internet suivants:
 
Agence de santé publique du Canada - Site Web sur les ITS.
 
Règlement sur les instruments médicaux de Santé Canada.
 
Vous pouvez également téléphoner au 1-866-225-0709 ou au 1-800-267-1245 (sans frais) pour les malentendants.
 
Source
 
Santé Canada
 

Commentaires

Partage X
Sexualité

Choisir son condom et savoir l'utiliser

Se connecter

S'inscrire