Nutrition

Les effets du sucre sur notre corps

Les effets du sucre sur notre corps

  Photographe : Getty Images

Nutrition

Les effets du sucre sur notre corps

Le sucre n’est pas un poison, mais sa surconsommation est un fléau. Or
 peu d’entre nous respectent la recommandation
de l’organisation mondiale de la santé (OMS) de ne pas dépasser 50 g par jour de sucre ajouté, s’exposant ainsi à de nombreux problèmes de santé.

UN PUISSANT PERTURBATEUR DU MÉTABOLISME

Les sucres ajoutés sont digérés à vitesse grand V et perturbent le travail de notre organisme: la glycémie joue au yo-yo, les hormones ne sont pas sécrétées comme elles le devraient, la prise de poids augmente parfois même jusqu’à l’obésité. L'excès de sucre fait grimper le taux de gras (triglycérides) dans le sang, la cholestérolémie et la pression artérielle. C’est ce qu’on appelle le syndrome métabolique: un ensemble de facteurs qui augmentent le risque de développer une maladie du cœur.

 

ÉNERGIE EN MONTAGNES RUSSES

Une consommation excessive de sucre peut entraîner irritabilité, brusques changements d’humeur et fatigue. Les sucres libres sont rapidement absorbés par notre organisme et créent un sentiment d’euphorie. Comme il y en a trop dans le sang, le pancréas sécrète de l’insuline pour ramener le glucose sanguin à un taux acceptable. La glycémie chute alors drastiquement, entraînant la production d’hormones de stress comme l’adrénaline. Trop souvent sécrétée, celle-ci peut engendrer de l’anxiété et déclencher des crises de panique. Pour compenser, le corps envoie le signal au cerveau qu’il serait temps de manger quelque chose de sucré. On cherche alors à absorber de nouveau du sucre, et le cycle recommence...

 

3 ORGANES MENACÉS

1. Le foie

Un surplus de sucre engorge le foie. La quantité qui n’est pas transformée en énergie par nos cellules s’accumule dans cet organe sous forme de triglycérides. L’amateur de sucre est susceptible de développer un «foie gras», c’est-à-dire une stéatose hépatique. Quelques semaines d’excès suffiraient à provoquer ce phénomène.

2. Le pancréas

Une des fonctions du pancréas est de produire de l’insuline pour métaboliser les glucides. Une surcharge de sucre le dérègle. Et quand l’insuline ne gère plus adéquatement le glucose sanguin, le diabète de type 2 fait son apparition.

3. Les intestins

Le sucre gave des bactéries qui créent de l’inflammation dans l’intestin, ce qui favorise la résistance à l’insuline et peut augmenter la prévalence d’affections inflammatoires comme la maladie de Crohn. Notre microbiote n’apprécie pas...

 

LES ÉDULCORANTS, UN MEILLEUR CHOIX?

Saccharine, aspartame, sucralose, stévia: tous sont des succédanés de sucre. Ils offrent le goût qu’on apprécie, sans les calories. Malheureusement, ils alimentent aussi notre habitude de manger sucré. Ils seraient responsables de gains de poids car, contrairement au sucre, les édulcorants n'entraîne pas la production de dopamine. On aurait donc tendance à manger du véritable sucre par la suite pour obtenir la dopamine recherchée par le cerveau. L'idéal est donc d'apprendre à apprécier la véritable saveur des aliments plutôt que de remplacer le sucre par des édulcorants.

 

2 SORTES DE SUCRE

On retrouve deux types de sucre dans nos aliments

Sucre ajouté: sucre blanc, cassonade, miel, sirop d’érable ou d’agave, etc.

Sucre extrait d’un aliment naturel: jus de fruits, condensé de jus de fruits, etc.

Ces sucres ont tous le même effet sur l’organisme, peu importe leur source.

 

LE SUCRE: AMI OU ENNEMI DU CERVEAU?

Le cerveau aime le glucose. Pour être heureux, il en a besoin. Mais il peut très bien se passer des sucres ajoutés. La surconsommation de sucre pourrait avoir des effets sur la santé mentale. La dépression et les crises d’angoisse pourraient en découler.

Une étude californienne menée sur des rats en 2012 a conclu que le fructose ralentissait les facultés de mémorisation. Mais rien de semblable n’a encore été prouvé chez l’humain. Certains chercheurs commencent à s’intéresser au duo sucre-Alzheimer. Pour l'instant, aucun lien de cause à n'a été prouvé, mais des études d'observations démontrent que les diabétiques ont plus de risque de souffrir d'Alzheimer. Et l'incidence du sucre sur le diabète est prouvée depuis longtemps.

 

SUCRE, OÙ TE CACHES-TU?

Les condiments

Ketchup et sauce teriyaki en tête, le rayon des condiments regorge de sucre. Un tiers de votre bouteille de ketchup n’est que du sucre.

Les jus: santé?

À quantité égale, un verre de jus d’orange contient plus de sucre libre que la boisson gazeuse. Mieux vaut manger les fruits entiers, puisque leurs fibres ralentissent l’absorption du fructose.

Le yogourt

À boire, en tube ou aromatisé, le yogourt n’est pas toujours un aliment santé. Quand le sucre se retrouve en deuxième position de la liste des ingrédients, c’est une gâterie à ne consommer que de temps en temps. De plus, les fabricants peuvent inclure dans le même produit différentes sources de sucre éparpillées dans la liste des ingrédients. Méfiance, donc.

Les granolas

Ce type de céréales jouit d’une étiquette santé qui n’est pas toujours méritée. Plusieurs variétés contiennent presque autant de sucre que des céréales de type Frosted Flakes. Ensuite, la portion indiquée dans le tableau de valeur nutritive est rarement celle que l’on consomme. Et si on double la portion, on double la quantité de sucre absorbée. Ce n’est pas parce qu’un sucre ajouté est biologique et d’origine naturelle qu’il est moins néfaste.

Les charcuteries

Parce qu’elles sont salées, on ne se doute pas qu’elles sont aussi bourrées de sucre. Une autre raison d’en consommer avec modération.

 

Commentaires

Partage X
Nutrition

Les effets du sucre sur notre corps

Se connecter

S'inscrire