Santé

L'alcool, plus néfaste pour la santé des femmes

iStockphoto.com Auteur : Coup de Pouce Crédits : iStockphoto.com

Santé

L'alcool, plus néfaste pour la santé des femmes

Les études montrent que les effets de l'alcool sur la santé sont plus néfastes chez les femmes.

À âge et poids égaux, le taux d'alcool dans le sang est supérieur chez la femme que chez l'homme, et ce, pour la même quantité d'alcool ingérée. Les effets de l'alcool sur la santé se manifestent donc plus rapidement chez la femme, en plus d'entraîner des problèmes spécifiques.

Sensibilité à l'alcool accrue chez les femmes

Les effets de l'alcool varient d'un individu à l'autre, peu importe le sexe, selon certains facteurs comme l'accoutumance, le poids, la vitesse d'élimination du foie ou l'ingestion d'aliments... En général, cependant, on constate que pour une même quantité d'alcool, à âge et poids égal, l'alcoolémie est supérieure chez la femme. Même si on ne connaît pas encore toutes les raisons de cette sensibilité, plusieurs explications sont avancées.

Chez la femme, l'enzyme responsable du métabolisme de l'alcool n'est pas aussi active que chez l'homme. L'alcool est donc éliminé moins rapidement. De plus, l'alcool se répand plus facilement dans les muscles que dans la masse adipeuse. Celle-ci étant plus importante chez la femme, la concentration d'alcool sera plus grande dans l'organisme, notamment au foie et au cerveau. On pense aussi que la quantité d'eau présente dans l'organisme peut influencer l'alcoolémie. La quantité d'eau est en effet inférieure chez la femme, ce qui accélère la concentration de l'alcool dans les tissus et le sang. Enfin, les changements d'hormones durant le cycle menstruel et la ménopause, et la prise de contraceptifs oraux, peuvent influencer le métabolisme de l'alcool. La consommation d'alcool à l'adolescence et au début de la vingtaine peut compromettre gravement la qualité des os et augmenter les risques d'ostéoporose, laquelle est particulièrement féminine.

Les risques pour la santé

Les risques augmentent avec une consommation régulière. Où se situe le raisonnable? La plupart des études recommandent une limite de onze consommations par semaine pour les femmes et de dix-sept pour les hommes, réparties à raison d'une ou deux consommations par jour. Rappelons qu'une consommation équivaut à 12 onces de bière ou de cidre à 5 %, 5 onces de vin à 12 % ou 1 once 1/2 de spiritueux à 40 %. Si vous dépassez régulièrement les quantités recommandées, les risques pour la santé augmentent: atteintes au foie et au pancréas, problèmes musculaires, hypertension artérielle et troubles cardiaques, risque accru de cancer du sein, dépression et dommages au cerveau. Pour la femme enceinte, la consommation régulière d'alcool peut avoir des conséquences sérieuses: avortement spontané, accouchement prématuré et syndrome d'alcoolisation f¿tale chez leur futur bébé.

Boire... et manger

En général, il faut une heure au métabolisme pour absorber une once d'alcool pur, l'équivalent, donc, d'une consommation. Ne buvez jamais l'estomac vide. L'effet de l'alcool se fait sentir deux fois plus rapidement si vous êtes à jeun. De plus, les recherches sur les effets bénéfiques de l'alcool sur la santé démontrent que les bienfaits augmentent si la consommation se fait en mangeant. Pour faire durer le plaisir, alternez une consommation alcoolisée avec une consommation non alcoolisée; coupez les doses recommandées de moitié (p. ex., ¾ d'once d'alcool au lieu de 1 once 1/2) et diluez l'alcool, le vin ou la bière avec des sodas, de l'eau ou des jus (la quantité d'alcool sera la même, mais il vous faudra plus de temps pour boire votre verre). Puis, au besoin, et même s'«il» ne veut rien savoir, faites une femme de vous et faites-vous reconduire par un chauffeur sobre ou appelez un taxi.

Lire aussi: Conseil pour prévenir et soulager la gueule de bois

Source

Réseau canadien de la santé, Un p'tit coup pour la santé?, Agence de santé publique du Canada, le 1er août 2005.

Tremblay, M.-C., Effets de l'alcool sur la santé: les femmes plus vulnérables que les hommes, Servicevie.com 2003.


 

Commentaires
Partage X
Santé

L'alcool, plus néfaste pour la santé des femmes

Se connecter

S'inscrire