Santé

Préserver sa santé à 20 ans

Auteur : Coup de Pouce

Santé

Préserver sa santé à 20 ans

La vingtaine est un moment crucial dans l’intégration de bonnes habitudes de vie. On lit ce qui suit pour connaître les bons gestes à poser et les tests clés.

Notre état de santé à 20 ans

Entre 20 et 30 ans, les risques pour notre santé sont surtout liés à la sexualité, affirme la Dre Johanne Blais, médecin à l'Unité de médecine familiale du Centre hospitalier universitaire de Québec et auteure de livres sur la santé des femmes. À 20 ans, notre fertilité est à son maximum, mais rares sont les femmes qui choisissent cette période pour fonder une famille. Plusieurs ne sont pas encore engagées dans une relation stable et peuvent avoir plusieurs partenaires sexuels. «Les principaux aspects à surveiller sont donc la contraception et la prévention des maladies transmises sexuellement, dit la Dre Blais. Notamment le virus du papillome humain (VPH), qui se présente sous plusieurs formes et dont les types 16 et 18 sont à l'origine de 70 % des cas de cancer du col de l'utérus.»

Le surmenage guette aussi les femmes dans la vingtaine, constate la Dre Hélène Daoust, médecin de famille à la Clinique médicale des Trois-Lacs de Vaudreuil-Dorion. «Surtout celles qui sont encore aux études, précise-t-elle. Certaines travaillent en même temps et sortent beaucoup. Elles consultent pour des symptômes comme la fatigue, des maux de tête, des évanouissements. En les questionnant, on s'aperçoit que leur hygiène de vie est en cause. Elles travaillent trop, manquent de sommeil et s'alimentent mal. Certaines ne mangent pas assez, sautent des repas ou mangent beaucoup de fruits et de légumes, mais négligent les protéines.»

À cet âge, on peut adopter d'autres comportements à risque. Par exemple, aller dans les salons de bronzage et s'exposer au soleil sans protection pour avoir un beau teint. «Les cancers de la peau se développent 10, 12 ou 15 ans après une exposition excessive, rappelle la Dre Blais. Des coups de soleil à 20 ans peuvent amener un cancer de la peau à 35 ans.»

Le tabagisme demeure un autre enjeu de santé important, car l'usage du tabac est relié directement à 85 % des cas de cancer du poumon, en plus d'être responsable de 30 % de tous les cancers, selon la Société canadienne du cancer. Il est aussi un facteur de risque majeur pour les maladies du coeur. Or, les jeunes femmes fument encore beaucoup: 18 % des 20-24 ans, selon la dernière Enquête de surveillance de l'usage du tabac au Canada (2009).

 

La santé à 20 ans: les bons gestes à poser

  • Utiliser un moyen de contraception pour éviter les grossesses non désirées.

  • Ajouter le condom lors de nos rapports sexuels pour se protéger des maladies transmises sexuellement.

  • Demander le vaccin contre le VPH (disponible jusqu'à l'âge de 26 ans). «Ce vaccin semble très efficace pour prévenir l'infection à VPH et les mutations cellulaires du col de l'utérus liées à ce type du virus», dit la Dre Blais.

  • Adopter une bonne hygiène de vie: alimentation équilibrée, bonnes nuits de sommeil (au moins 7 à 8 heures en ligne) et pratique régulière d'activités physiques.

  • Éviter les salons de bronzage et se protéger adéquatement chaque fois qu'on va au soleil. L'Association des dermatologistes du Québec recommande d'utiliser une crème solaire dont le FPS est de 30 ou plus.

  • Se renseigner auprès de nos parents pour connaître nos antécédents familiaux et en glisser un mot à notre médecin. «On s'intéresse particulièrement aux problèmes cardiaques, de cholestérol, d'hypertension, de diabète, de glande thyroïde et de cancer dans la famille immédiate: nos parents et nos frères et soeurs», précise la Dre Daoust.

  • Cesser de fumer. «La cigarette contient des milliers de produits chimiques qui endommagent les cellules des parois internes des artères, signale le Dr George Honos, chef du Service de cardiologie du CHUM et porte-parole de la Fondation des maladies du coeur. C'est ce qui provoque l'athérosclérose, une maladie qui bouche les artères et provoque les crises cardiaques. Une femme qui fume à un jeune âge va développer cette maladie et augmenter ses risques d'avoir un infarctus ou un AVC beaucoup plus jeune que les autres.»
 

La santé à 20 ans: les tests clés

  • Examen gynécologique avec test Pap aux deux ans, ou annuellement si on a plusieurs partenaires. Il permet de détecter tôt et de traiter les lésions du col de l'utérus.

  • Test de dépistage des maladies transmises sexuellement si on a plusieurs partenaires ou s'il nous arrive d'avoir des relations sexuelles non protégées.

  • Nettoyage dentaire avec examen tous les six mois. Des recherches ont montré qu'il y a un lien entre les maladies buccodentaires et d'autres problèmes de santé comme le diabète. Il pourrait même y avoir une corrélation entre les maladies buccodentaires et les maladies cardiovasculaires.

 

Pour en savoir plus, on consulte les Guide des tests médicaux selon les âges.

Commentaires
Partage X
Santé

Préserver sa santé à 20 ans

Se connecter

S'inscrire