Nutrition
9 sept. 2016

Pourquoi consulter un nutritionniste?

Par Isabelle Bergeron, Coupdepouce.com
Pourquoi consulter un nutritionniste?

Pourquoi consulter un nutritionniste?

Auteur : Isabelle Bergeron Crédits : istockphoto.com

Nutrition
9 sept. 2016

Pourquoi consulter un nutritionniste?

Par Isabelle Bergeron, Coupdepouce.com

Parce que l’alimentation est au centre de notre vie et que son lien avec une bonne santé est bien établi, on s’enquiert de plus en plus des services des nutritionnistes. Mais pourquoi les consulte-t-on exactement?

 

Les motifs pour consulter un nutritionniste ou un diététiste (ces deux termes désignent le même métier au Québec) sont multiples. «Ça peut être, entre autres, pour un problème médical, comme la maladie cœliaque ou le diabète, des allergies alimentaires, pour établir des menus pour les sportifs, dresser des bilans alimentaires, faciliter le passage vers un autre mode d’alimentation, comme le végétarisme, ou encore pour perdre du poids», énumère Paule Bernier, présidente de l’Ordre professionnel des diététistes du Québec. Cela sans compter tous les professionnels travaillant dans les écoles, les garderies, les hôpitaux, les CHSLD, l’industrie agroalimentaire, l’industrie pharmacologique, etc.

Plusieurs rencontres sont en général nécessaires

Quelle que soit la raison qui nous pousse à consulter un nutritionniste, la première rencontre, qui durera généralement entre 60 et 90 minutes, sera toujours consacrée à dresser notre bilan de santé. «Par exemple, on fera le tour des antécédents médicaux et des médicaments prescrits, dit Geneviève Arbour, fondatrice d’une clinique de nutrition du même nom, à Sherbrooke. On analysera aussi la relation qu’a la personne avec la nourriture ainsi que ses attentes.» Selon la nutritionniste, il arrive assez souvent que les personnes qui prennent rendez-vous s’imaginent que tout sera réglé à la première rencontre. Or, ce n’est pas le cas. S’il peut arriver que deux ou trois rendez-vous soient suffisants, par exemple si on souhaite simplement obtenir quelques conseils pour optimiser nos menus, le nombre de suivis dépendra de la raison initiale qui nous a amenée à consulter. «La deuxième rencontre servira généralement à dresser un plan d’action, dit Geneviève Arbour. Puis, on établira avec la personne la fréquence des visites: toutes les deux semaines, une fois par mois, etc.»

Un travail d’équipe

Que l’on souhaite perdre du poids, devenir végétarienne ou maîtriser notre diabète, on devra s’attendre à y mettre du nôtre! «C’est sûr que la nutritionniste émettra des recommandations, donnera des conseils, aidera la personne à rester motivée, dit Paule Bernier. Mais elle ne pourra pas faire le travail à sa place; c’est un travail d’équipe dans lequel on doit s’impliquer et s’engager.» On devra d’abord être prête à peut-être revoir nos attentes si celles-ci ne sont pas réalistes, et accepter d’expérimenter: nouveaux aliments, changements d’habitudes, etc. On devra aussi accepter que les résultats escomptés puissent exiger du temps avant de se faire sentir. «Cela dit, le temps que l’on consacre à améliorer son alimentation, de quelque manière que ce soit, c’est du temps qu’on prend pour se faire du bien», rappelle Paule Bernier.

 

 

Mots-clés
Partage X
Nutrition

Pourquoi consulter un nutritionniste?

Se connecter

S'inscrire