Santé

Mycose: prévenir et guérir l’infection fongique de l’ongle

Mycose: prévenir et guérir l’infection fongique ongle

Shutterstock Auteur : Coup de Pouce Crédits : Shutterstock

Santé

Mycose: prévenir et guérir l’infection fongique de l’ongle

L’infection fongique de l’ongle d’orteil touche 2,4 millions de Canadiens. Fréquente, elle est très contagieuse, évolutive, récidivante… et parfois bien gênante!

L'infection fongique de l'ongle (aussi appelée onychomycose ou mycose des ongles) est une contamination progressive causée par un champignon. Elle représente 50% des cas de problèmes d'ongle, l'autre 50% étant plutôt lié au psoriasis, au lichen plan, à l'eczéma et à divers traumatismes (ecchymose, accumulation de sang à la suite d'une blessure, etc.).

On reconnaît l'infection fongique de l'ongle lorsque ce dernier subit une décoloration, qu'il prend une couleur jaunâtre ou qu'il blanchit, lorsqu'il devient fragile, qu'il s'effrite ou qu'il épaissit légèrement. «Quand on remarque ces changements dans l'apparence d'un ongle, il importe de consulter un médecin, un podiatre ou un dermatologue pour obtenir un diagnostic précis et précoce, puisque l'infection est plus facile à traiter quand elle est décelée rapidement», précise le Dr Éric Mongrain, dermatologue.

Causes et facteurs de risque

Près de 30% des Canadiens croient que l'infection fongique est le résultat d'une mauvaise hygiène, alors qu'elle est plutôt causée par une exposition à certains champignons (comme Trichophyton rubrum et Trichophyton mentagrophytes). Ceux-ci se trouvent principalement dans les endroits publics chauds et humides comme les vestiaires sportifs, les douches, les spas et les piscines.

Généralement, le système immunitaire se défend bien contre cette infection. Certains facteurs augmentent toutefois le risque de contamination. Parmi ceux-ci:

  • être âgé de 60 ans et plus;
  • avoir une mauvaise circulation sanguine;
  • avoir une blessure ou une infection antérieure ou actuelle (comme du psoriasis);
  • avoir un système immunitaire affaibli (diabète, VIH/SIDA, greffe, prise de médicaments immunodépresseurs, etc.).

Prévention

«Les champignons sont omniprésents, on ne peut donc pas éliminer totalement les risques d'exposition. Il est toutefois possible de les réduire considérablement», souligne le dermatologue. Pour se protéger d'une contamination fongique ou prévenir une rechute, celui-ci recommande de:

  • garder les ongles courts;
  • garder les pieds au sec en changeant fréquemment de chaussettes;
  • porter des chaussures aérées;
  • porter des sandales dans les endroits publics (spas, piscines, douches, vestiaires, etc.);
  • se laver souvent les mains et les pieds, et de bien les assécher;
  • ne pas partager chaussures, coupe-ongles, serviettes de bain ou produits cosmétiques pour les ongles;
  • garder un système immunitaire fort.

Traitement

Puisque l'infection ne s'estompera pas sans traitement, il est nécessaire de la soigner pour éviter les complications (dégradation permanente de l'ongle, propagation de l'infection aux autres ongles ou à la peau environnante, douleur ou perte de l'ongle).

Le traitement de l'infection fongique peut être oral (terbinafine, itraconazole) ou topique (éfinaconazole, ciclopirox). Dans certains cas, on utilise également le laser, afin de ralentir la prolifération du champignon. «Puisqu'aucun traitement n'est efficace à 100%, on privilégie souvent la combinaison de plusieurs afin d'augmenter les chances de guérison et pour éviter de devoir enlever l'ongle, une pratique de dernier recours», précise le Dr Mongrain.

Il faut finalement savoir que l'ongle prend de 6 à 12 mois pour repousser complètement et remplacer l'ongle malade. Son traitement est donc un processus de longue haleine, surtout si l'infection est à un stade avancé, d'où l'importance d'obtenir un diagnostic et d'entamer le traitement le plus tôt possible.

Pour plus de renseignements: www.mycosedesongles.quebec.

 

À LIRE: Soins des pieds: comment soulager nos bobos

Commentaires
Partage X
Santé

Mycose: prévenir et guérir l’infection fongique de l’ongle

Se connecter

S'inscrire