Santé

Tension artérielle: peut-on faire de la «basse pression»?

Tension artérielle: peut-on faire de la «basse pression»?

iStockphoto Photographe : iStockphoto Auteur : Coup de Pouce

Santé

Tension artérielle: peut-on faire de la «basse pression»?

Certains se plaignent de fatigue, d'étourdissements ou de manque d'énergie et mettent ces symptômes sur le compte de la basse pression. Pourtant, les médecins ne parlent pas de ce problème. La basse pression existe-t-elle?

En fait, la pression est normale ou bien haute (hypertension). C'est dans la culture populaire qu'on se représente un état de fatigue prolongé par un débit de sang plus lent ou plus faible dans les artères. On confond peut-être faible tension musculaire avec tension artérielle! Il peut y avoir, à l'occasion, une chute de pression. Dans ces circonstances, le volume de sang diminue dans les artères: il s'agit d'une condition soudaine, temporaire, ou qui demande des soins d'urgence, mais on comprend bien qu'il ne pourrait s'agir d'une condition chronique. Si le transport du sang est diminué, il y a des organes vitaux en aval qui ne seront pas contents...

Perte de liquides corporels
La pression peut chuter quand on perd des liquides: hémorragie par plaie ouverte, rupture du sac amniotique pendant la grossesse, déshydratation par une diarrhée persistante ou des vomissements à répétition.

Utilisation excessive de médicaments
Une utilisation excessive de médicaments contre l'hypertension, qui ont pour effet de dilater les artères, peut aussi provoquer une baisse excessive de la pression.

Une infection
Des infections systémiques peuvent aussi être la cause d'une chute de pression, quand elles libèrent des toxines qui agissent comme des vasodilatateurs: c'est le cas des infections à méningocoque. Dans ces circonstances, les symptômes de fatigue, d'étourdissements et de manque d'énergie se manifesteront avec de la fièvre et des éruptions: il faudra consulter un médecin, peut-être même appeler l'ambulance. En traitant la cause de la baisse de pression, par des antibiotiques par exemple, celle-ci se corrigera d'elle-même.

Basse pression versus pression plus basse
Cependant il n'y a pas de maladie de pression basse en l'absence d'une cause précise. Contrairement à l'hypertension qui peut survenir chez un sujet sans cause apparente, il n'y a pas l'équivalent pour l'hypotension.

Certaines personnes ont une pression plus basse sans qu'aucun problème n'en découle. C'est pourquoi il n'existe pas de traitement chronique pour la soi-disant basse pression.

Si, en l'absence des urgences précédemment décrites, quelqu'un se plaint de symptômes de fatigue et d'étourdissements de façon chronique, il peut s'agir d'une anémie, du syndrome de la fatigue chronique, d'une petite dépression, d'un surmenage, de troubles de la thyroïde ou encore de problèmes neurologiques: autant de conditions, autant de stratégies de traitement.

Commentaires

Partage X
Santé

Tension artérielle: peut-on faire de la «basse pression»?

Se connecter

S'inscrire