Santé

Qu'est-ce qu'un AVC?

Qu'est-ce qu'un AVC?

Qu'est-ce qu'un AVC? Photographe : iStock Auteur : Catherine Bergeron

Santé

Qu'est-ce qu'un AVC?



L’AVC est aujourd’hui la troisième cause de décès au Canada. Il va donc de soi d’apprendre à mieux connaître ce grave problème de santé. Conséquences, facteurs de risque et prévention, on fait le point sur l’accident vasculaire cérébral (AVC).

 

Un AVC, c'est quoi?

Un AVC survient lorsqu'une zone du cerveau n'est plus alimentée en sang, et donc qu'elle est privée d'oxygène et d'éléments nutritifs.

«Il existe deux types principaux d'AVC, explique le neurologue Jean-Martin Boulanger. Il y a l'AVC ischémique, le plus courant, qui survient lorsqu'un caillot bloque un vaisseau sanguin dans le cerveau. Il y a aussi l'AVC hémorragique, qui consiste en un saignement dans le cerveau provoqué par la rupture d'un vaisseau sanguin.»

Comme l'AVC peut laisser des séquelles graves ou même causer la mort, il importe de réagir rapidement et d'appeler le 9-1-1 dès l'apparition des premiers signes. Chaque minute compte!

Des séquelles possibles de l'AVC

  • Une faiblesse ou une paralysie
  • Une difficulté à lire, à parler, à penser et à calculer
  • Des troubles du comportement ou du jugement
  • Des troubles de la mémoire
  • Des problèmes de vision
  • Une difficulté à s'orienter

L'AVC en chiffres

62 000 personnes reçoivent un diagnostic d'AVC chaque année au Canada.

L'AVC se classe au troisième rang des causes de décès au Canada et tout en haut de la liste des causes d'invalidité.

Au Québec, une personne sur deux ne connaît aucun signe de l'AVC et seulement 6% des gens connaissent les trois.

Lorsqu'une personne fait un AVC, près de 2 millions de neurones non alimentés meurent chaque minute, ce qui laisse évidemment des séquelles. Pour le cerveau, une heure passée sans recevoir de traitement équivaut à vieillir de 3,6 ans.

Personne n'est à l'abri!

Selon le neurologue Jean-Martin Boulanger, les risques de subir un AVC sont sensiblement les mêmes chez les hommes et les femmes. Toutefois, avant la ménopause les femmes sont légèrement moins à risque.

Bien qu'ils soient plus fréquents chez les gens de 55 ans et plus, les AVC peuvent frapper des personnes de tous âges.

Les facteurs de risques importants

  • Une maladie du cœur, comme la fibrillation auriculaire
  • Le diabète
  • Une mauvaise alimentation
  • Un cholestérol élevé
  • La sédentarité
  • L'embonpoint
  • L'hypertension artérielle
  • Une consommation excessive d'alcool
  • Le tabagisme
  • Le stress
  • Un AVC survenu auparavant augmente les risques d'en faire un nouveau.
  • Une maladie cardiovasculaire survenue à un jeune âge dans la famille immédiate (la génétique)

6 façons de prévenir un AVC

1. Avoir une alimentation saine comprenant beaucoup de fruits et légumes et limitant le sel, le gras et le sucre

2. Faire au moins 150 minutes d'activité physique d'intensité modérée à élevée par semaine

3. Viser un poids santé

4. Voir son médecin régulièrement

5. Ne pas fumer

6. Limiter sa consommation d'alcool

Sources: Jean-Martin Boulanger, neurologue à l'hôpital Charles-Le Moyne, et la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC.

 

À lire aussi: AVC: 3 signes à reconnaître VITE!

Retour au dossier Maladies cardiovasculaires

Commentaires

Partage X
Santé

Qu'est-ce qu'un AVC?

Se connecter

S'inscrire