Nutrition

Noël: des trucs simples pour éviter les kilos en trop

Noël: des trucs simples pour éviter les kilos en trop

Thinkstockphotos.ca Photographe : Thinkstockphotos.ca Auteur : Coup de Pouce

Nutrition

Noël: des trucs simples pour éviter les kilos en trop

Il est facile de se laisser aller au temps des fêtes. Histoire de ne pas commencer l’année avec quelques kilos en trop, une nutritionniste nous donne des trucs pour conserver la ligne sans trop se priver.

Manger avant la réception
Avant un souper du temps des fêtes, mieux vaut manger des repas complets toute la journée, et même se sustenter avant de partir avec une collation: des carottes avec de l'hummus, par exemple. «On a tendance à penser qu'en mangeant léger toute la journée, des fruits et de la salade par exemple, on compensera pour le lourd repas du soir. Résultat? On arrive chez notre hôte affamée et on saute sur les noix, les olives, les croustilles et les canapés de toutes sortes bien en vue sur la table. En arrivant à un souper le ventre vide, on peut facilement consommer l'équivalent d'un repas en petits fours», explique la nutritionniste Catherine Lefebvre.

S'éloigner de la tentation
Si on a la dent salée et qu'on entame la discussion accoudée à l'îlot où se côtoient canapés et sandwich pas de croûte, la tentation sera forte d'allonger le bras vers une mini-quiche ou une mini-pizza. «En s'éloignant de la table à hors-d'œuvre, on risque d'en manger la moitié moins, juste parce qu'ils sont plus difficiles d'accès», explique Catherine Lefebvre. Si on aime les desserts, le même sage conseil s'applique: on se tient loin des plateaux de sucreries.

Modérer sa consommation d'alcool
On le sait, l'alcool contient beaucoup de calories. Un verre de vin tourne autour de 100 calories alors qu'une bière en renferme 140. Dans une soirée bien arrosée, on peut facilement ingérer 500 calories uniquement en boisson. «Ce n'est pas seulement les calories consommées via l'alcool qui ont un impact sur notre poids, mais aussi l'effet de la boisson. Si on a pris un petit verre, notre jugement s'en trouve altéré et il est plus facile de se laisser tenter par un troisième dessert», image la nutritionniste. Afin de conserver son jugement intact et d'éviter les maux de tête, on adopte le fameux truc de boire un verre d'eau entre chaque consommation d'alcool.

Gérer les portions et les proportions
L'idée, ici, n'est pas de se priver, mais plutôt de bien gérer ce qu'on met dans notre assiette. «Dans une alimentation idéale, on fait plus de place dans l'assiette aux légumes qu'à la viande. Le même principe peut s'appliquer au temps des fêtes», précise Mme Lefebvre, auteure du livre Les Carnivores infidèles. Ainsi, on pourra manger la tourtière qu'on aime tant en quantité raisonnable et on veillera à ajouter de la salade et des légumes en abondance dans notre assiette.

Manger lentement
Manger lentement permet de reconnaître les signaux de satiété. Ce truc est facile à appliquer au temps des fêtes puisqu'on s'alimente en discutant. «Pourquoi toujours sortir de table trop pleine? On peut très bien profiter du repas et arrêter quand on n'a plus faim», suggère Catherine Lefebvre.

Bouger
Après le repas, on sort. On marche, on bâtit un fort, on va glisser. Ça permet d'enclencher la digestion, de passer un beau moment en famille et de brûler des calories.

Cuisiner différentes options de légumes
Comme la cuisine traditionnelle du temps des fêtes tourne principalement autour de la viande, de la pâte et des desserts, en tant qu'hôte, on s'efforce d'offrir à nos invités plusieurs options de légumes. «Dans les légumes, il y a des fibres et de l'eau qui nous rassasient plus rapidement. Cela dit, la dinde est un super aliment comparativement à la tourtière: ça fait Noël et c'est une viande maigre», note Mme Lefebvre.

Entre les partys
Finalement, entre deux invitations à souper, on ne mange pas de dessert et on bouge! On consomme beaucoup de légumes et des viandes maigres. Bref, on s'alimente normalement.

 

Commentaires

Partage X
Nutrition

Noël: des trucs simples pour éviter les kilos en trop

Se connecter

S'inscrire