Santé

Garder la forme… même en banlieue!

Shutterstock Auteur : Coup de Pouce Crédits : Shutterstock

Santé

Garder la forme… même en banlieue!

Habiter en banlieue, là où la majorité des déplacements se font en voiture ne favorise pas un mode de vie actif. Quelques astuces permettent toutefois d’y garder la forme et la ligne.

Selon le Dr Richard Jackson, professeur à l'École de santé publique de l'Université de la Californie à Los Angeles (UCLA), l'épidémie d'obésité est directement liée au développement des banlieues. Selon lui, les banlieusards américains pèsent en moyenne 3 à 4 kilos de plus que les gens de la ville. Cela s'explique principalement par le fait que les citadins marchent davantage, par exemple, pour aller prendre le métro et pour faire leurs courses. Nos banlieues québécoises ne font pas meilleure figure quand il est question d'encourager des comportements sains. Mais, selon Francis Gilbert, président de la Fédération des kinésiologues du Québec, il y a moyen de bouger plus et de garder la forme en banlieue.

Conseils pour bouger en banlieue

«La clé, c'est d'adopter une mentalité de vie active, indique le kinésiologue. Cela veut dire qu'on se donne chaque jour l'objectif de bouger. Quand on se lève le matin, on ne se demande pas si on va s'entraîner aujourd'hui: on détermine plutôt quelle sera notre activité physique de la journée. Il faut que cela devienne implicite: on est actif tous les jours.»

Une bonne façon d'y arriver, c'est de s'inscrire à une activité organisée, qu'il s'agisse d'un cours de zumba, d'un club de course ou d'un entraînement en gym, idéalement sur le chemin entre la maison et le travail ou encore à notre lieu de travail.

Les jours où on n'a pas de cours, on peut garer notre voiture à 15 minutes du bureau, histoire de marcher avant et après le boulot. «Ces deux petites marches représentent les 30 minutes d'activité physique minimalement recommandées pour favoriser notre santé», note M. Gilbert.

«Si on ne peut pas aller travailler à vélo en raison de la longue distance, on essaie de pédaler pour se rendre à l'arrêt d'autobus ou au train», suggère le kinésiologue. On pense aussi à marcher ou à prendre le vélo pour nos petits déplacements, par exemple, pour aller au dépanneur ou pour accompagner notre enfant chez un ami.

D'autres idées pour être plus active en banlieue:

  • On profite des parcs pour aller jouer avec les enfants.
  • On aménage notre cour pour s'activer en installant par exemple un filet de badminton ou de volleyball, un panier de basket et, pourquoi pas, une petite patinoire l'hiver.
  • On aime les animaux? On achète un chien pour s'obliger à marcher.
  • On fait un jardin. L'entretenir nous fera bouger et on aura des légumes frais à portée de la main.
  • La banlieue, c'est aussi le paradis de la piscine. On en profite pour y faire des exercices.
Commentaires
Partage X
Santé

Garder la forme… même en banlieue!

Se connecter

S'inscrire