Santé

Prenez-vous soin de vos yeux?

Auteur : Coup de Pouce

Santé

Prenez-vous soin de vos yeux?

On ne passe plus d’examen de la vue, on néglige l’entretien de nos lentilles, on reste devant l’ordi jusqu’à ce que notre vue s’embrouille... Nos pauvres yeux en voient vraiment de toutes les couleurs. Voici comment en prendre soin.

Quelles sont les règles de base pour garder nos yeux en santé?

Tous les experts recommandent de se soumettre régulièrement à un examen de la vue. L'ophtalmologiste Louis-André Corriveau conseille de porter une attention particulière aux problèmes ayant une incidence familiale, comme le glaucome et la dégénérescence maculaire, s'il y en a dans notre famille. Dans le premier cas, un diagnostic hâtif est très important puisque les premiers symptômes de la maladie ne surviennent que lorsqu'elle a atteint un stade avancé. Dans le second, les signes précurseurs peuvent être décelés lors d'un examen: l'optométriste nous suggérera alors des suppléments alimentaires. On devrait également être attentive à la santé de nos yeux si on souffre de diabète ou si cette maladie est présente dans notre famille. Enfin, le Dr Corriveau recommande fortement le port de lunettes de protection pour pratiquer certains sports ou pour effectuer des travaux manuels.

Devrait-on faire examiner nos yeux chaque année ou seulement quand on doit changer nos lunettes?

On fait fait examiner les yeux de notre enfant à 6 mois, à 3 ans, avant l'entrée à l'école, puis aux deux ans. Entre 18 et 60 ans, il est recommandé de se soumettre à un examen tous les deux ans. Ensuite, un examen annuel est recommandé. Un examen plus fréquent peut être nécessaire en présence d'un facteur de risque comme une myopie progressive, le glaucome ou le diabète, ou si on porte des lentilles cornéennes.

Qu'est-ce qui est le mieux pour nos yeux: des verres de contact ou des lunettes?

«En général, le port de lentilles cornéennes est sécuritaire, sauf dans le cas de troubles particuliers de santé oculaire», explique la Dre Lise-Anne Chassé, présidente de l'Ordre des optométristes du Québec. Un suivi plus fréquent est toutefois nécessaire: on doit passer un examen de la vue annuel, alors que celles qui portent des lunettes peuvent le faire aux deux ans. La raison: comme les lentilles cornéennes sont posées directement sur l'oeil, si elles sont mal ajustées, mal entretenues ou portées trop longtemps, elles peuvent créer des troubles de la vue qu'il faut traiter rapidement. Ces visites annuelles permettent de s'assurer que les consignes sont respectées et que les yeux sont en santé.

 Est-ce vraiment important de nettoyer nos verres de contact tous les soirs?

Les experts interrogés sont unanimes: l'entretien des lentilles cornéennes et le respect des modalités d'usage sont d'une importance cruciale. «On doit nettoyer les lentilles de toute saleté, dépôt ou résidu de larmes qui pourraient y adhérer. Il faut aussi les débarrasser de tout micro-organisme potentiellement pathogène», dit la Dre Chassé. Selon le Dr Corriveau, les lentilles modernes sont si confortables qu'on pense pouvoir les porter plus longtemps que prévu sans trop ressentir d'inconfort. Cela ouvre la porte à des problèmes comme des infections microbiennes ou de petits abcès, qui pourront être difficiles à traiter et même laisser des cicatrices.

Pour bien nettoyer nos lentilles, on se lave les mains soigneusement, puis on suit les conseils du fabricant, qui propose une méthode adaptée au type de lentilles. Manon Pelletier-Boucher, opticienne d'ordonnance, ajoute qu'on aurait parfois tendance à négliger la quantité de liquide dans l'étui. «Pour s'assurer qu'il y a désinfection, on doit en mettre assez», précise-t-elle. Dans le cas des lentilles temporaires, on calcule la date de péremption à partir du jour où on ouvre l'emballage. «Un mois d'usage, c'est un mois, pas 30 jours éparpillés ici et là», prévient-elle.

J'ai égaré mes lunettes. Les lunettes de lecture en vente dans les grandes surfaces sont-elles de bons dépanneurs?

«Il n'y a pas vraiment de danger ou de contre-indication, dit le Dr Corriveau, mais il faut choisir les lunettes les moins fortes qui répondent à nos besoins.» Il souligne que l'achat de ce genre de lunettes risque de remplacer ou de retarder un examen de la vue par un professionnel qui pourrait déceler d'autres problèmes non douloureux comme le glaucome. Manon Pelletier-Boucher ajoute que, puisque ces verres ne sont pas faits sur mesure, le centre ne correspondra pas au centre de notre pupille. De plus, ces lunettes offrent une correction identique pour chaque oeil. «Avez-vous les deux yeux identiques?» demande la Dre Chassé. Avant tout, on se rappelle que ce sont des lunettes de dépannage, qui ne sont pas recommandées pour les personnes qui lisent beaucoup ou qui passent leur journée devant un ordinateur.

Je n'ai pas l'habitude de porter des lunettes de soleil. Devrais-je faire un effort?

«Les lunettes de soleil sont très importantes», répond Manon Pelletier-Boucher, parce qu'elles protègent le cristallin (la lentille de l'oeil), où se forment les cataractes. Elle se réjouit donc de la mode des très grandes lunettes de soleil, qui assurent une meilleure protection contre les rayons ultraviolets. Quant aux verres transition, dont l'opacité varie en fonction de l'ambiance lumineuse, ils sont très bien, dit-elle, même s'ils n'offrent pas une protection comparable à celle des verres solaires qui couvrent davantage l'oeil. Si on désire des lunettes de soleil ajustées à notre vue, il faut savoir que les prescriptions ne s'adaptent pas toujours à tous les styles de lunettes. On peut alors se tourner vers les lentilles cornéennes, qui nous permettront de porter des lunettes solaires sans prescription.

 

Comment savoir si on est une bonne candidate pour une chirurgie au laser?

Un examen préliminaire est nécessaire pour s'assurer qu'on ne présente aucune maladie des yeux, explique le Dr Corriveau. «Le laser doit travailler sur un tissu en santé pour obtenir une bonne cicatrisation», explique-t-il. Si on a une très forte myopie (une dioptrie de 7, 8 ou 9), il est possible que le laser soit incapable de bien la corriger. «Plus le laser est fort, plus grands sont les risques de complications», poursuit le médecin.

De plus, si on approche la quarantaine et qu'on présente une myopie faible (par exemple, une dioptrie de -1 ou -2), il peut être avantageux de ne pas se faire opérer. En effet, à partir de 40 ans, avec l'apparition de la presbytie, «cette petite myopie fera qu'on n'aura potentiellement pas besoin de lunettes pour lire», dit le Dr Corriveau. La presbytie «corrigera» en quelque sorte notre myopie.

Est-il vrai qu'on peut s'user les yeux à trop travailler à l'ordinateur?

Un oeil en santé n'a aucune difficulté à travailler à l'ordinateur, répond le Dr Corriveau, et il n'y a aucun dommage à craindre. Toutefois, il se peut qu'un problème de santé ou de fatigue visuelle se révèle avec l'usage d'un ordinateur.

«Les symptômes de fatigue visuelle apparaissent après un temps de travail plus ou moins prolongé, selon la condition oculo-visuelle de l'utilisateur», dit la Dre Chassé. La fatigue visuelle peut se manifester sous différentes formes: vision embrouillée de loin et/ou de près; vision double; maux de tête; yeux qui piquent, chauffent, pleurent; yeux secs; douleurs aux yeux et aux paupières; éblouissement; clignements fréquents; plissement des yeux. Ces problèmes ne sont toutefois pas permanents.

Pour que le travail à l'ordinateur fatigue moins nos yeux, les experts recommandent d'éliminer les sources d'éblouissement (comme les fenêtres et les néons) en contre-éclairage. «Prendre des pauses régulières est une façon efficace de limiter le stress du système visuel», dit la Dre Chassé. Elle ajoute qu'on devrait éviter de lire à l'ordinateur des caractères trop petits et trop rapprochés. «On vise une hauteur minimale de 4 mm (police 12) et un interligne une fois à une fois et demie plus grand que la hauteur des lettres», précise-t-elle.

J'ai mal à l'oeil. Ai-je une conjonctivite?

La conjonctivite se manifeste par un oeil rouge et des sécrétions collantes au réveil, mais ne cause pas de douleur, de sensibilité à la lumière ou de baisse de la vision. Si c'est notre cas, le problème ne se situe pas en surface (comme la conjonctivite), mais probablement dans l'oeil. On consulte alors sans délai.

La conjonctivite microbienne n'est pas très contagieuse, car elle est souvent causée par une bactérie qu'on retrouve déjà sur la peau. Elle est plus transmissible si elle est d'origine virale. Comment savoir si l'atteinte est virale ou microbienne? On ne peut pas poser soi-même un diagnostic, explique le Dr Corriveau. Cependant, si les symptômes de conjonctivite surviennent avec la grippe, il est probable qu'il s'agit d'une origine virale. «Il faut prendre les mêmes précautions que pour éviter de transmettre la grippe», affirme-t-il. En gros, on se lave les mains souvent et soigneusement.

J'ai les yeux très secs. Comment enrayer ce problème?

Il existe plusieurs causes à la sécheresse oculaire. Le vieillissement entraîne une détérioration de la qualité des larmes, explique Manon Pelletier-Boucher. Les larmes s'évaporent plus facilement et en viennent à ressembler davantage à de l'eau. Certains médicaments peuvent aussi entraîner la sécheresse oculaire, comme les antihistaminiques, par exemple. «Le traitement de base est l'utilisation de larmes artificielles. Ces gouttes servent à remplacer ou à augmenter la lubrification des yeux», dit la Dre Chassé.

«Si c'est quelque chose qu'on ne peut pas changer, comme notre âge, une anomalie congénitale ou un problème lacrymal, d'autres traitements peuvent être utilisés, comme les bouchons lacrymaux, qui retiennent les larmes plus longtemps sur l'oeil», ajoute le Dr Corriveau.

Ophtalmologiste, opticien, optométriste, quelle est la différence?

L'opticien d'ordonnances (diplôme collégial) peut vendre et ajuster des lentilles selon l'ordonnance émise par l'optométriste ou l'ophtalmologiste.

L'optométriste (diplôme de doctorat) examine les yeux et la vision, décèle les problèmes et peut vendre et ajuster des lentilles.

L'ophtalmologiste est un diplômé en médecine qui a effectué une spécialisation. Son rôle est surtout de diagnostiquer les pathologies et de les traiter en prescrivant des médicaments ou en procédant à une chirurgie. C'est notre optométriste ou notre médecin de famille qui nous référera en ophtalmologie.

Pour y voir plus clair


À LIRE: Préserver sa santé à 50 ans
Commentaires
Partage X
Santé

Prenez-vous soin de vos yeux?

Se connecter

S'inscrire