Santé

Guide de vaccination et d'immunisation des adultes

Guide de vaccination et d'immunisation des adultes

Istockphoto.com Photographe : Istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Santé

Guide de vaccination et d'immunisation des adultes

Quels sont les vaccins qu’un adulte devrait recevoir pour se protéger des principales infections et maladies? Voici un guide de vaccination et d’immunisation des adultes pour vous éclairer.

Ces vaccins ne sont pas obligatoires, mais les professionnels de la santé les recommandent fortement.

Il est possible de recevoir ces vaccins lors d'une visite chez le médecin ou au CLSC. Certains sont gratuits, pour les personnes les plus à risque, alors qu'il faut payer pour d'autres.

Il est possible de recevoir plusieurs vaccins au cours de la même visite sans que cela entraîne une hausse de la fréquence ou de la gravité des effets secondaires. Un rhume n'est pas une contre-indication pour recevoir un vaccin. Toutefois, en cas de fièvre, il est conseillé de reporter le rendez-vous.

Les réactions allergiques à la vaccination sont rares et surviennent habituellement dans les minutes qui suivent l'injection. C'est pourquoi il est demandé de rester sur place 15 minutes après la vaccination.

Voir le tableau des vaccins recommandés aux adultes à la page suivante.
  

Vaccin

Calendrier

Indication

Durée / Doses de rappel

DT et DCaT

diphtérie (D), coqueluche (Ca) et tétanos (T)

Intervalle de 4 à 8 semaines entre les doses 1 et 2. Dose 3 donnée de 6 à 12 mois plus tard. Une des injections devrait être le vaccin DCaT, pour protéger la personne contre la coqueluche.

Tous.

DT tous les 10 ans; une dose donnée sous forme de DCaT si elle n'a pas déjà été administrée à l'âge adulte.

RRO

rougeole (R), rubéole (R), oreillons (O)

Une dose pour les adultes nés en 1970 ou après qui n'ont jamais eu la rougeole ou pour les personnes qui n'ont pas de preuve d'immunité à l'égard de la rubéole ou des oreillons; deuxième dose administrée à certains groupes.

Tous.

Rappel non exigé systématiquement.

Varicelle

Doses 1 et 2 à au moins 4 semaines d'intervalle, dans le cas des adultes réceptifs (absence d'antécédents de maladie naturelle ou séronégativité).

Tous.

Rappel non recommandé actuellement.

Influenza

(grippe)

Tous les automnes avec la préparation recommandée pour la saison.

Personnes de 65 ans et plus, celles de moins de 65 ans à haut risque de complications et leurs contacts familiaux, les travailleurs de la santé et tous ceux qui veulent être protégés contre la maladie.

Vaccin annuel.

Polysaccharidique contre le pneumocoque

Une dose.

Personnes de 65 ans et plus et adultes de moins de 65 ans atteints d'affections qui accroissent le risque de pneumococcie (insuffisance cardio-pulmonaire, HIV, cirrhose).

Rappel au 5 ans, mais pas plus de deux fois.

Hépatite A

Deux doses à un intervalle de 6 à 12 mois.

Risque professionnel, mode de vie, voyage et vie dans une zone qui ne dispose pas d'installations sanitaires adéquates (2 semaines avant le départ). Patients atteints d'une maladie chronique du foie.

L'administration systématique de doses de rappel n'est pas recommandée. La protection est d'environ 20 ans.

Hépatite B

Trois doses, aux mois 0, 1 et 6.

Risque professionnel, mode de vie, patients souffrant d'une maladie chronique du foie.

L'administration systématique de doses de rappel n'est pas recommandée. La protection est d'environ 15 ans.

Méningocoque

Une dose.

Jeunes adultes.

La protection dure au moins 5 ans. La nécessité d'un rappel n'est pas établie.

Variole

Une dose.

Personnel de laboratoire travaillant avec la vaccine ou d'autres orthopoxvirus.

Zona

Une dose.

Personnes de 60 ans et plus.

La nécessité d'un rappel n'est pas établie.

  

Consultez nos autres articles sur la vaccination et les vaccins.

Commentaires

Partage X
Santé

Guide de vaccination et d'immunisation des adultes

Se connecter

S'inscrire