Nutrition

Profiter des pauses publicitaires pour bouger

Profiter des pauses publicitaires pour bouger! Photographe : iStock Auteur : Isabelle Émond

Nutrition

Profiter des pauses publicitaires pour bouger

La journée a été longue, le souper est terminé, c’est la soirée qui commence et… il pleut ! Quoi de plus relaxant que de s’asseoir devant la télévision?

Après tout, on l’a bien mérité. Mais notre corps mérite plus que cela. En fait, selon Équilibraction, il faudrait faire au moins 2,5 heures d’activités physiques par jour pour récolter des bienfaits pour notre santé. Les lignes directrices canadiennes recommandent plus précisément de bouger pendant au moins 10 minutes et suffisamment pour avoir chaud et respirer plus vite ou au mieux, transpirer et être essoufflé. Bouger plus, c’est améliorer sa forme physique, mais aussi son moral et son estime de soi, en plus de diminuer les risques d’hypertension artérielle, d’ostéoporose, de maladies du cœur ou de surpoids, entre autres.

Alors si on bougeait plus que nos doigts, durant les pauses publicitaires? Pour se motiver, on peut impliquer toute la famille en se lançant des défis. Les garçons contre les filles ou les plus jeunes contre les plus vieux et c’est à celui ou celle qui fait le plus de redressements assis ou le plus de pompes (push-ups) ou de flexions des jambes (squats). On peut aussi tester notre résistance en faisant la planche (maintenir la position «pompe» ou «push-up») ou la chaise, adossé au mur pendant la durée de la pause publicitaire. Et le gagnant ou la gagnante peut décider de la prochaine émission à regarder ou mieux encore, de la prochaine activité familiale en plein air.

Pour ma part, lors de notre dernier «affrontement», j’ai remporté l’épreuve du plus grand nombre de pompes chez les filles et j’ai décidé qu’on irait en randonnée à vélo dans Montréal, question de découvrir… d’autres marchands de glaces. Vive les défis! 

Commentaires
Partage X
Nutrition

Profiter des pauses publicitaires pour bouger

Se connecter

S'inscrire