Santé

Transpiration excessive ou hyperhidrose: coupez le robinet!

Transpiration excessive ou hyperhidrose: coupez le robinet!

istockphoto.com Photographe : istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Santé

Transpiration excessive ou hyperhidrose: coupez le robinet!

La transpiration est un phénomène physiologique essentiel qui permet de maintenir notre température corporelle entre 36,5 et 37,5 °C. Ah oui? Mais qu'en est-il lorsque cette transpiration devient excessive?

Elles sont vraiment nécessaires ces taches humides sous les bras? Indispensable, cette moiteur chronique des mains et des pieds? Nos narines, elles, ne s'y trompent pas. Elles nous informent ipso facto de la forte odeur émanant des aisselles du voisin. Et notre jugement prend vite le relais: «Décidément, il y a des gens qui ne se lavent pas!» Pourtant, ces pauvres affligés auraient beau se savonner sous la douche pendant des heures et des heures, ils commenceraient à dégager de fortes odeurs à peine trente minutes après leurs méthodiques ablutions. C'est bien malgré eux. Puisqu'ils souffrent, à leur grand désarroi, d'hyperhidrose. Pour eux la chaleur accablante est quotidienne. 
Aisselles inondées

Ce qui se passe: deux types de glandes sudoripares sont responsables de la sueur aux aisselles. D'abord, les eccrines, situées un peu partout sur le corps, sécrètent un liquide clair qui entre en jeu dans le phénomène de la thermorégulation.

Puis, les apocrines produisent à leur tour un liquide visqueux, dont se délectent les bactéries vivant normalement à la surface de la peau. Il en résulte des composés volatils azotés (gaz), particulièrement malodorants.

Les personnes qui transpirent abondamment aux aisselles n'ont habituellement pas de problème d'odeurs puisque leur transpiration profuse lessive littéralement les bactéries. Mais elles doivent consacrer une part exagérée de leur budget à l'achat de chemises!

Des solutions: les antisudorifiques à base de sels d'aluminium sont efficaces parce qu'ils créent un petit bouchon scellant à la sortie de la glande. Les sels de chlorure d'aluminium donnent de meilleurs résultats, mais sont aussi plus irritants que ceux de chlorhydrate d'aluminium. Les concentrations varient selon les ingrédients utilisés. Des concentrations élevées présentent l'inconvénient d'irriter davantage la peau. À noter, le produit Hydrosal gel® serait mieux toléré que les autres pour la même concentration d'aluminium parce qu'il est mélangé à un gel d'alcool plutôt qu'à une solution.

Les déodorants ne sont rien d'autre que des parfums, qui camouflent les odeurs. Ils ne bloquent pas le processus de transpiration et les huiles essentielles qu'ils renferment s'avèrent parfois très irritantes pour la peau.

Certains choisissent la pierre, qu'ils croient plus naturelle. Si elle fonctionne, c'est qu'elle dégage de l'aluminium quand on la frictionne sur la peau.

Pour les cas réfractaires, le Botox peut représenter un ultime recours.

Des pieds et des mains... submergés

Ce qui se passe: il s'agit d'un problème clairement identifié, appelé hyperhidrose palmoplantaire. Souvent d'origine idiopathique (autrement dit, qui existe par lui-même et qu'on n'arrive pas à expliquer) et de nature héréditaire, il se manifeste habituellement dès l'enfance ou l'adolescence. C'est le cerveau des personnes affectées qui répondrait démesurément au stress en commandant une production exagérée de sueur, puisqu'on a dénombré chez elles une quantité normale de glandes au niveau des pieds et des mains.

Transpirer abondamment des paumes peut devenir très embêtant en société. Pensons à l'homme ou à la femme d'affaires qui doivent serrer des mains, à ceux qui font une nouvelle rencontre amoureuse, au technicien qui doit manipuler avec précision de petits objets électroniques...

Outre les mauvaises odeurs, la transpiration excessive des pieds peut causer pour sa part de véritables problèmes de santé. Des pieds humides enfermés dans des souliers deviennent vite la proie des champignons (des mycoses qui causent le pied d'athlète) et des virus responsables des verrues plantaires. Même les ongles incarnés sont plus fréquents. Et que se passe-t-il en hiver? On gèle des pieds!

Des solutions: on peut commencer par appliquer, au coucher, un antisudorifique ordinaire sur les paumes des mains bien asséchées (on peut même utiliser le séchoir à cheveux).

Pour les plantes des pieds à la peau épaissie, on utilise souvent des préparations à haute teneur d'aluminium et parfois des combinaisons d'aluminium et d'acide salicylique qu'on obtient sur ordonnance médicale.

À force d'appliquer les solutions d'aluminium, les glandes finissent par s'atrophier et par dépérir, ce qui résout le problème à jamais (au bout d'un an et demi, en moyenne).

L'utilisation du Botox

On n'utilise le Botox qu'en dernier recours. Son emploi reste limité parce qu'il est très douloureux et dispendieux.

Il faut une cinquantaine de piqûres pour livrer dans chaque main une dose efficace de Botox. D'où le besoin d'une anesthésie. La plus courante reste le bloc nerveux, pratiqué au poignet ou à la cheville. Beaucoup de médecins rejettent cette technique en raison de ses effets secondaires potentiels: des dommages nerveux et vasculaires, engendrés par des injections répétées tous les quatre à six mois.

Comme la quantité d'agent anesthésique (lidocaine) libérée à chaque injection devient vite trop élevée, le procédé peut induire à la longue une neurotoxicité. L'anesthésie sans aiguille, une méthode à pistolet (Med-Jet MBX), circonscrit de minuscules zones anesthésiques où l'injection de Botox par aiguille se fait ensuite sans douleur. La quantité d'anesthésiant nécessaire est alors moindre, ce qui rendrait l'approche beaucoup plus acceptable. Au Québec, un traitement est proposé en clinique privé et non remboursé.


Le saviez-vous?

L'hyperhidrose commence à peine à recevoir l'attention qui lui revient. Depuis plusieurs années toutefois, le Dr Antranik Benohanian développe des solutions porteuses. Grâce à ce dermatologue, on compter aujourd'hui sur des traitements efficaces. Ce spécialiste propose à ses collègues des préparations très précises qui nécessitent la collaboration du pharmacien. 

Source


Hyperhidrose.ca

 

 

Commentaires

Partage X
Santé

Transpiration excessive ou hyperhidrose: coupez le robinet!

Se connecter

S'inscrire