Santé

10 faits étonnants sur le sommeil

10 faits étonnants sur le sommeil

10 faits étonnants sur le sommeil Auteur : Marie-Josée Roy Crédits : iStock

Santé

10 faits étonnants sur le sommeil

Nous passons plus du tiers de notre vie dans les bras de Morphée. Pourtant, nous en connaissons bien peu sur le déroulement de nos nuits et les effets du sommeil.

1. Trop dormir est mauvais pour la santé. Les gens de plus de 45 ans qui dorment plus de 10 heures par nuit sont plus susceptibles de souffrir d'une maladie cardiaque, d'un AVC ou de diabète que les dormeurs qui s'accordent des nuits de sommeil de 6 à 10 heures.

2. Notre souvenir d'un rêve dépend du moment auquel on se réveille. Chaque cycle de sommeil dure d'une heure et demie à deux heures, et se divise en quatre stades: l'endormissement, le sommeil léger, le sommeil profond et le sommeil paradoxal. Se réveiller avec un souvenir très vif d'un rêve indique qu'au moment où le cadran a sonné, on était en plein coeur du sommeil paradoxal.

3. On ne rêve pas toujours en couleurs. Selon une étude, 12% des gens ne rêvent qu'en noir et blanc. Il s'agit majoritairement de dormeurs ayant grandi à l'époque où la télévision monochrome régnait dans les chaumières.

4. Qui dort moins mange plus. Les adultes qui manquent de sommeil consomment, en moyenne, 300 calories de plus par jour que ceux qui dorment suffisamment. C'est que les zones du cerveau qui gèrent le contrôle de satiété et de l'appétit en seraient particulièrement affectées.

5. Le sommeil facilite la mémorisation. Réviser une information avant de s'endormir est un excellent moyen de la garder en tête; le sommeil, qui stimule la région du cerveau où est situé l'hippocampe, joue un rôle essentiel dans l'acquisition de nouvelles connaisances.

À LIRE AUSSI: 10 rituels avant de se coucher

6. On ignore à quoi sert le sommeil exactement. Les scientifiques reconnaissent les effets dévastateurs du manque de sommeil, sans toutefois s'entendre sur sa véritable utilité. Plusieurs théories sont émises: le sommeil nous aurait protégés, à l'origine, des dangers de la nuit, aiderait notre métabolisme à économiser son énergie ou permettrait à notre corps de se régénérer.

7. La caféine réveille vraiment. En étudiant les effets de la caféine, des chercheurs se sont aperçus qu'elle empêchait les molécules d'adénosine - celles qui viennent déclencher notre envie de dormir - d'adhérer à nos neurones, tout en stimulant la production d'adrénaline. 

8. Nos positions de sommeil sont inadéquates. Chez les Canadiens, 43% affirment ressentir des douleurs au réveil. Les positions adoptées en dormant en seraient en partie responsables. Pour corriger la position en «i» (sur le dos, les bras le long du corps), la préférée de 40% des Québécois, il faut surélever les genoux et utiliser un oreiller adéquat.  

9. Le cycle lunaire nous perturbe. Non seulement on met en moyenne cinq minutes de plus à s'endormir les soirs de pleine lune, mais notre nuit de sommeil est réduite d'une vingtaine de minutes. Ces nuits-là, le cerveau sécrète moins de mélatonine, une hormone qui favorise un sommeil paisible.

10. Dormir à deux, c'est mieux! Malgré les petits inconvénients liés au partage du lit conjugal, les femmes en couple depuis longtemps s'endorment plus vite et se réveillent moins fréquemment que leurs consoeurs célibataires. Un constat étonnant auquel est parvenue une chercheuse de l'Université de Pittsburgh.

Commentaires
Partage X
Santé

10 faits étonnants sur le sommeil

Se connecter

S'inscrire