Nutrition
21 févr. 2007

J'abandonne toujours mes régimes. Que faire?

Par Coup de Pouce

J'abandonne toujours mes régimes. Que faire? Auteur : Coup de pouce Crédits : iStock

Nutrition
21 févr. 2007

J'abandonne toujours mes régimes. Que faire?

Par Coup de Pouce
Cet article fait aussi partie des dossiers :

La diététiste Louise Lambert-Lagacé répond à vos questions.

Louise Lambert-Lagacé, diététiste, est l'auteure de plusieurs livres, dont Les Menus midi, Ménopause, nutrition et santé, Le Végétarisme à temps partiel et Comment nourrir son enfant. Elle a siégé à de nombreux conseils et comités oeuvrant en santé et en nutrition. Elle dirige sa clinique privée de nutrition depuis 1975.

Clinique de nutrition Louise Lambert-Lagacé et associées, 1259, rue Guy, Montréal,(514) 939-2260.

Q. : Je mesure 5 pieds et je pèse 198 livres. Je fais du diabète, du cholestérol et de l'hypertension. Pour améliorer ma santé, je voudrais perdre du poids. Mais chaque fois que je fais un régime, je persévère deux ou trois semaines et j'abandonne. Que faire?

R. : Avec un indice de masse corporelle de 38,7, vous avez un sérieux problème d'obésité. Vous souffrez déjà de diabète, de cholestérol et d'hypertension, des problèmes de santé dont l'incidence augmente avec l'obésité. Heureusement, vous êtes consciente de la situation et vous souhaitez l'améliorer. Je vous félicite. C'est un pas dans la bonne direction.

Tout d'abord, prenez congé des «régimes». Car ce n'est pas avec les régimes draconiens ou les supposés régimes miracles que vous obtiendrez des changements durables. Lorsque vous affamez votre corps, il se met à économiser l'énergie en brûlant plus lentement les calories. Résultat? Quand vous cessez le régime, votre métabolisme continue à rouler au ralenti et à brûler plus lentement les calories. Les régimes stricts ne font que provoquer les regains de poids. Plus ils sont sévères, plus ils riment avec fatigue, privation et déprime. Pas étonnant que vous vous découragiez assez rapidement. Et n'oubliez jamais que le poids qui baisse et qui remonte ne favorise pas la santé.


Donnez-vous comme objectif de freiner la prise de poids. Ce sera déjà une victoire si vous stabilisez votre poids pendant au moins six mois. Oubliez le pèse-personne. Notez tout ce que vous mangez dans une journée pendant quelques semaines et prenez conscience des aspects à améliorer. Adoptez une routine de trois repas par jour en privilégiant une consommation plus importante de légumes, de poissons, de grains entiers.

 

Essayez de nouvelles recettes avec des légumineuses ou du tofu pour apporter du neuf à votre menu. Assurez-vous que chacun de vos repas contienne au moins 15g de protéines afin de bien vous soutenir. Mangez lentement, jamais devant la télé ou l'ordinateur, et faites des pauses en vous demandant si vous avez encore faim. Quand vous êtes rassasiée, cessez de manger. Ne vous sentez jamais obligée de terminer votre assiette. Si vous avez un petit creux entre les repas, prenez une collation saine comme un fruit et quelques amandes, un yogourt nature ou un berlingot de boisson de soya.

Essayez également d'être plus active physiquement car, sans exercice, il ne peut y avoir de perte de poids durable. Marchez 15 minutes par jour pour commencer. Puis, la semaine suivante, passez à 30 minutes par jour. Augmentez graduellement la durée de votre parcours ou l'intensité (marchez un peu plus vite). En améliorant votre alimentation et en bougeant davantage, vous perdrez lentement un peu de poids. Soyez réaliste et respectueuse de votre métabolisme; ne visez pas perdre plus de 10% de votre poids en une année. Rappelez-vous que même une perte de poids moindre que 10% aura des conséquences positives sur votre santé.

Enfin, si vous avez besoin d'aide ou de conseils plus précis, je vous suggère de consulter une diététiste. L'investissement en vaut la peine: il en va de votre qualité de vie et de votre santé.

Partage X
Nutrition

J'abandonne toujours mes régimes. Que faire?

Se connecter

S'inscrire