Santé

Sortir du lit sans maux de dos

Sortir du lit sans maux de dos

istockphoto.com Photographe : istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Santé

Sortir du lit sans maux de dos

Dans une vie, on peut sortir du lit quelque 27 000 fois. Autant de risque de provoquer des maux de dos ou autres douleurs. Voici une technique qui saura vous aider.

Et ce n'est qu'à la suite d'un bon mal de dos, d'une grossesse, ou d'un problème de santé assez important que l'on apprend, parfois, comment se lever et sortir du lit correctement. Après une chirurgie par exemple, on découvre vite que ça tire de partout. Il nous en faudrait une ou deux par année afin de toujours y penser.

Objectif de la technique

Sortir du lit du bon pied afin de démarrer une bonne journée. Être capable de sortir du lit sans s'abîmer le dos et sans aggraver nos problèmes de raideur et de douleur. Minimiser les stress sur le corps et l'énergie utilisée lors de cette manoeuvre quotidienne.

Contexte d'utilisation: prévenir les maux

En tout temps, afin de prévenir les problèmes à long terme. Lorsque nous souffrons de maux de dos, de cou, d'épaule, de hanche, de jambes¿ À la suite de la plupart des chirurgies ou lors d'une grossesse.

Clientèle cible

Tout le monde qui marche, qui mange et qui dort. Tous ceux et celles qui veulent prendre soin de leur dos et ceux qui n'ont pas le choix car la douleur est trop intense.

Matériel nécessaire
Un lit, une table de massage, un divan, peu importe la surface surélevée sur laquelle vous vous étendez de tout votre long. La technique est la même. (Le divan est un des pires endroits pour s'endormir).

Description de l'outil et de la technique

1. Vous êtes couché sur le dos. Approchez-vous du bord. Allez-y de petits déplacements latéraux des fesses et ensuite des autres parties de votre corps. Aidez-vous de vos bras et de vos jambes.

Évitez de porter de grandes jaquettes ou des vêtements de nuit trop amples. Cela rendra vos déplacements plus ardus, à moins qu'ils ne soient de soie. Mais souvenez-vous d'Anne Dorval dans Le coeur a ses raisons, quand elle se glisse en tenue de soie dans des draps de satin: ce n'était pas un coucher, c'était un vol plané!

2. Une fois au bord du lit, tournez-vous sur le côté lentement en engageant le mouvement à l'aide de votre bras opposé. En amorçant la roulade sur le côté, pliez un peu les genoux et amenez-les dans le même sens.

3. Une fois sur le côté, venez placer votre main et votre avant-bras contre le matelas. Déroulez ensuite le bras en étendant le coude afin de finir avec une douce poussée de la main, paume ouverte ou poing fermé. Ceci relèvera votre tronc. Le tout sera facilité si vous combinez cela à un mouvement simultané de balancier des jambes à l'extérieur du lit. En utilisant ainsi les principes de la biomécanique, vous pourrez  vous relever avec le minimum d'énergie et de stress.

4. Une fois assis au bord de votre lit, avancez votre siège doucement tout en reculant le plus  possible vos talons sous le lit. Une fois les pieds bien ancrés au sol et non emmitouflés dans vos vieilles pantoufles aux semelles usées et glissantes, penchez-vous doucement vers l'avant en vous poussant avec vos mains, placées de chaque côté de vous, bien appuyées contre le matelas.

Un matelas trop mou rendra toute la manoeuvre difficile. Un matelas plus ferme vous aidera forcément.

Évitez les gestes brusques et de torsion. Haussez votre lit s'il est trop bas. Assurez-vous, lorsque vous êtes assis au bord que vos pieds puissent bien être en contact avec le sol. Un lit légèrement plus haut peut faire toute la différence.

Sources
Association canadienne des ergothérapeutes

http://www.oppq.qc.ca/PMpubliConseils.php

Association canadienne de physiothérapie

 

 

Commentaires

Partage X
Santé

Sortir du lit sans maux de dos

Se connecter

S'inscrire