Nutrition

Des superaliments à mettre au menu cet automne

Des superaliments à mettre au menu cet automne

istockphoto.com Photographe : istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Nutrition

Des superaliments à mettre au menu cet automne

Pourquoi ne pas donner un coup de pep à votre assiette en y introduisant quelques nouveaux superaliments, comme le teff, le kimchi et l’huile de cameline?

De temps à autre, on trouve sur les rayons des aliments qui sont particulièrement nutritifs et qui ajoutent de la variété à nos assiettes. On les appelle les «superaliments», un terme non scientifique, comme le rappelle la diététiste Casey Berglund. Ces derniers peuvent nous inciter à sortir de notre routine habituelle de fruits, légumes et grains préférés. Voici quelques superaliments intéressants à essayer cet automne.

Aliments fermentés

Le kimchi, un plat de légumes coréen, et le kombucha, un thé fermenté, font de plus en plus parler d'eux. Ces vedettes alimentaires du moment se joignent au yogourt, à la choucroute, au miso et à d'autres aliments fermentés comme sources intéressantes de probiotiques.

La fermentation a lieu lorsque les bactéries déjà présentes sur les aliments se nourrissent du sucre qu'ils contiennent et le décomposent. Le processus multiplie les bonnes bactéries (ou probiotiques) et conserve les aliments comme le ferait une marinade naturelle, en quelque sorte. Ces probiotiques soutiennent la croissance de bonnes bactéries dans l'intestin, facilitant ainsi la digestion et favorisant un système immunitaire plus fort.

À lire aussi: notre dossier sur les probiotiques

Huile de caméline

La nouvelle chouchou des huiles est remplie d'oméga-3. Santé Canada a donné son aval à la consommation de l'huile de caméline en 2010. Depuis, cette dernière n'a cessé de gagner en popularité auprès des diététistes. Plus riche en oméga-3 que l'huile d'olive, l'huile de caméline est un excellent choix pour la santé du cœur. Même si elle ne contient pas autant d'oméga-3 que le lin, il s'agit d'une huile plus stable, qui la rend plus apte à la cuisson et moins sujette au rancissement rapide. En fait, son point de fumée est plus élevé que les autres huiles de cuisson, comme l'huile de pépins de raisin, de canola ou de coco. Elle se prête bien au rôtissage et aux sautés, et peut même être employée dans les pains et les pâtisseries.

Teff

Ce grain éthiopien traditionnel est encore rare en Amérique du Nord. Casey Berglund attribue sa popularité grandissante à l'engouement pour les diètes sans gluten. Cette minuscule céréale en est justement exempte. Sa petite taille permet un ratio plus élevé de son et de germe (plus nutritifs), par rapport à l'endosperme, que d'autres céréales. On peut trouver du teff et de la farine de teff en épicerie et dans certains magasins de vrac.

Le teff trouve aisément sa place dans les pains et les muffins, en gruau ou en polenta. Et tant qu'à adopter le teff, on en profite pour faire l'essai d'autres grains entiers comme l'amaranthe, le millet ou le sarrasin. Idéalement, on consomme une variété de grains, à la condition qu'ils soient entiers.

 

Commentaires

Partage X
Nutrition

Des superaliments à mettre au menu cet automne

Se connecter

S'inscrire