Santé
23 mars 2012

La gale: une maladie de la peau qui se traite

Par Catherine Crépeau, journaliste Servicevie.com

IStock Auteur : Coup de Pouce Crédits : IStock

Santé
23 mars 2012

La gale: une maladie de la peau qui se traite

Par Catherine Crépeau, journaliste Servicevie.com
Cet article fait aussi partie des dossiers :

Causée par un parasite, la gale provoque d’intenses démangeaisons. Un traitement adéquat permet toutefois de s’en débarrasser assez facilement. On lit ce qui suit pour en savoir plus.

C'est quoi?

La gale est une maladie causée par un parasite invisible à l'œil nu qui se nourrit de la couche superficielle de la peau. La femelle pénètre l'épiderme et y pond ses œufs. La présence de ces derniers produit un effet inflammatoire semblable à une réaction allergique, ce qui explique l'intense démangeaison qui accompagne l'infection. En l'absence de traitement, une femelle peut procréer pendant cinq semaines!

Comment se transmet-elle?

La gale se contracte souvent lors de relations sexuelles, mais aucune pénétration n'est nécessaire. Elle se propage rapidement dans les milieux fermés, comme les garderies, les écoles et les centres d'hébergement. Le parasite peut survivre sur des objets tels que les vêtements, la literie, les serviettes ou des articles de toilette.

À lire aussi: Brosses nettoyantes pour le visage

Symptômes

Des démangeaisons intenses se manifestent partout sur le corps (à l'exception du visage), surtout la nuit. Des sillons de quelques millimètres de longueur peuvent apparaître entre les doigts, aux poignets, aux chevilles et au pli des coudes. Des boutons sont visibles aux aisselles, mamelons, fesses et organes génitaux.

Dépistage

Le diagnostic de la gale se pose habituellement grâce à la présence de symptômes classiques (démangeaisons) et de lésions caractéristiques. L'analyse au microscope de l'échantillon d'une lésion suspecte révélera la présence du parasite, de ses œufs ou de ses excréments. Le médecin peut aussi utiliser le «test d'encre», qui consiste à tracer une ligne au marqueur sur une lésion. S'il s'agit d'un sillon, l'encre y pénétrera.

Comment la traite-t-on?

On se débarrasse de la gale à l'aide de certaines crèmes, lotions ou shampooings en vente en pharmacie. Après le traitement, on lave les vêtements sales, les serviettes et les draps à l'eau chaude (55 °C) pendant au moins 20 minutes. On répète le traitement après sept jours pour couvrir la période entre la ponte et l'éclosion des œufs. Des aérosols peuvent être utilisés sur les objets contaminés (divans, tapis, matelas, articles de toilette, etc.). La famille et les proches doivent tous être traités en même temps.

La démangeaison peut persister quelques jours après un traitement. Si elle est toujours présente au bout d'un mois, il faut revoir le médecin.

 

Références

  • Guide des maladies, Servicevie.com
  • Portrait des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) au Québec - Année 2010 (et projection 2011), ministère de la Santé et des Services sociaux.
  • Les infections transmissibles sexuellement et par le sang: l'épidémie silencieuse, Quatrième rapport national sur l'état de santé de la population du Québec, ministère de la Santé et des Services sociaux et Institut national de santé publique du Québec.

 

À LIRE: La chlamydiose, l'ITS la plus fréquente au Québec

Mots-clés
Partage X
Santé

La gale: une maladie de la peau qui se traite