Santé

La vérité sur les talons hauts

La vérité sur les talons hauts

istockphoto.com Photographe : istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Santé

La vérité sur les talons hauts

Si les talons hauts allongent la jambe, ils peuvent aussi provoquer des douleurs aux pieds, aux jambes et au dos. La vérité sur ces chaussures si populaires auprès des femmes.

Les talons hauts sont des articles de mode appréciés des femmes. Ils procurent des jambes magnifiques et font la touche finale à une tenue vestimentaire. Malheureusement, ils peuvent aussi occasionner plusieurs maux et provoquer, au fil des ans, des déformations permanentes. Si vous avez des douleurs aux pieds, aux jambes ou au dos et que vous êtes une adepte des talons hauts, lisez ce qui suit!

Répartition du poids différente

Toute surélévation du talon entraîne une répartition du corps différente entre l'arrière et l'avant du pied.

Une surélévation de quatre centimètres et plus du talon sera responsable d'une charge excessive sur les têtes métatarsiennes de l'avant-pied, entraînant des douleurs osseuses, des fractures ainsi que des callosités douloureuses.

Remarquez que le poids au niveau de l'avant-pied double avec le port de chaussure à talon haut: cette charge passe de 30 kg avec un talon plat à 40 kg avec un talon haut.

Figure 1

Figure 2

Risque de déformations

Le port de talons hauts peut, à la longue, créer des orteils marteaux: des déformations permanentes.

Dans une chaussure à haut talon, le pied glisse en avant, comprimant ainsi les orteils en avant du soulier. Les métatarsiens - l'os qui relie les orteils au talon du pied - vont repousser la première phalange (base de l'orteil) vers le haut avec, comme conséquence, la formation d'un orteil marteau ainsi que des callosités douloureuses.

Des douleurs aux mollets

Les talons hauts peuvent créer des douleurs dans les mollets.

Le talon haut diminue la distance entre l'os du talon (calcanéum) et le genou. Le tonus musculaire normal du mollet est diminué et sa fonction est altérée. Avec le temps, la longueur des muscles du mollet va diminuer ce qui provoquera de la douleur à l'arrière de la jambe lors de la marche avec des talons plats ou pieds nus.

Figure 3

Douleurs à la colonne vertébrale

Des douleurs dans la région de la colonne vertébrale lombaire peuvent aussi être la conséquence d'un talon trop haut.

Le port de souliers à talons hauts entraîne la bascule du corps et du bassin vers l'avant. Pour compenser ce déséquilibre, la colonne lombaire (bas du dos), se porte vers l'arrière en exagérant ainsi sa courbure lordosique. Ce faisant, le poids sur certaines parties des disques intervertébraux et sur les petites articulations entre les vertèbres sera nettement exagéré et entraînera des douleurs lombaires aiguës (lombalgie) et à la longue de la dégénérescence des articulations de la colonne lombaire (arthrose de la colonne).

Figure 4

Si vous êtes une adepte du talon haut et que vous éprouvez des douleurs au pied ou au dos, tentez de vivre quelques jours sans vos talons hauts. Si les douleurs ne se résorbent pas, consultez votre docteur en podiatrie (douleur au pied) ou un docteur en chiropratique (douleur au dos) sans tarder.

  

Référence:

Clinique Chiropratique du Dre Geneviève Fournier

Commentaires

Partage X
Santé

La vérité sur les talons hauts

Se connecter

S'inscrire