Santé

Vous ronflez? Ça se soigne!

Vous ronflez? Ça se soigne!

Shutterstock Photographe : Shutterstock Auteur : Coup de Pouce

Santé

Vous ronflez? Ça se soigne!

Nos ronflements perturbent le sommeil de notre conjoint, mais ils peuvent aussi être la cause de différents problèmes de santé.

«Le ronflement se produit en raison d'une résistance aérienne qui fait vibrer les tissus mous de la région du palais, des amygdales et de la base de la langue», explique le Dr Janik Sarrazin, ORL et président de l'Association d'oto-rhino-laryngologie et de chirurgie cervico-faciale du Québec. Plusieurs causes peuvent être à l'origine de cette résistance, selon le médecin spécialiste. Il y a d'abord des facteurs morphologiques. Par exemple, le fait d'avoir de grosses amygdales, un nez étroit ou une mâchoire orientée vers l'arrière rétrécit le passage de l'air et provoque des ronflements. «L'obstruction nasale due à un rhume ou à des allergies peut aussi avoir le même effet, tout comme le tabagisme, qui irrite et endommage les tissus des voies aériennes supérieures», note l'ORL. Venise Cyr, inhalothérapeute à la Clinique du sommeil de la Mauricie, à Trois-Rivières, ajoute que l'embonpoint et l'âge sont d'autres causes possibles. «Un surplus graisseux sur les tissus mous de la région de la gorge et du palais rétrécit le passage de l'air et provoque aussi des ronflements», dit-elle. Et en vieillissant, ça devient souvent pire en raison de la baisse de notre tonus musculaire.

Des conséquences sur notre santé?

De 10 à 15% des ronfleurs font de l'apnée du sommeil, indique le Dr Sarrazin, une situation qui comporte des risques pour la santé. «L'apnée est une pause respiratoire de plus de 10 secondes, dit-il. Les personnes qui ont 5 à 15 pauses l'heure font de l'apnée légère. À plus de 30 pauses l'heure, on parle d'apnée sérieuse.» De la somnolence et de la fatigue durant le jour, des maux de tête le matin et un manque d'énergie sont des signes d'apnée du sommeil. Comme l'apnée du sommeil augmente nos risques de maladie cardiovasculaire, d'hypertension et d'AVC, ces indices devraient nous amener à consulter notre médecin, signale le Dr Sarrazin. On ne fait pas d'apnée du sommeil? «Des études récentes tendent à montrer que même le ronflement simple peut avoir un impact sur notre santé, ajoute-t-il. Cela pourrait augmenter nos risques de maladie cardiovasculaire, d'hypertension et de diabète de type 2.» Mais des preuves plus solides restent à apporter de ce côté, précise le médecin.

Venise Cyr mentionne néanmoins que le ronflement simple peut causer des microéveils, qui viennent perturber la qualité de notre sommeil. «À la longue, on accumule de la fatigue, on peut avoir des pertes de mémoire et des problèmes de concentration.» Si c'est notre cas, on consulte notre médecin. C'est lui qui verra s'il faut qu'on soit dirigée vers un ORL ou une clinique du sommeil.

Bon mode de vie, bruit réduit

La première étape pour apaiser nos ronflements est de nous assurer d'avoir une bonne hygiène de vie. Quelques trucs:

  • Perdre du poids pour maintenir un poids santé.
  • Réduire notre consommation d'alcool et éviter d'en boire avant d'aller au lit.
  • Limiter la consommation de médicaments pour dormir et de relaxants musculaires, des substances qui, comme l'alcool, relâchent nos tissus et font ronfler davantage.
  • Arrêter de fumer.
  • Dormir sur le côté. Cette position empêche l'affaissement par gravité des tissus mous de la gorge. Placer un oreiller contre notre dos est un bon truc pour nous forcer à dormir sur le côté.

 

À lire: L'apnée du sommeil, qu'est-ce que c'est?

 4 solutions à envisager

  • Les bandes nasales. Elles sont conçues pour les personnes qui ronflent à cause d'une obstruction nasale, un nez bouché par un rhume ou un nez étroit, par exemple. «Les bandelettes écartent les ailes du nez pour laisser passer l'air», note l'ORL. Même si elles fonctionnent bien, il s'agit rarement d'une solution à long terme. «Ce n'est pas toujours bien toléré; certaines personnes peuvent faire une réaction cutanée, et il y a un coût d'environ 1$ par nuit», précise le médecin.
  • Le système d'avancement mandibulaire. Il convient aux personnes qui ronflent en raison d'une mâchoire orientée vers l'arrière. «L'orthèse buccale doit cependant être faite sur mesure par un professionnel, un dentiste ou un ORL, avertit le Dr Sarrazin. Attention à celles vendues sur le Web: elles peuvent provoquer d'importants problèmes de dentition et des douleurs à la mâchoire.»
  • Les chirurgies du palais. Les deux principales sont l'uvulo-palatopharyngoplastie (UPP), qui consiste à élargir l'oropharynx (la région des amygdales et du palais mou), et la chirurgie au laser LAUP (laserassisted uvuloplatoplasty), qui consiste essentiellement à retirer la luette (ou uvule) et une partie du palais mou pour créer plus d'espace laissant passer l'air. Ces chirurgies sont recommandées quand il n'y a pas d'autres moyens de régler les ronflements. Mais c'est à l'ORL de déterminer si on est un bon candidat ou non pour ces interventions.
  • Le masque contre l'apnée du sommeil. Connu sous le nom de CPAP (continuous positive airway pressure), cet appareil est recommandé aux personnes souffrant d'apnée du sommeil modérée ou grave. «Il envoie une pression continue d'air pour garder les voies aériennes bien ouvertes et assurer une respiration continue durant le sommeil », indique Venise Cyr.

 

Le saviez-vous?

  • 45% des personnes ronflent occasionnellement, 25% éprouvent ce problème régulièrement.
  • Les hommes ronflent plus que les femmes, et c'est une question de morphologie. Mais environ 25% des femmes ronflent. Après 60 ans, les femmes ronflent autant que les hommes.
  • Le bruit des ronflements peut atteindre de 70 à 90 décibels, l'équivalent du bruit d'un camion qui passe!

 

À lire: Mon enfant ronfle, est-ce dangereux?

Commentaires

Partage X
Santé

Vous ronflez? Ça se soigne!

Se connecter

S'inscrire