Nutrition

Attention: l’excès de caféine peut créer une dépendance!

Attention: l’excès de caféine peut créer une dépendance!

iStockphoto Photographe : iStockphoto Auteur : Coup de Pouce

Nutrition

Attention: l’excès de caféine peut créer une dépendance!

Connue pour ses propriétés stimulantes, la caféine peut présenter un réel danger pour la santé et créer une dépendance, lorsque consommée avec excès.

La caféine ne se trouve pas que dans le café. Elle se cache aussi dans le thé, le chocolat, les boissons à base de cola, les boissons énergisantes et dans certains médicaments. Des médicaments contre les migraines, les douleurs et le rhume peuvent, par exemple, augmenter la consommation de caféine de 30 à 100 mg par comprimé

«On en consomme toujours trop, sans forcément savoir qu'il y a des doses à ne pas dépasser au risque de se mettre en danger», explique Pierre-André Dubé, pharmacien à l'Institut de santé publique du Québec.

Des limites à ne pas dépasser

Pour un adulte en santé, Santé Canada recommande de ne pas dépasser 400 mg de caféine par jour, ce qui correspond à trois tasses de café. Les enfants et les adolescents ne devraient pas consommer plus de 2,5 mg de caféine par kilos, quotidiennement. Et la limite est fixée à 200 à 300 mg par jour pour les femmes enceintes, celles qui prévoient le devenir et celles qui allaitent. Au-delà de ces quantités, il y a un risque de développer des problèmes de santé.

«Il ne faut cependant pas être trop alarmiste, car nous ne sommes pas tous égaux devant les effets de la caféine, prévient M. Dubé. Pour certains, consommer plus de quatre tasses ne leur fera rien, alors que pour d'autres, une tasse suffit pour les rendre anxieux, stressés et créer de l'arythmie.»

Les effets de la caféine sur la santé

La caféine a les défauts de ses qualités. C'est parce qu'elle est stimulante et qu'elle augmente la vigilance et la capacité de concentration qu'elle peut causer des troubles du sommeil, des irritations gastriques, une augmentation du stress et de la nervosité, accentuer l'anxiété et provoquer des troubles cardiaques.

Selon une étude californienne menée auprès de 1063 femmes enceintes, une femme consommant entre 0 et 200 mg de caféine par jour aurait 1,42 fois plus de risque de faire une fausse couche qu’une femme qui s'en prive. La caféine se retrouve également dans le lait maternel une à trois heures après sa consommation, ce qui risque de perturber le sommeil de l'enfant.

À lire aussi: Le thé matcha: une foule de bienfaits!

Grands consommateurs? Attention!

Chez les grands consommateurs, la caféine peut provoquer des nausées, de l'hypertension artérielle des palpitations cardiaques, de l'arythmie, une accélération de la respiration, des crampes musculaires et des maux de tête. Ceux qui consomment régulièrement plus de 600 mg par jour peuvent souffrir d'insomnie chronique, de dépression persistante et d'un dérangement au niveau de l'estomac.

«Le problème quand vient le moment d'évaluer la quantité de caféine qu'on ingère vient souvent du fait qu'elle est présente dans les colas et les boissons énergisantes, remarque Marie-Josée LeBlanc, nutritionniste et coordonnatrice à Extenso. Dans un café, l'amertume nous rappelle la présence de caféine et l'on est porté à faire plus attention, alors que dans les boissons énergisantes très sucrées, on l'oublie souvent.»

Selon Santé Canada, 10 % de la caféine consommée par les adultes canadiens provient de ces boissons, des produits à base de chocolat et les médicaments. Le café reste toutefois la principale source de caféine (60 %), suivi du thé (30 %).

Dépendant à la caféine

L'autre effet non négligeable de la caféine est la dépendance qu'elle peut créer. «On connait tous ces gens qui, dès le réveil, ont besoin de leur tasse de café, sinon ils ont mal à la tête, souligne Pierre-André Dubé. Ces gens-là sont dépendants et le mal de tête est un symptôme de sevrage.»

Ce syndrome de dépendance a un nom: le caféinisme. Les personnes atteintes sont celles qui consomment de la caféine tous les jours, à des doses dépassant 200 mg par jour. Les effets du sevrage se font sentir dans les 12 heures suivant l'arrêt de la caféine: nervosité, irritabilité, difficultés d'endormissement, tremblements et baisse d'énergie. Certains auront des symptômes de dépression et des problèmes cardiovasculaires. Le syndrome s'estompe dans les 24 à 48 heures si aucune caféine n'est ingérée.

Il est donc fortement recommandé de faire attention à la consommation que l'on fait de café et de tout produit contenant de la caféine ou ses dérivés. Il faut surtout être vigilant en ce qui concerne les enfants et les aînés, plus sensibles aux effets stimulants et indésirables de la caféine, et pour qui les conséquences peuvent être graves.

À lire aussi: Sommeil: 8 erreurs à éviter pour contrer l'insomnie

Les jeunes et les boissons énergisantes

«On connait des cas d'hospitalisation d'enfants intoxiqués par la caféine, rapporte Pierre-André Dubé. Ils ont consommé des boissons à base de cola, des boissons énergisantes et ont eu des alertes cardiaques assez graves.» Il ajoute que les jeunes consomment surtout la caféine présente dans les boissons au cola ou des boissons énergisantes - 55% de la caféine consommée par les enfants de un à cinq ans provient des boissons au cola, selon Santé Canada -, sans savoir que les quantités excèdent souvent le seuil limite.

Par exemple, un enfant de six ans qui ne devrait pas consommer plus de 45 mg de caféine par jour joue avec sa santé en buvant une seule petite canette de boisson de type Red Bull, puisqu'il ingurgite quelque 80 mg de caféine. «Sans parler que maintenant, ces boissons sont offertes en grand format de 473 ml, non refermable, qui peut contenir jusqu'à 300 mg de caféine!», poursuit le pharmacien.

La caféine n'est pas la seule mention à surveiller sur les emballages. Elle peut être présente sous d'autres formes comme dans le thé (théine), la noix de cola, la graine de guarana et le yerba maté. Elle peut être également synthétique sous le nom de mésthylxanthine, de théophylline dans le thé et de théobromine dans le chocolat.

Attention aux interactions médicamenteuses

Outre les effets sur la santé, la caféine peut avoir des interactions avec certains aliments et médicaments. Le jus de pamplemousse, par exemple, augmente le niveau de caféine dans le sang. Mais c'est surtout avec les médicaments qu'il faut être prudent. La caféine accentue les effets secondaires de certains médicaments et diminue l'efficacité de d'autres. La caféine augmente, par exemple, les effets de l’aspirine et de l’acétaminophène d’environ 40 %.

  

Ou trouve-t-on de la caféine?

Café filtre (8 onces ou une tasse): 179 mg
Café filtre décaféiné (8 onces ou une tasse): 3 mg
Espresso (1 once): 75 mg
Thé vert (8 onces ou une tasse): 30 mg
Thé vert décaféiné: 0 mg
Boisson à base de cola (12 onces): 36-46 mg
Boisson à base de cola diète (12 onces): 39-50 mg
Lait au chocolat ( 8 onces ou une tasse): 8 mg
Friandises au chocolat au lait (1 once): 7 mg
Gâteau au chocolat (2,8 onces): 6 mg
Boisson énergisante type Red Bull (8 onces ou une tasse): 80 mg

  

Lire aussi: Les boissons énergisantes sont-elles santé?

Référence

Santé Canada

 

Commentaires

Partage X
Nutrition

Attention: l’excès de caféine peut créer une dépendance!

Se connecter

S'inscrire