Santé
19 avr. 2011

Pour en savoir plus sur la naturopathie

Par Guylaine Boucher, Coup de pouce, 2009

Auteur : Coup de Pouce

Santé
19 avr. 2011

Pour en savoir plus sur la naturopathie

Par Guylaine Boucher, Coup de pouce, 2009
Cet article fait aussi partie des dossiers :

La naturopathie tient en compte le bon fonctionnement du corps humain et mise entre autres sur les vitamines, minéraux et plantes médicinales pour y parvenir. La naturopathie est-elle pour nous?

La naturopathie: c'est quoi?

La naturopathie repose sur le principe que, dans des conditions propices, le corps possède un important pouvoir d'autoguérison. «L'intervention du naturopathe consiste à réunir les conditions nécessaires au bon fonctionnement du corps humain, explique Roseline Gagnon, naturopathe agréée et présidente de l'Association des naturopathes agréés du Québec. Pour y parvenir, il peut identifier les habitudes de vie dommageables chez les gens et les accompagner dans l'acquisition de meilleures approches. Il peut aussi recommander des produits de santé naturels: vitamines, minéraux, plantes médicinales, probiotiques, etc.» La naturopathie touche toutes les sphères de la vie: alimentation, exercice, exposition au soleil, gestion du stress, tabagisme, etc.

Naturopathie: ça soigne quoi?

De par son approche multidisciplinaire (promotion de saines habitudes de vie et phytothérapie), la naturopathie s'évalue difficilement dans le cadre d'essais cliniques. Par contre, plusieurs thérapies comportementales (dormir davantage, par exemple), plantes et suppléments qu'on peut proposer dans le cadre d'un traitement naturopathique ont été éprouvés.

Selon Roseline Gagnon, la naturopathie propose des interventions visant à:

  • prévenir pour «optimiser notre état de santé et, par exemple, réduire les effets du stress dans notre vie ou augmenter la résistance de notre système immunitaire»;
  • régler des problèmes de santé fonctionnels, tels le syndrome prémenstruel et le syndrome du côlon irritable;
  • agir comme approche complémentaire aux protocoles médicaux traditionnels. «Par exemple, des personnes sous chimiothérapie peuvent utiliser la naturopathie pour optimiser le fonctionnement de leur système immunitaire ou réduire les effets secondaires du traitement médical», explique Roseline Gagnon. 

 

Naturopathie: comment se déroule une séance?

Après avoir effectué une évaluation globale de notre condition, le naturopathe identifie des éléments sur lesquels il faut agir. Il établit par la suite un protocole de traitement et avance des recommandations. Elles peuvent inclure la prise de vitamines, de minéraux, de probiotiques ou de plantes médicinales. Elles peuvent aussi porter sur la modification de certaines habitudes de vie néfastes. Les personnes qui consultent un naturopathe doivent donc s'attendre à avoir certains «devoirs».

La première rencontre dure environ une heure et demie. Chaque rencontre subséquente dure en moyenne une heure et permet de revenir sur les changements apportés, d'en mesurer les bienfaits et d'identifier d'autres efforts à faire.

Combien de temps avant de voir les résultats?

«Il est possible de ressentir les premiers effets positifs environ un mois après avoir amorcé certains changements, soit dès la deuxième rencontre», affirme Roseline Gagnon.

Y a-t-il des contre-indications?

Elles dépendent des plantes et minéraux utilisés et des interactions qu'ils peuvent avoir avec des médicaments ou des suppléments consommés en même temps. Certaines conditions physiques ou physiologiques, comme la grossesse, peuvent aussi empêcher le recours à certaines plantes.

Combien ça coûte?

Environ 60 $ la rencontre d'une heure, sans compter les frais des suppléments ou des vitamines recommandées.

Naturopathie: comment trouver un thérapeute qualifié?

Les membres de l'Association des naturopathes agréés du Québec sont assujettis à un code d'éthique et de déontologie. Ils doivent également avoir complété une formation de plus de 1 400 heures à l'une des deux écoles reconnues: l'Institut de recherche Robert en sciences naturopathiques et l'École d'enseignement supérieur naturopathique du Québec. L'appartenance à cette association est donc un bon critère pour évaluer un thérapeute.

L'Association s'est d'ailleurs dotée d'un système d'inspection professionnelle comparable à celui des ordres professionnels. On se rappelle que la naturopathie n'implique aucune manipulation ou auscultation: si notre thérapeute en fait, on devrait se méfier. La qualité des produits naturels proposés est également primordiale. Ils doivent obligatoirement avoir été préparés en laboratoire et être approuvés par Santé Canada.

Comment juger du sérieux d'un thérapeute
  • Un bon thérapeute procède à un bilan de santé lors de la première rencontre. Il évalue nos antécédents médicaux, notre état de santé actuel et nos habitudes de vie. Si celui qu'on consulte saute cette étape, on se méfie.
  • On s'assure que le thérapeute détient les diplômes et la formation appropriés et qu'il est membre de l'association professionnelle qui régit son domaine.
  • La propreté des locaux et des instruments (s'il y a lieu), et le respect avec lequel le thérapeute pratique ses manipulations sont de bons indices de la qualité des soins.


Attention!

  • La naturopathie n'est pas indiquée pour traiter des maladies dégénératives ou graves comme le cancer et ne saurait en aucun cas remplacer les soins d'un médecin.
  • Les prix varient d'un thérapeute et d'une région à l'autre et sont donnés à titre indicatif seulement. Sauf exception, ces honoraires sont remboursés par la majorité des programmes d'assurance privés.


Consultez notre dossier Bien être au naturel pour d'autres ressources.

 

Partage X
Santé

Pour en savoir plus sur la naturopathie

Se connecter

S'inscrire