Nutrition

Célibataire: bien manger quand on est seul

Célibataire: bien manger quand on est seul

iStockphoto Photographe : iStockphoto Auteur : Coup de Pouce

Nutrition

Célibataire: bien manger quand on est seul

Préparer un repas santé pour une seule personne n’a rien de très motivant. Commander une pizza devient un réflexe pour nombre de célibataires. Pourtant, il suffit de peu pour bien manger, même quand on est seul.

Il suffit souvent de développer quelques réflexes simples côté épicerie et de changer sa manière de concevoir ses repas pour faire du bien à sa santé et à son moral. On oublie les dépliants de restaurant dans le fond du tiroir et on s'assure d'avoir à portée de main des ingrédients passe-partout pour se concocter des petits plats santé, sans passer des heures à la cuisine. Parce que le but à ne jamais perdre de vue, c'est le plaisir de manger!

Jamais de frigo et d'armoires vides

Julie Aubé, nutritionniste, divise en trois catégories les aliments à toujours avoir chez soi: ceux du garde-manger, ceux du frigidaire et ceux du congélateur.

Dans le garde-manger

Dans le garde-manger, il faut des féculents: des pâtes, du riz, du couscous, le tout idéalement de blé entier. «On ne pense pas beaucoup au couscous, pourtant c'est un aliment tellement rapide à préparer!, s'exclame Julie Aubé. Il suffit d'hydrater quelques minutes la semoule avec de l'eau chaude puis d'y ajouter ce qu'on veut: quelques tomates, du fromage feta, du poulet et voilà un bon repas coloré, frais et santé.»

On pense aussi à avoir des conserves de poisson (thon, saumon, sardines), qui peuvent agrémenter salade ou pâte, ainsi que des légumineuses. «Les légumineuses sont très saines, on peut les trouver en conserve, c'est une très bonne source de protéine et elles ne coûtent pas cher», souligne la nutritionniste. Ainsi, à notre salade de couscous, pourquoi ne pas rajouter des pois chiches en conserve ou des haricots rouges? On peut également garnir son garde-manger d'alternatives pour agrémenter ses plats comme de la tomate séchée, des artichauts et, bien sûr, toutes sortent de fines herbes pour assaisonner les plats et décorer les assiettes.

Dans le frigo

Dans le frigo, on a toujours des œufs. Ils offrent une multitude de possibilités rapides, simples et délicieuses. Que ce soit le matin, le midi ou le soir, on peut se régaler d'omelettes, de frittata ou même de crêpes salées. On garde aussi une belle place pour le fromage, bonne source de protéine. «Ayez aussi du yaourt nature, un aliment versatile parfait pour les marinades, les vinaigrettes, les déjeuners et les desserts», ajoute la nutritionniste.

Dans le congélateur

Dans le congélateur, l'idéal serait d'avoir des fruits et légumes congelés, rapides à préparer et qui se gardent longtemps, ainsi que des crevettes pour agrémenter les plats et du pain. «On mange rarement seul un paquet de pain tranché ou de pita en deux jours, explique Julie Aubé. Pensez à le congeler, car il se conserve assez longtemps et il suffit de le mettre quelques minutes au four pour qu'il retrouve sa fraicheur.» En ce qui concerne la viande, on peut en acheter en grande quantité, souvent moins chers, et congeler des portions. Et faire son épicerie deux fois par semaine permet de renouveler ses produits et de planifier ses repas, même à court terme.

Aimer cuisiner et penser santé

Même quand on aime cuisiner, il est facile de se décourager à l'idée de sortir les chaudrons pour une seule personne et de se contenter d'un repas rapide sur le coin de la table! «Une recette est conçue pour 4 à 6 personnes? Faites là quand même au lieu de faire des calculs compliqués pour avoir les ingrédients pour un repas en solitaire, explique Julie Aubé. Au lieu d'un repas pour quatre, ça fera un souper et trois repas congelés pour la semaine.» On aura ainsi «en banque» des lunchs santé et fait maison où on peut piocher.

Cuisiner en groupe

On peut aussi cuisiner en groupe trois ou quatre plats différents et chacun repart avec une variété de lunch et de souper. Ou encore, pour les fins gourmets, s'inscrire à des ateliers, de préparation pour cuisiner avec un professionnel et ramener des repas à congeler pour le mois. Mme Aubé propose également de réunir quelques collègues célibataires et de se créer un club d'échange de repas «Chaque jour ce sera l'un de vous qui apportera un repas cuisiné pour les autres, explique-t-elle. Cela rompt la monotonie des midis et on ne cuisine plus que pour soi.» 

Et si vraiment une envie de restaurant vous prend, il y a possibilité de faire des choix santé et nutritifs. «Si on va au restaurant occasionnellement, je dirais de se faire plaisir parce qu'une alimentation saine inclut des gâteries, précise la nutritionniste. Par contre, si vous y allez souvent, à cause du travail, il faut être plus vigilant.»

Il faut faire attention aux portions qui sont toujours plus généreuses, ensuite essayer de remplacer les frites par de la salade, mais avec la vinaigrette à part. La salade est toujours un choix santé, mais pas quand elle baigne dans une sauce crémeuse hyper calorique! Essayer également d'écouter votre faim et cesser de manger quand vous êtes rassasié et s'il en reste dans l'assiette, prenez-le à emporter, ça vous fera un lunch le lendemain!

Commentaires

Partage X
Nutrition

Célibataire: bien manger quand on est seul

Se connecter

S'inscrire