Santé

Ce qu’il faut savoir sur la grippe A (H1N1)

Ce qu’il faut savoir sur la grippe A (H1N1)

iStockphoto.com Photographe : iStockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Santé

Ce qu’il faut savoir sur la grippe A (H1N1)

Au moment où les responsables de la santé publique incitent les Québécois à se faire vacciner contre la grippe A (H1N1), on s’interroge quant à ce qu’il faut savoir sur ce virus et sur la pandémie. Tour d’horizon en questions.

Qui est le plus à risque de contracter le virus?

Les enfants de moins de 5 ans et les adultes âgés de 45 à 64 ans sont ceux qui se retrouvent le plus souvent aux soins intensifs. Dans le cas de la grippe saisonnière, les malades hospitalisés ont en moyenne 71 ans, ceux qui entrent aux soins intensifs, 68 ans, tandis que l'âge moyen des personnes qui en décèdent est de 82 ans. Dans celui de la grippe A (H1N1), les personnes hospitalisées ont en moyenne 26 ans, celles admises aux soins intensifs, 45 ans, et les décès surviennent chez des malades dont l'âge moyen est de 54 ans.

Les enfants de moins de cinq ans, les femmes enceintes, les malades chroniques et les personnes âgées sont les plus vulnérables.

À quel moment un malade est-il contagieux?

La personne atteinte de la grippe A (H1N1) peut transmettre le virus 24 heures avant l'apparition des premiers symptômes et jusqu'à sept jours après. Le virus se propage de la même façon que la grippe saisonnière, lorsque des germes entrent par le nez ou la bouche. Ceux-ci peuvent aussi se retrouver sur les surfaces dures; ils sont alors susceptibles d'être transmis par les mains au système respiratoire.

Quels sont les symptômes?

Ils sont similaires à ceux de la grippe saisonnière: fièvre, toux, éternuements, fatigue, manque d'appétit, écoulement nasal, maux de tête et douleurs musculaires. Certaines personnes atteintes ont aussi des vomissements et de la diarrhée.

Quelle est la différence avec la grippe saisonnière?

La grippe A (H1N1) semble affecter plus gravement des jeunes qui sont généralement épargnés par la grippe saisonnière. Le virus s'attaque aux poumons, affectant la trachée, les bronches et les bronchioles. Il peut aussi provoquer diarrhée et vomissements, ce qui n'est pas le cas de la grippe saisonnière.

Quand consulter un médecin?

La majorité des personnes atteintes peuvent se soigner à la maison. Les enfants ou les adultes à risque de complications devraient consulter un médecin s'ils font de la fièvre et toussent. Toute personne qui a de la fièvre, a de la difficulté à respirer ou éprouve de la douleur en respirant devrait voir un docteur. En présence de somnolence, de confusion, de bleuissement des lèvres, de raideur importante au cou ou de convulsions, il vaut mieux se rendre à l'urgence.

Que peut-on faire pour se protéger?

Les CDC (Centers for Disease Control and Prevention) recommandent de prendre les précautions habituelles pour empêcher la propagation de maladies infectieuses:

  • Tousser et éternuer dans son coude ou sa manche;
  • Se faire vacciner;
  • Poursuivre ses activités habituelles, mais rester à la maison en cas de maladie;
  • Au bureau, nettoyer les surfaces de travail et l'équipement régulièrement;
  • Consulter un médecin en cas de symptômes de grippe graves.
Doit-on porter un masque?

Les gens atteints qui font de la fièvre, toussent ou éternuent devraient porter un masque antiprojections en présence d'autres personnes. Autrement, le port du masque n'est pas recommandé.

Comment traiter la grippe A (H1N1)?

Le traitement de la grippe ne nécessite pas de médicaments. Par contre, certains produits en vente libre peuvent en soulager les symptômes. Il faut éviter de prendre en même temps des médicaments qui contiennent les mêmes ingrédients. Pour faire baisser la fièvre (plus de 38 °C) ou soulager les douleurs musculaires, on peut recourir à l'acétaminophène ou à l'ibuprofène (attention aux restrictions pour l'ibuprofène), à moins d'avis contraire du médecin ou d'allergie. Des gargarismes à l'eau salée, des bonbons durs ou des pastilles sans sucre peuvent soulager le mal de gorge.

Le vaccin est-il dangereux?

Non. Il peut cependant avoir moins d'effet chez les personnes dont le système immunitaire est très affaibli ou qui n'ont plus suffisamment de globules blancs. Le vaccin avec adjuvant ne présente pas plus de danger.

Faut-il s'attendre à une troisième vague de grippe?

Les responsables de la santé publique s'attendent à ce qu'il y en ait une. À moins que le virus ne mute, la prochaine vague devrait être moins virulente que les précédentes, puisque la majorité de la population sera immunisée, soit parce qu'elle aura été vaccinée, soit parce qu'elle aura eu la grippe.

Quelle est l'efficacité du vaccin?

Son taux d'efficacité se situerait autour de 95%.

Le vaccin protège-t-il contre la grippe saisonnière?

Non. Un autre vaccin pourrait être offert au début de 2010, mais comme nous sommes dans un contexte de pandémie, le virus A (H1N1) domine.

Est-ce qu'il y a des effets secondaires?

Au Canada, des effets secondaires ont été rapportés selon les taux attendus, soit 1,5 cas pour 100 000 personnes. Il s'agit principalement de réactions bénignes. La plus fréquente est une douleur au bras à l'endroit de l'injection. Les autres réactions légères les plus courantes sont: nausée, étourdissement, mal de tête, fièvre, réaction allergique. Quelques cas de réaction allergique aiguë ont aussi été signalés.

Les enfants devront-il recevoir deux doses?

Les autorités québécoises indiquent qu'une seule demi-dose (0,25 ml) de vaccin avec adjuvant protège adéquatement les enfants de six mois à neuf ans contre la grippe A (H1N1). La seule exception concerne les enfants de six mois à neuf ans immunosupprimés, qui devraient recevoir deux demi-doses à au moins 21 jours d'intervalle.

Doit-on rester à la maison?

Les personnes malades devraient demeurer à la maison dès l'apparition des symptômes. La plupart des employeurs ont émis des directives en ce qui concerne le retour au travail. Dans les écoles, on a prévu des mesures permettant d'isoler les enfants qui présentent des symptômes de grippe en attendant qu'un parent vienne les chercher.

Consulter notre dossier sur la grippe A (H1N1)

Commentaires

Partage X
Santé

Ce qu’il faut savoir sur la grippe A (H1N1)

Se connecter

S'inscrire