Nutrition

Burger maison ou boulettes préemballées?

Burger maison ou boulettes préemballées?

Auteur : Coup de Pouce

Nutrition

Burger maison ou boulettes préemballées?

On trouve de plus en plus de boulettes de viande prêtes à cuire sur le marché. Sont-elles meilleures que les boulettes maison? Voici notre verdict.

Le hamburger demeure un des favoris des Québécois, il se classe au 8e rang des aliments les plus populaires. Voici un comparatif des produits disponibles en épicerie.

Les boulettes préemballées
Les burgers prêts-à-cuire, garnis ou non, ou même complètement cuits ont l'avantage d'être très pratiques. Il est même possible d'en trouver qui soient relativement faibles en gras saturés, à condition de s'en tenir à la portion de 113 g mentionnée sur l'emballage. Il ne faut pas oublier qu'un burger de 113 g cru donne environ 100 g une fois cuit, ce qui est une très petite portion. Si la teneur en matières grasses a son importance, la teneur en sel aussi. Car les aliments assaisonnés et prêts-à-cuire contiennent bien souvent plus de sodium que l'aliment «nature». Par exemple, une portion de 100 g de boeuf haché «nature» contient environ 60 mg de sodium tandis qu'un burger de boeuf haché de 113 g «Entièrement cuit» Compliments en contient 610 mg, soit 10 fois plus!

 Même norme pour tous!

  • Toutes les viandes hachées (porc, veau, boeuf ou agneau) répondent aux mêmes normes du gouvernement fédéral et sont classées selon des teneurs spécifiques en matières grasses (m.g.):

    Viande hachée extra-maigre
  • moins de 10% m.g.
    Viande hachée maigre
  • moins de 17% de m.g.
    Viande hachée mi-maigre
  • moins de 23% de m.g.
    Viande hachée ordinaire
  • moins de 30% de m.g.
  • Idées pour le goût
    De petites portions de viande «nature», bien cuites (bonne température et non carbonisée), sur mini-ciabatta, muffins anglais, pita ou tranche de pain français, accompagnées d'une variété de garnitures, d'assaisonnements et de légumes et vous avez des repas dignes d'une saine alimentation.

    Garnitures
    Chimichurri: d'origine argentine, il s'agit d'un mélange de persil frais haché, d'un peu d'ail et de piment fort aditionné de vinaigre blanc, d'huile et d'une pincée de sel. Excellent en garniture d'un burger de boeuf ou de poulet.

    Oignons caramélisés: dans de l'huile, faire revenir des oignons tranchés avec un peu de sucre, du thym ou du romarin et cuire jusqu'à ce que les oignons soient bien dorés, ajouter un peu d'eau au besoin pour bien déglacer le fond du poêlon.

    Oignons marinés: faire bouillir du vinaigre (250 ml) avec 30 ml de cassonade et une pincée de coriandre moulue; retirer du feu, ajouter un oignon rouge finement tranché et laisser mariner au moins 30 min. Égoutter et garnir un burger de dinde ou de veau.

    Salade de chou: du chou râpé (du commerce) additionné d'une ou deux carottes râpées et d'un mélange de mayonnaise, yogourt nature, moutarde à l'ancienne et de persil frais haché. Délicieux avec un burger de porc.

    Dés de tomates, fines tranches de fenouil, feuilles de bébé épinard, moutarde aromatisée, chutney de mangue, salsa d'avocat, fromage bleu émietté, copeaux de parmesan, cheddar fort râpé... autant de garnitures qui ajouteront goût, texture et variété à vos burgers de l'été.


    Attention, amateurs de viande grillée! Au cours de la cuisson, des gras s'écoulent des aliments et tombent sur les briquettes du BBQ. Les briquettes s'enflamment et libèrent alors une substance appelée «benzopyrène», potentiellement cancérigène. De plus, le fait de carboniser une viande produit d'autres substances, les amines hétérocycliques. Ces substances pourraient possiblement augmenter les risques de cancer à la suite d'une exposition répétée. Il est donc préférable d'opter pour des coupes de viandes maigres, de la volaille ou du poisson ainsi que d'enlever tout le gras visible des viandes.

    Commentaires

    Partage X
    Nutrition

    Burger maison ou boulettes préemballées?

    Se connecter

    S'inscrire