Nutrition

5 mythes sur les produits laitiers

5 mythes sur les produits laitiers

Auteur : Coup de Pouce

Nutrition

5 mythes sur les produits laitiers

Certains préjugés à l'égard du lait et des produits laitiers sont tenaces. On tire les choses au clair.

Le lait, c'est pour les enfants seulement

Faux. Consommer du lait et des produits laitiers augmente le gain osseux pendant l'enfance et l'adolescence, mais retarde aussi les pertes osseuses liées à l'âge, ce qui réduit le risque de fractures tout au long de la vie. Un apport élevé est également associé à une masse adipeuse moindre et à une prise de poids plus faible au fil des ans. En prime, les données scientifiques suggèrent que les produits laitiers pourraient jouer un rôle dans la réduction du risque de maladies cardiovasculaires, d'hypertension, de diabète de type 2 et de cancer du côlon.

On peut facilement puiser son calcium ailleurs

Faux. Non seulement le calcium est-il présent en grande quantité dans le lait et les produits laitiers, mais c'est aussi le mieux absorbé. Par exemple, pour obtenir le même apport en calcium qu'une tasse de lait, il faudrait manger près de huit tasses d'épinards ou de trois tasses de brocoli. Et il n'y a pas que le calcium. Le lait et les produits laitiers fournissent une part importante de 15 autres nutriments essentiels, comme les protéines, le magnésium, le potassium, le phosphore, la riboflavine et les vitamines A, D et B12. Rien d'étonnant à ce qu'ils forment l'un des quatre groupes d'aliments essentiels à la santé.

Les produits laitiers constipent

Faux. Le manque de fibres et d'eau dans l'alimentation, la prise de certains médicaments, trop peu d'activité physique, voilà ce qui provoque la constipation. De fait, des études sur le sujet ont démontré que la consommation de fromage n'était associée ni à la constipation, ni au ralentissement du travail intestinal, ni à aucun autre changement de la fonction intestinale.  

Les produits laitiers apportent beaucoup de gras

Faux. L'ensemble des produits laitiers (le lait, le yogourt, le fromage et même la crème et la crème glacée) ne comptent que pour 18 % de l'apport total en gras et pour 13 % des calories, en moyenne, dans l'alimentation des Canadiens. Ils ont aussi l'avantage d'apporter plus de 16 nutriments essentiels, contrairement aux pâtisseries, grignotines salées et autres aliments riches en gras. Et puis, il n'en tient qu'à nous de choisir plus souvent les versions allégées de nos produits laitiers préférés.

On doit éviter les produits laitiers en cas de dérangement intestinal

Dans la plupart des cas, non. Les produits laitiers fermentés, comme le yogourt, et ceux qui sont additionnés de bonnes bactéries probiotiques peuvent même être utiles pour soulager une diarrhée associée à la prise d'antibiotiques. Quant aux personnes intolérantes au lactose (le sucre naturel du lait), la plupart d'entre elles peuvent normalement ingérer de petites quantités de lait, surtout aux repas, quoique, chez certaines, plus sensibles, une diarrhée peut tout de même survenir après l'ingestion de lactose.

Commentaires

Partage X
Nutrition

5 mythes sur les produits laitiers

Se connecter

S'inscrire