Santé

L'ostéopathie pour les problèmes et les douleurs aux pieds

L'ostéopathie pour les problèmes et les douleurs aux pieds

istockphoto.com Photographe : istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Santé

L'ostéopathie pour les problèmes et les douleurs aux pieds

Chaque jour, on emprisonne nos pieds dans des chaussures. Pas étonnant d’avoir mal au pied ou de développer des pathologies comme la fasciite plantaire, une entorse ou des oignons. L’ostéopathie offre des solutions à ces problèmes de douleurs aux pieds.

Nos pieds sont contraints à marcher serrés dans des souliers, avec les désagréments et distorsions que cela peut provoquer. Les femmes marchent sur la pointe des pieds (talons hauts) et les sportifs leur infligent des traumatismes à répétition (course à pied, saut, impact de réception lors d'activités sportives), par exemple. Ces facteurs peuvent causer des douleurs et des pathologies du pied: fascilite plantaire, épine de Lenoir, entorse, oignons, etc.

Nos pieds constituent notre stabilité, nos fondations. Si votre maison ne comporte pas de bonnes fondations, elle finit par s'écrouler petit à petit. C'est la même chose pour le corps humain. Si nos pieds ne sont pas en bonne posture, cela aura des répercussions sur tout le corps: genoux, bassin, dos, crâne, etc.

Des migraines causées par des problèmes de pieds

Un de mes professeurs racontait qu'un de ses patients avait des migraines à répétition à cause de vieilles entorses non traitées aux pieds. En effet, la relation entre les muscles et les ligaments des pieds et le crâne est très vite faite. Une chaîne de quatre à cinq muscles suffit pour les mettre en relation, alors qu'il en existe beaucoup plus entre le pied et le crâne. Les possibilités de douleurs et de pathologies sont donc fort nombreuses. L'ostéopathie, avec sa vision holistique, est la seule thérapie manuelle à prendre en considération ces relations.

Prendre soins de ses pieds

Nous devons accorder une grande importance à nos pieds. Je ne suis pas contre le port des talons hauts ou la course à pied. Il faut juste savoir s'adapter en fonction de chacune de ces conditions. Le choix des souliers est très important, surtout pour la pratique de sports.

Il faut aussi porter une attention particulière à l'état des chaussures et à leur degré d'usure, notamment si vous faites du sport régulièrement et/ou de façon intense. Vous devez apporter vos souliers chez votre thérapeute pour qu'il voit quels sont vos points d'appui. Il pourra ainsi évaluer si vos chaussures permettent à votre corps une posture équilibrée. Il sera en mesure de dépister certains troubles fonctionnels et/ou structurels de vos pieds et/ou jambes.

Beaucoup de gens vous diront d'aller voir un podiatre. Ce n'est pas une mauvaise idée, mais ce n'est pas forcément la première chose à faire. Souvent, il y a des ajustements musculo-ligamentaires et squelettiques à effectuer avant de penser à mettre une chose de plus dans ses souliers. Des semelles ou des prothèses qui, si elles ne sont pas adaptées à votre pied, pourraient causer plus de dommages que de bienfaits.

La fasciite plantaire

La fasciite plantaire, aussi appelée aponévrosite plantaire, est le plus souvent liée à une perte de mobilité de certaines articulations du pied (il y en a plus de 30), ce qui provoque une perpétuelle tension sur le fascia plantaire. Le fascia plantaire est la gaine englobant tous les muscles, ligaments, nerfs et vaisseaux de la voute plantaire. Il en résulte, à la longue, une inflammation. C'est le même principe que pour une tendinite: soit la tension est perpétuelle - il n'y a pas de temps de repos -, soit elle est due à un mouvement répétitif.

Les mécanismes de mise en place du dysfonctionnement amenant à la fasciite sont variables et divers. Une cheville tournée, un objet échappé sur un pied, une chaussure trop abîmée, un voisin qui vous marche sur le pied, de longues marches régulières, sont tous des paramètres pouvant causer des blocages articulaires et musculo-ligamentaire qui aboutissent, à la longue, à la fasciite plantaire, ou encore à l'épine de Lenoir, qui en est une complication.

Le traitement en ostéopathie de la fasciite plantaire

Le traitement en ostéopathie de la fasciite plantaire consiste à vérifier tout ce qui peut influencer la zone douloureuse en rapport avec le pied, principalement les chevilles, les genoux et les hanches. Cette première étape permet de réguler les systèmes musculo-ligamentaires et nerveux avant d'aller débloquer les articulations qui en ont besoin.

La fasciite plantaire apparaît petit à petit. Il faut donc compter quelques séances espacées pour arriver à traiter complètement cette pathologie. Le traitement prend du temps parce que nous sommes en constante utilisation de nos pieds, mais avec de la patience, des soins et des exercices, il est efficace.

Un proverbe chinois dit: « l'homme qui s'écoute entend ce que les autres disent. »

   

Lire aussi Prenez soin de vos pieds, même en hiver

Références

www.victorbabey.com et www.osteomtl.com

 

Commentaires

Partage X
Santé

L'ostéopathie pour les problèmes et les douleurs aux pieds

Se connecter

S'inscrire