Nutrition

Mettez-vous sur votre 36

Mettez-vous sur votre 36

Mettez-vous sur votre 36! Photographe : iStock Auteur : Isabelle Émond

Nutrition

Mettez-vous sur votre 36

Un repas de fête pas de fête? Quand mes enfants étaient à l’école primaire, il n’y avait pas de question : chaque souper se prenait autour de la table, toute la famille réunie.

Aujourd’hui, rendus adolescentes/jeune adulte, les horaires de tous et chacun font en sorte que les réunions quotidiennes autour de la table se font plus rares. Ma benjamine s’implique dans un sport d’équipe, ce qui exige des pratiques une à deux fois par semaine après l’école, en plus d’un soir de match. Mon plus grand travaille deux soirs par semaine, sans compter la sortie du vendredi. Tandis que ma cadette présente une vie parascolaire plutôt active. Alors, il devient de plus en plus difficile de se retrouver tous les cinq réunis aux repas du soir. Autrefois, dans plusieurs familles, il y avait le repas dominical familial chez les grands-parents. On partageait le traditionnel rôti du dimanche en famille élargie : avec les oncles et les tantes, les cousins, les cousines.

Etant donné, le rythme de vie plus effréné et le fait que les familles sont bien souvent recomposées, ces réunions dominicales n’ont plus leur place ou sont tout simplement irréalisables. C’est pourquoi par nostalgie et par désir de créer une tradition, nous avons instauré le repas du dimanche soir. Je reçois donc mes enfants pour souper. Et nous en faisons le moment spécial de la semaine. Un moment qui s’inscrit dans ma démarche d’ Équilibraction car un mode de vie sain c’est aussi le bien-être et l’équilibre dans l’unité familiale.  Et ce temps d’arrêt dominical est nécessaire, c’est un moment pour partager un bon repas, réfléchir à de futurs projets, rigoler, bref se retrouver. Et pour contribuer au moment spécial, chacun s’habille de façon «plus chic», on allume les bougies et on sort les plats de service.

Alors, qu’on en fasse une rencontre hebdomadaire ou occasionnelle, lorsqu’on ajoute du chic à un repas, sans aucune raison spéciale, on y prend goût, et ce, d’autant plus si on  sert le lait dans des verres à vin, pour un air de fête garantie surtout chez les plus jeunes ! 

Commentaires

Partage X
Nutrition

Mettez-vous sur votre 36

Se connecter

S'inscrire