Santé

Accidents d'électricité: électrisation ou électrocution?

Accidents d'électricité: électrisation ou électrocution?

istockphoto.com Photographe : istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Santé

Accidents d'électricité: électrisation ou électrocution?

L’électrisation est un contact accidentel avec une source électrique ou la foudre. L’électrocution désigne un décès à la suite d’une décharge électrique: un phénomène très rare. Explications.

Une électrisation peut survenir à la maison, dans un endroit public ou au travail. Chez l'enfant d'âge préscolaire, le contact avec le voltage domestique est la principale cause d'électrisation. Par exemple, l'enfant met un doigt ou un objet comme un ustensile de cuisine dans une prise murale. À l'occasion, le contact est causé par un appareil électrique défectueux ou quand un enfant mord dans une rallonge électrique branchée dans une prise murale.

Chez l'enfant d'âge scolaire, les électrisations se produisent le plus souvent avec une source de courant de distribution, alors que le jeune explore un endroit interdit, tel un poste de distribution électrique, ou grimpe dans un poteau de distribution. Des adolescents se blessent parfois en participant à des travaux extérieurs sur le terrain familial: émondage des arbres, érection d'une antenne parabolique ou nettoyage de la piscine. Pour sa part, le foudroiement (contact avec la foudre) est le plus souvent associé aux activités estivales de plein air. 

Électrisation et intensité du voltage

Les électrisations sont arbitrairement divisées en électrisations de bas voltage, survenant avec un voltage inférieur à 1 000 volts, et en électrisations de haut voltage, avec un voltage supérieur à 1 000 volts. L'intensité du voltage varie selon la source du courant.

En règle générale, les victimes d'électrisation à partir de sources domestiques ou industrielles (bas voltage) sont asymptomatiques ou ne présentent que des brûlures mineures et localisées. Par contre les victimes d'électrisation secondaire à un contact avec le courant du réseau de distribution ou de transport (haut voltage) vont le plus souvent présenter des brûlures extensives avec une atteinte des différents tissus ou organes sur le trajet du courant électrique.

Le type et la gravité des lésions causées par une électrisation dépendent de l'énergie thermique générée par le courant électrique. Plusieurs facteurs font varier cette énergie produite par le courant électrique: le voltage (tableau 1), le degré de résistance de la peau et des structures internes (ex.: muqueuse versus une peau mince, épaisse ou calleuse), le trajet du courant (ex.: un courant traversant le thorax constitue un risque potentiel de blessures myocardiques), le diamètre de la zone traversée par le courant électrique (les dommages seront inversement proportionnels au diamètre de la zone traversée), la durée et la surface de contact (une plus longue durée d'exposition entraîne des séquelles plus importantes) et le type de courant.

Courant alternatif versus courant direct

Il existe deux types de courant: alternatif (ex.: courant domestique) et direct (ex.: foudre, courant d'une pile électrique). Le courant alternatif (courant AC, de l'anglais alternative current) est plus dangereux que le courant direct (courant DC, de l'anglais direct current). Il peut occasionner des contractions musculaires tétaniques qui empêchent la victime d'électrisation de lâcher la source du courant. Il risque donc d'y avoir plus de dommages tissulaires dans ces circonstances, en raison du facteur temps.

Coup de foudre: court mais intense

La physiopathologie du foudroiement est différente de celle de l'électrisation. La durée de contact très courte de la foudre, de l'ordre du millième, voire du dix millième de seconde, malgré un voltage en moyenne de 10 millions de volts, explique pourquoi celle-ci provoque si peu de dommage tissulaire interne en comparaison, par exemple, avec une électrisation avec un courant de 14 000 volts qui peut durer quelques secondes. En raison de cette durée très courte, la majorité du courant d'un foudroiement va passer à la surface de la peau plutôt que de la pénétrer. Une partie du courant du foudroiement peut néanmoins traverser le corps et occasionner des troubles cardiaques, une atteinte du centre respiratoire ainsi que des anomalies neurologiques ou vasculaires.

Les troubles et blessures

Le spectre des manifestations cliniques faisant suite à une électrisation est très large. Tout viscère se trouvant sur le trajet du courant peut être lésé.

Il peut y avoir des brûlures du premier, du deuxième ou du troisième degré. Un arrêt cardiaque peut survenir par fibrillation ventriculaire ou asystolie. Une tétanie musculaire peut entraîner un arrêt respiratoire. Les principaux troubles affectant le système nerveux central sont les suivants: hémorragies ou thromboses, hémiparésie ou hémiplégie, dysfonction cérébelleuse, troubles de la mémoire ou de la concentration. La victime peut aussi présenter des convulsions ou une altération de son état de conscience. Sur le plan musculo-squelettique l'individu peut souffrir d'entorses, de luxations ou de fractures.

À la suite d'une électrisation chez une femme enceinte, on peut observer une diminution des mouvements f¿taux; quelques cas de mort-nés ont été rapportés.

Prudence dans le secours

Avant de secourir une victime, il est essentiel de s'assurer qu'elle n'est plus en contact direct avec la source électrique. Dans les cas de source domestique ou industrielle, il faut couper soi-même le contact s'il est toujours présent. Dans le cas d'une source de distribution ou de transport en cause, il est impératif d'attendre que la compagnie d'électricité coupe le courant avant de secourir la victime afin d'éviter les cas secondaires d'électrisation chez les secouristes.

Il faut entreprendre les manoeuvres de réanimation si la victime est en arrêt cardio-respiratoire. Toute personne qui a subi une électrisation avec un courant de plus de 220 volts, qui a perdu conscience, qui souffre d'un problème cardiaque, qui a été incapable de lâcher la source de courant en dedans d'une seconde ou dont la peau en contact avec la source de courant était mouillée doit subir un examen médical. Absolument.

Lire aussi: La sécurité des enfants à la ferme

Commentaires

Partage X
Santé

Accidents d'électricité: électrisation ou électrocution?

Se connecter

S'inscrire