Santé

La ménopause précoce, qu’en est-il au juste?

Par
La ménopause précoce, qu’en est-il au juste?

  Photographe : Adobe

Santé

La ménopause précoce, qu’en est-il au juste?

Par

Toutes y passeront. Le cycle menstruel de la femme se transforme au fil des ans pour laisser place à la ménopause.

Pour la plupart des femmes, la mutation du cycle ovulatoire se produit près de la cinquantaine. Or, pour certaines, elle survient à un plus jeune âge et signifie une toute autre condition de santé : la ménopause précoce.

Longtemps appelée «ménopause précoce», les experts de la santé parlent aujourd’hui «d’insuffisance ovarienne prématurée ou primitive». Cela ne change rien au phénomène, mais l’adoucit quelque peu, surtout pour ces femmes qui doivent en encaisser le choc.

Précoce, ça veut dire quel âge?

Dans sa définition simple, la ménopause est le changement hormonal au cours duquel l’ovulation et les menstruations cessent complètement.

Après une diminution progressive des hormones reproductrices (périménopause) pendant environ cinq ans, la ménopause s’installe pour de bon. Pour la majorité des femmes, ce processus naturel survient entre 45 et 55 ans.

Or, pour 1 à 2 % des femmes âgées aux environs de la quarantaine, il en va autrement. L’aménorrhée se produit beaucoup plus tôt. Chez certaines, les symptômes se font ressentir à un aussi jeune âge que la trentaine ou même la vingtaine.

Il va sans dire que pour ces femmes, la commotion est énorme.

Quels sont les symptômes?

On croit d’abord à une grossesse ou à un dérèglement des menstruations. Mais viennent aussi les sautes d’humeur, les crises de sueurs et les douleurs articulaires, puis un diagnostic très clair : l’insuffisance ovarienne prématurée.

Généralement, les femmes vivant une ménopause précoce se plaignent de sécheresse vaginale et de douleur pendant les relations sexuelles. Elles remarquent également des cycles menstruels irréguliers, font des fausses couches spontanées à répétition ou éprouvent des problèmes de fertilité.

Par-dessus tout, elles ressentent des symptômes typiquement liés à la ménopause : irritabilité, bouffées de chaleur, insomnie, troubles de mémoire et de concentration, etc.

Pour éviter toute mauvaise interprétation ou diagnostic erroné, les médecins ont recours à un test sanguin et à une échographie pelvienne. En cas d’insuffisance ovarienne prématurée avérée, la femme est alors déclarée en ménopause précoce.

 

Ménopause précoce symptômes

  Photographe: Adobe

Quelles sont les causes?

Dès la conception intra-utérine, l’âge de la ménopause est inscrit dans les gènes. Chez la plupart des femmes vivant une ménopause précoce, la production d'ovules est tout simplement plus courte.

Pour la majorité, l’on dit que la ménopause est d’origine idiopathique – c’est-à-dire qu’elle a son existence propre, que la cause n’est et ne sera fort probablement jamais connue.

Pour d’autres, il s’agit d’une condition héréditaire. Cela permet d’établir une certaine corrélation, mais certainement pas d’établir hors de tout doute qu’une fille dont la mère a eu une ménopause précoce passera assurément par là à son tour.

L’insuffisance ovarienne prématurée est aussi parfois d’origine clinique. Elle peut être causée par des traitements comme la chimiothérapie ou encore des opérations aux ovaires, comme celles menées en cas d’endométriose.

Quels sont les traitements?

Si la ménopause précoce est sans appel, il est toutefois possible de réduire l’effet des symptômes.

Il est alors avisé d’en discuter avec un médecin pour trouver la solution qui sied le mieux. Certaines se tournent vers les traitements hormonaux, d’autres vers les alternatives naturelles.

La décision est personnelle et vise, dans l’absolu, à se sentir mieux. En parler constitue déjà un premier pas vers l’apaisement.

Ménopause précoce couple enfant

  Photographe: Adobe

Est-il possible de tomber enceinte?

La ménopause est définitive : l’ovulation ne se produit plus.

Or, certaines femmes ont recours (et avec succès!) à la procréation assistée qui leur permet de porter un enfant. Un suivi médical est essentiel pour établir la marche à suivre pour ces alternatives.

Comme pour la majorité des conditions de santé, il est avisé d’obtenir les conseils d’un professionnel de la santé et d’éviter les autodiagnostics. N’hésitez pas à en parler à votre médecin et à votre pharmacien.

La ménopause précoce est certainement un diagnostic difficile à recevoir. Pour mieux la traverser, songez à bien vous entourer de professionnels de la santé certes, mais aussi de la famille, des amis et des forums en ligne.

Du soutien existe, laissez-vous aider!

Commentaires

Partage X
Santé

La ménopause précoce, qu’en est-il au juste?

Se connecter

S'inscrire