Santé

Le téléphone intelligent est-il mauvais pour la posture?

Le téléphone intelligent est-il mauvais pour la posture?

Philippe Germain Photographe : Philippe Germain Auteur : Coup de Pouce

Santé

Le téléphone intelligent est-il mauvais pour la posture?

Penché sur notre téléphone, on ne compte plus les heures qu’on passe à texter, fouiner sur les réseaux sociaux et lire l’actualité. Faut-il s’en inquiéter?

En 2014, 52,3% des adultes québécois avaient un téléphone intelligent. On estime que les utilisateurs passent de 2 à 4 heures par jour la tête inclinée et les yeux rivés sur l'écran, ce qui veut dire entre 700 et 1 400 heures annuellement. Selon une recherche américaine, cette posture, que les anglophones appellent text neck, pourrait entraîner une inflammation des tissus, un claquage musculaire, la compression d'un nerf, une hernie discale, voire l'usure prématurée de la colonne vertébrale. On a même établi certains liens avec des maux de tête, des problèmes neurologiques, des dépressions et des maladies du coeur.

Sans rejeter complètement ces conclusions, François Landry, physiothérapeute et propriétaire de la Clinique de physiothérapie du Plateau Mont-Royal, croit qu'il est erroné de faire une équation entre l'utilisation du téléphone intelligent et les problèmes de dos. «Ce n'est pas la position en soi qui est problématique, mais son adoption prolongée», fait-il valoir. Après tout, c'est la même position qu'on emploie pour écrire, pour lire ou pour couper des légumes pour le souper... Alors, plutôt que de faire une croix sur les textos, François Landry propose simplement de prendre des pauses fréquentes et d'en profiter pour bouger la tête.  

À lire aussi: Les 10 commandements du téléphone intelligent 

 

Commentaires

Partage X
Santé

Le téléphone intelligent est-il mauvais pour la posture?

Se connecter

S'inscrire