Santé

Prendre soin de soi par le ventre

Prendre soin de soi par le ventre

Prendre soin de soi par le ventre

Photographe : Tango Auteur : Annie-France Charbonneau Source : Coupdepouce.com

Santé

Prendre soin de soi par le ventre

Connaissez-vous bien votre ventre? Noémie Gélinas, massothérapeute spécialisée dans les techniques orientales, nous explique comment on peut se faire du bien grâce au massage du ventre.

Publié au printemps, le livre Massage du ventre et philosophie orientale pour tous est déjà devenu un succès grand public. «Ce livre, je ne voulais pas que ce soit juste un livre sur le massage du ventre. Je souhaitais qu’il aide les gens à mieux comprendre leur corps et leurs symptômes ainsi que les liens entre le corps et l’esprit – nos émotions, nos modes de pensée. Ça se veut aussi une belle initiation à la philosophie chinoise.» En effet, parfaitement vulgarisé et accessible à tous, ce petit ouvrage, qui peut devenir le parfait livre de chevet, traite, entre autres, des concepts du yin et du yang et des cinq éléments de façon simplifiée et imagée.

Se traiter par le ventre

«Quand j’étais jeune, si on faisait de l’insomnie, qu’on était angoissée ou qu’on avait nos règles, ma mère nous massait le ventre», raconte Noémie, qui a hérité du bagage de sa mère, Yuki Rioux, pionnière du shiatsu au Québec. «Pour les Orientaux, c’est normal de se masser le ventre, quand on a mal ou pour équilibrer ses fonctions métaboliques. Ici, c’est une zone de notre corps bien méconnue. Et il y a tellement de choses qui passent par là!»

Il semble que cette notion de massage du ventre tombe à point puisqu’on entend parler de plus en plus du microbiote. «Ça fait des années que la médecine chinoise fait le lien entre le petit intestin et le cerveau. On sait aujourd’hui que le microbiote produit la sérotonine environ à 95%, et que celle-ci est responsable, entre autre, de notre bonne humeur. S’en occuper peut réduire l’anxiété, les effets de la dépression et améliorer le sommeil.» En se massant le ventre, on peut aussi notamment activer le mouvement intestinal, apaiser des troubles digestifs, soulager des ballonnements, réduire notre tendance aux brûlements d’estomac ou aux nausées et atténuer nos malaises de façon générale. «La médecine chinoise nous renvoie à nous-mêmes, à nos propres choix, à notre responsabilité de notre confort et nos malaises, dans l’équilibre, raconte Noémie. On passe aussi par le corps pour atteindre l’esprit. L’équilibre énergétique est aussi bien important dans cette philosophie, des choses que la médecine conventionnelle ne peut pas voir. Ça peut donc être un complément. Si un organe est en déséquilibre, on n’est pas à notre plein potentiel de vitalité: c’est la base de la santé. Les organes vitaux, ce sont les racines de la santé. Et aussi le siège des émotions. Le stress agit sur le corps, et par le corps on peut aider à relâcher l’esprit. Les deux sont liés, s’influencent, agissent l’un sur l’autre. Par le ventre, on peut aider à relâcher des émotions intenses.»

Pour prendre soin de nos proches

«Évidemment, c’est super de se faire un massage soi-même. Mais c’est 10 fois mieux de le recevoir par quelqu’un d’autre! Pour moi, c’est aussi une façon de prendre soin de nos proches.» Alors, pourquoi ne pas demander à notre conjoint de nous faire un massage du ventre en découvrant avec lui quelques techniques simples? On peut aussi pratiquer le massage du ventre sur notre mère, notre sœur et nos enfants. «Le ventre est super réceptif au toucher. Il faut perdre cette peur-là, celle de se toucher le ventre. Une fois que l’on comprend mieux notre ventre, qu’on a localisé nos organes et que l’on connaît leurs fonctions métaboliques, on peut se lancer.» Il est vrai que la technique enseignée par Noémie est simple: quelques touchers sur les zones à soulager, en parcours le long des organes ou sur des points précis, en mouvements rotatifs ou par pressions, légères ou profondes, selon le degré de confort. Et en prime, on s’offre un temps de relaxation et de méditation qui ne peut que faire du bien.

Efficace à tout moment

L’avantage de l’automassage du ventre, c’est qu’on n’a besoin de personne. «On peut le faire à n’importe quel moment de la journée. En se réveillant le matin, pour s’énergiser ou le soir, avec de l’huile apaisante, pour aider à relâcher le stress de la journée», assure Noémie.

Vous avez envie de vous y initier?

Avant de commencer

- Pour explorer votre ventre par l’automassage, utilisez des gestes simples avec vos doigts ou vos pouces. Faites des pressions accompagnées de rotations ou des pressions allant à la profondeur désirée, puis relâchez-les progressivement.

- Pendant votre exploration, vous constaterez que certaines régions de l’abdomen sont souples, tandis que d’autres sont plus tendues et plus sensibles. Modulez l’intensité de vos pressions selon ce que vous ressentez.

Contre-indications

Chez les personnes suivantes, l’automassage de l’abdomen est à éviter :
- une femme enceinte;
- une personne fiévreuse;
- une personne qui a la diarrhée;
- une personne atteinte de troubles hépatiques, de calculs biliaire, d’ulcères d’estomac;
- une personne souffrant du syndrome du côlon irritable, de la colite ulcéreuse ou de la maladie de Crohn, en situation de crise;
- une personne présentant une hernie, une tumeur ou un cancer dans la région du ventre;
- une personne chez qui vous soupçonnez une appendicite;
- une personne présentant une douleur importante et non diagnostiquée au ventre;
- une personne ayant récemment subi une opération ou un traitement médical important, comme la chimiothérapie;
- une personne atteinte d’une infection cutanée ou de toute maladie contagieuse.

De quel matériel a-t-on besoin?

Prévoyez un petit coussin pour votre tête ainsi qu’un autre coussin que vous placerez sous vos genoux au besoin.

Selon votre préférence, vous pouvez effectuer vos manœuvres avec ou sans huile de massage. Si vous pratiquez le massage en soirée, vous pourriez choisir d’utiliser une huile de massage apaisante.

Comment se positionner?

Allongez-vous sur le dos. Placez un coussin sous votre tête, puis un autre sous vos genoux, ou fléchissez simplement vos genoux. Prenez le temps d’adopter une respiration abdominale profonde; laissez son rythme vous apaiser.

Vous pouvez également choisir de pratiquer l’automassage en position assise, si vous êtes au bureau, par exemple. Dans ce cas, assurez-vous d’avoir le dos bien aligné et les pieds bien ancrés au sol.

Galerie photos

prev next 1 de 11

L’automassage du ventre, étape par étape, avec Noémie Gélinas

Simple et accessible à tous

Suivez les étapes.

Photographe: Tango / Éditions de l'Homme Par : Noémie Gélinas

L’automassage du ventre, étape par étape, avec Noémie Gélinas

Étape 1

Croisez vos doigts et déposez le talon de vos mains de chaque côté de votre nombril. En alternant avec le talon des mains, poussez les muscles abdominaux de part et d’autre, tel le mouvement des vagues.

 

Photographe: Tango / Éditions de l'Homme Par : Noémie Gélinas

L’automassage du ventre, étape par étape, avec Noémie Gélinas

Étape 2

Pour activer l’énergie de votre abdomen, faites de petits tapotements sur toute sa surface. Pour ce faire, utilisez le bout de vos doigts.

 

Photographe: Tango / Éditions de l'Homme Par : Noémie Gélinas

L’automassage du ventre, étape par étape, avec Noémie Gélinas

Étape 3

Placez le bout de vos doigts de chaque côté de votre nombril. Dans l’expiration, étirez les muscles en effectuant une pression soutenue vers les parties latérales de votre ventre. Faites une petite pause, puis relâchez lentement la pression tout en inspirant. Répétez à quelques reprises. Cette manœuvre diminue les sensations de ballonnement.

 

Photographe: Tango / Éditions de l'Homme Par : Noémie Gélinas

L’automassage du ventre, étape par étape, avec Noémie Gélinas

Étape 4

Avec la pulpe de vos doigts, massez le pourtour de votre ombilic par des mouvements circulaires. Cette zone est celle de l’intestin grêle.

 

Photographe: Tango / Éditions de l'Homme Par : Noémie Gélinas

L’automassage du ventre, étape par étape, avec Noémie Gélinas

Étape 5

Poursuivez les manœuvres en suivant le trajet du côlon du début à sa fin. Cette action active le mouvement intestinal. Si vous avez des gaz intestinaux, travaillez davantage la zone inférieure droite. En cas de constipation, attardez-vous sur la zone inférieure gauche.

Photographe: Tango / Éditions de l'Homme Par : Noémie Gélinas

L’automassage du ventre, étape par étape, avec Noémie Gélinas

Étape 6

Ensuite, avec la pulpe de vos doigts, assouplissez la zone du foie et de la vésicule biliaire. Vos pressions se font en bordure des côtes.

Photographe: Tango / Éditions de l'Homme Par : Noémie Gélinas

L’automassage du ventre, étape par étape, avec Noémie Gélinas

Étape 7

Dirigez vos mains vers la gauche, où se situe la région de l’estomac, de la rate et du pancréas. Utilisez des mouvements circulaires avec vos doigts ou simplement des pressions en bordure des côtes pour délier toutes les tensions ressenties.

Photographe: Tango / Éditions de l'Homme Par : Noémie Gélinas

L’automassage du ventre, étape par étape, avec Noémie Gélinas

Étape 8

Faites des pressions simultanées avec vos doigts, en longeant le rebord de vos côtes. Commencez au plexus solaire et poursuivez jusqu’à l’extrémité des côtes.

Photographe: Tango / Éditions de l'Homme Par : Noémie Gélinas

L’automassage du ventre, étape par étape, avec Noémie Gélinas

Étape 9

Assouplissez la zone de votre plexus solaire par de petites pressions circulaires. Poursuivez cette manœuvre en direction de l’ombilic.

Photographe: Tango / Éditions de l'Homme Par : Noémie Gélinas

L’automassage du ventre, étape par étape, avec Noémie Gélinas

Étape 10

Terminez en posant votre main droite à plat sur le plexus solaire et votre main gauche sous votre ombilic. Prenez des respirations profondes et visualisez tout votre stress, qui vous quitte au rythme de vos expirations.

 

Photographe: Tango / Éditions de l'Homme Par : Noémie Gélinas
Commentaires
Partage X
Santé

Prendre soin de soi par le ventre

Se connecter

S'inscrire