Santé

Les risques liés à la sédentarité

Philippe Germain Photographe : Philippe Germain Auteur : Coup de Pouce

Santé

Les risques liés à la sédentarité

Les résultats d’une étude qui donnent envie de bouger!

Ça fait des années qu'on nous le répète: l'obésité est un fléau de santé publique, privant ceux qui en sont atteints de plusieurs années de vie. Pourtant, il semblerait, selon les chercheurs de Cambridge, qu'un autre facteur de risque soit encore plus à craindre: la sédentarité! En effet, le fait de ne pas bouger contribuerait deux fois plus à augmenter le risque de mort prématurée que ne le fait l'obésité. Ainsi, sur les 9,2 millions de décès comptabilisés en Europe en 2008, 337 000 seraient attribuables à l'obésité, et 676 000 à la sédentarité. Plutôt que de s'en désoler, on se console en sachant qu'un simple exercice quotidien modéré - une marche de 20 minutes, par exemple - pourrait déjà faire pencher les statistiques en notre faveur, réduisant les risques de mort prématurée de façon appréciable. Alors, un petit effort pour une longue vie?

À lire aussi: Mythes et réalités autour de l'obésité
 

Commentaires
Partage X
Santé

Les risques liés à la sédentarité

Se connecter

S'inscrire