Santé

Arrêter de fumer: les trucs de ceux qui ont réussi

Arrêter de fumer: les trucs de ceux qui ont réussi

Auteur : Coup de Pouce

Santé

Arrêter de fumer: les trucs de ceux qui ont réussi

Pour cesser de fumer, il faut beaucoup de volonté... et des stratégies gagnantes! Des ex-fumeurs nous disent ce qui a marché pour eux.

Anne, 51 ans. Premières cigarettes à 14 ans. Fumait 30 cigarettes par jour. Non fumeuse depuis 11 ans.
«Mon truc est dégoûtant mais radical. Quand je me suis décidée, j'ai rempli un pot avec mes mégots de la semaine, au fur et à mesure que je les fumais, et je le traînais partout avec moi. Le jour de la dernière cigarette, j'ai arrosé d'eau mon pot de mégots. Chaque fois que j'avais envie de fumer, je mettais le nez dedans: dégoût assuré!»

Annie, 32 ans. Premières cigarettes à 20 ans. Fumait 1 paquet par jour. Non fumeuse depuis 3 ans.
«Le truc qui m'a beaucoup aidée - à part ronger des bâtons de réglisse! - a été de compter les jours passés sans fumer. Sur un calendrier, je faisais un gros X rose à chaque journée sans cigarette. Cela m'encourageait à ne pas flancher dans les moments de faiblesse. J'ai arrêté de compter après 141 jours. Cela m'a aidée à prendre conscience de la durée et de l'importance de mes efforts.»


Marie-Claude, 45 ans. Premières cigarettes à 16 ans. Fumait 20 cigarettes par jour. Non fumeuse depuis 5 ans.
«Quand j'ai voulu arrêter, on me disait: "Tu dois faire ton deuil du tabac." J'ai pris mes proches au mot! Ils ont reçu un faire-part et j'ai organisé l'enterrement de mon dernier paquet, à la campagne. C'était solennel et drôle à la fois: j'ai creusé un trou et je l'enterré avec un message d'adieu. Un vrai pacte devant témoins que je ne pouvais pas briser! Du coup, mon deuil a été réel et bien vécu.»

Marie, 39 ans. Premières cigarettes à 19 ans. Fumait un paquet par jour. Non fumeuse depuis 2 ans.
«Au début, je paniquais à l'idée de grossir ou de ne pas pouvoir lâcher les timbres anti-tabac. Alors, j'ai cherché de l'aide auprès d'ex-fumeurs sur des forums internet, comme sur le site français Atoute, rubrique «arrêter de fumer». Il y a tout le temps une personne connectée qui t'encourage quand tu dis que tu vas craquer. On se sent moins seul dans son combat, c'est excellent pour le moral!»Les conseils de la Dre Michèle Tremblay, médecin conseil à l'Institut national de santé publique du Québec.

On choisit une date propice et motivante (vacances, Saint-Valentin, notre anniversaire) tout en évitant les moments difficiles (séparation, périodes de stress).

On tient un journal où l'on note: nos émotions liées à la cigarette, avec qui on fume, dans quelles circonstances, à quel moment et pour quelles raisons (se concentrer? se déstresser? se détendre?). On pourra ainsi cibler les situations à risque et modifier notre routine en conséquence.

On ne commence pas une diète en même temps! Cela dit, pour éviter de grignoter et prendre du poids, on privilégie les aliments peu caloriques, on boit beaucoup d'eau pour remplir notre estomac et on fait un peu plus d'activité physique.

On demande le soutien de notre entourage en prévenant qu'on pourrait être irritable pendant quelque temps, histoire d'éviter de s'entendre dire: «Tu étais plus parlable quand tu fumais!»

On se remémore régulièrement nos motivations de départ. On les écrit sur le frigo ou dans un carnet qu'on garde sur soi.

On se rappelle que l'envie de fumer ne dure que 2 ou 3 minutes. Il suffit de trouver quelque chose à faire le temps que l'envie passe.

On demande de l'aide pour choisir la méthode qui nous convient le mieux (voir ci-dessous). Les aides médicamenteuses (gommes, timbres, Zyban) restent les plus efficaces. Peur d'une autre dépendance? Dans une cigarette, il y a 4000 composants chimiques dont plusieurs sont cancérigènes; dans une gomme ou un timbre, il n'y a en a qu'un, la nicotine, non cancérigène.

RESSOURCES:
  • Association pulmonaire du Québec: 1-888-768-6669
  • Centres d'abandon du tabagisme: 1-866-JARRETE
  • Conseil québécois sur le tabac et la santé: (514) 948-5317
  • Info-tabac, portail pour un Québec sans tabac
  • Commentaires

    Partage X
    Santé

    Arrêter de fumer: les trucs de ceux qui ont réussi

    Se connecter

    S'inscrire