Santé

Les produits de santé naturels, pas toujours inoffensifs

iStockphoto.com Auteur : Coup de Pouce Crédits : iStockphoto.com

Santé

Les produits de santé naturels, pas toujours inoffensifs

On dit souvent que la nature fait bien les choses… Est-ce aussi le cas des produits de santé naturels? Il semble que non. Certains sont loin d’être inoffensifs.

Selon Pierre Haddad, professeur titulaire au département de pharmacologie de l'Université de Montréal, comme les produits naturels peuvent avoir des effets significatifs sur l'organisme, il faut les prendre de façon responsable. D'ailleurs, une étude de l'Université de l'Alberta conclut que les interactions entre les produits naturels et les médicaments sont sous-estimées, autant par la population que par les professionnels de la santé.

La prudence s'impose

Certains produits de santé naturels demandent une attention particulière même s'ils se retrouvent en vente libre. Jean-Louis Brazier, professeur à la Faculté de pharmacie de l'Université de Montréal cite en exemple le millepertuis connu pour ses interactions médicamenteuses documentées. D'autres produits pour des maladies comme l'Alzheimer ou le diabète pourraient inciter à l'autodiagnostic entraînant l'automédication, une action très risquée...

Monsieur Brazier s'inquiète d'ailleurs du message envoyé aux consommateurs lorsqu'ils verront un produit de santé naturel approuvé par une institution gouvernementale. Il donne l'exemple des boissons énergisantes. «Red Bull a obtenu son numéro de produit naturel (NPN) par Santé Canada. Maintenant, la compagnie utilise cette licence pour faire de la publicité.» Pourtant, la caféine prise en grande quantité peut avoir des effets indésirables importants, rappelle le professeur à la Faculté de pharmacie de l'Université de Montréal.

Le pharmacologue Pierre Haddad reste plus nuancé quant aux possibles interactions entre les produits de santé naturels et les médicaments. Bien qu'il faille y porter attention, il mentionne que 70 % de la population consomme des produits de santé naturels, mais ils ne consomment pas tous des médicaments.

Il rappelle par contre que tout ce qu'on ingère peut comporter un risque d'interaction. «Il faut augmenter la recherche sur les produits de santé naturels et ses effets, car les données sont encore très rares. Sans compter que le risque d'interaction avec les médicaments dépend beaucoup de l'espèce utilisée, il existe par exemple trois espèces d'échinacée, et de la partie de la plante utilisée dans la préparation.» Dans le cas de données rares ou inexistantes, le principe de précaution s'applique.

Les règles d'or d'un consommateur averti

Les produits naturels ont une action chimique sur les cellules du corps humain. Il faut respecter la posologie et les consommer de façon responsable.

Toujours choisir des produits possédant un numéro de produit naturel (NPN) qui assure une certaine qualité du produit (voir texte Une licence pour les produits de santé naturels). Il faudra cependant plusieurs mois, voire un ou deux ans avant que tous les produits soient évalués. En attendant, le fait qu'un produit soit en évaluation ne veut pas dire que sa qualité est mise en doute. Et ce n'est pas parce que le produit est vendu aux États-Unis ou dans tout autre pays que le produit est sans danger. Les règlements et les systèmes de contrôle de qualité diffèrent dans chaque pays.

Ne jamais abandonner un traitement traditionnel pour une cure naturelle sans consulter son médecin traitant ou un praticien reconnu de médecine alternative (médecin traditionnel chinois, naturopathe, herboriste et autre).

Si vous faites partie d'un de ces groupes, vous ne devriez pas prendre de produits de santé naturels, sauf sur l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien:

- Les enfants de moins de douze ans;

- Les femmes enceintes ou allaitant;

- Les personnes atteintes de maladies chroniques graves comme une insuffisance rénale, hépatique, cardiaque ou pulmonaire;

- Les personnes qui prennent des anticoagulants ou des médicaments antirejets.

Toujours consulter votre médecin ou votre pharmacien avant de prendre des produits naturels si:

- Vous prenez un médicament de façon régulière (l'anovulant est un médicament);

- Vous souffrez d'une maladie chronique tels le diabète, l'hypertension, trouble cardiaque, VIH ou des maladies évolutives comme la sclérose en plaques;

- Vous souffrez d'allergies;

- Vous voulez prendre des produits de santé naturels pendant plus de trois mois.

Tableau des interactions

Voici une liste qui recense neuf produits de santé naturels qui peuvent causer des interactions indésirables avec certains médicaments.

 

 

Source: Collège des médecins du Québec, Ordre des pharmaciens du Québec et Pierre Haddad.

* À ces neuf produits, s'ajoute l'huile de lin aux produits de santé naturels à surveiller. Recherchée pour ses Oméga-3, l'huile de lin présenterait un risque élevé d'accouchement prématuré, surtout si la femme enceinte en consomme des quantités importantes dans les six derniers mois de la grossesse. 

Sources

Les produits de santé naturels: Parlez-en avec votre médecin ou votre pharmacien, Collège des médecins du Québec et Ordre des pharmaciens du Québec, 2004

 

Diakite, A. Huntley, A. Ernst, E. Haddad, P.S. Perreaullt, S., Garlic: Adverse events and drug interactions - a systematic review, PERFUSION 2007; 20: 355-365,

 

Médicaments et produits de santé et Utilisation sans danger des produits de santé naturels, Santé Canada. Sites consultés le 24 mars 2009

 

WHO guidelines on safety monitoring of herbal medicines in pharmacovigilance systems, publication de l'Organisation mondiale de la Santé, 2004.

 

WHO monographs on selected medicinal plants, publication de l'Organisation mondiale de la Santé, 2002.

 

Commentaires
Partage X
Santé

Les produits de santé naturels, pas toujours inoffensifs

Se connecter

S'inscrire