Santé

Les jambes lourdes: zoom sur les causes

Les jambes lourdes: zoom sur les causes

Auteur : Coup de Pouce

Santé

Les jambes lourdes: zoom sur les causes

Attribuable à la chaleur, à un excès de poids ou à une trop longue période d’inactivité, « les jambes lourdes » est un problème de circulation qui touche 70 % des femmes. Voici comment remédier à la situation.

Vous avez l'impression de traîner cinq kilos, comme un boulet autour de vos chevilles? Vous avez peut-être ce qu'on appelle « les jambes lourdes ». Attribuable à la chaleur, à un excès de poids ou à une trop longue période d'inactivité, « les jambes lourdes » est un problème de circulation qui touche 70 % des femmes.

Le phénomène est généralement causé par des problèmes de circulation ou d'insuffisance veineuse. Le sang a du mal à remonter vers le cœur et s'arrête dans les veines, ce qui crée une pression sur les membres inférieurs. C'est alors que surviennent les fourmillements, les rougeurs à l'intérieur des jambes, les crampes et les chevilles qui gonflent en fin de journée. Certaines vont même ressentir un léger étourdissement en se levant d'une chaise. Le sang peut aussi déformer les veines et créer des varices ou, plus grave, engendrer des phlébites. Devant ce problème, il ne faut pas hésiter à aller consulter un phlébologue.

 

Jambes lourdes: une affaire d'hormone et d'immobilité

L'insuffisance veineuse touche une femme pour trois hommes. Les hormones et la grossesse sont au cœur de cette différence. Les œstrogènes et la progestérone agissent sur la perméabilité des vaisseaux et provoquent des œdèmes qui sont à l'origine de la sensation des jambes lourdes. Mais plusieurs autres facteurs favorisent l'apparition des jambes lourdes. Parmi eux, citons les longues périodes d'immobilité, qui provoquent une accumulation de sang dans les jambes, la station debout, l'âge, le surpoids, le nombre de grossesses et la chaleur.

 

Prévenir les jambes lourdes

Faire de l'exercice régulièrement reste un des meilleurs « médicaments » pour prévenir et soigner le problème des jambes lourdes. Une simple marche quotidienne et répétée est un bon moyen de favoriser la circulation veineuse dans les jambes. On peut aussi opter pour le vélo, le ski de fond ou la natation. Et dès qu'on a un moment, on remue les orteils, on contracte les mollets ou on se hisse sur la pointe des pieds.

Quelques changements à son mode de vie peuvent compléter le traitement:

  • Ne pas rester debout ou assis trop longtemps;
  • Éviter les talons hauts, qui risquent de vous faire vivre un petit enfer, le soir venu;
  • Éviter de porter des pantalons, des chaussettes ou des bottines trop serrés;
  • Tenter de perdre du poids si on a des kilos en excès;
  • Ne pas fumer - le tabac est un facteur de risques des maladies veineuses;
  • Ne pas trop s'exposer à la chaleur, ce qui inclut les bains chauds, et éviter d'étendre ses jambes au soleil. C'est mauvais pour elles et pour votre peau!;
  • Boire beaucoup (1,5 litre d'eau par jour) et régulièrement. Boire permet de mieux faire circuler le sang et réduit les problèmes de rétention;
  • Supprimer les aliments épicés qui dilatent les vaisseaux sanguins, ainsi que les aliments riches en gras trans et en sel;
  • Surélever les jambes pendant le sommeil;
  • Terminer la douche par un jet d'eau froide et le faire remonter le long des jambes;
  •  Masser ses jambes depuis les pieds en remontant vers les cuisses, avec un gel ou une crème anti-jambes lourdes à base de menthol ou de camphre pour apporter une sensation de fraîcheur;
  • Porter des bas et des bandes de contention, selon les recommandations du médecin. En général les bas à varices ou de contention doivent être mis le matin.

Jambes lourdes: des conséquences physiques... et psychologiques

Les jambes lourdes ne sont pas qu'un problème physique. Elles sont aussi source de stress, d'insomnie et d'anxiété. Des gestes aussi anodins que s'agenouiller, monter des escaliers ou faire la vaisselle deviennent douloureux, alors que participer à une soirée se transforme en épreuve. Résultats, les personnes qui souffrent de jambes lourdes se sentent handicapées et isolées. (I. van Korlaar et coll.,Thromb. Haemost., juillet 2003 ; 90, 1 : 27-35.)

Le problème plombe aussi le moral. Fini les jolies jupes estivales, les hauts talons et les vacances à la plage quand on n'ose pas montrer ses jambes en public. Et quelle gêne de devoir porter des bas de contention pas toujours sexy et désagréable à porter, surtout l'été!

L'insuffisance veineuse serait héréditaire dans 80 % des cas. Ainsi, à 15 ans, un jeune dont l'un des parents souffre de varices a 40 % de risques d'avoir déjà des stigmates. Si les deux parents en souffrent, le risque s'élève à 80 voire 85 %. (Griton Ph, Schadeck M, L'hyperplasie des saphènes et les premiers signes de la maladie variqueuse chez l'enfant, Phlébologie,1990;43:561-71)

Commentaires

Partage X
Santé

Les jambes lourdes: zoom sur les causes

Se connecter

S'inscrire