Guide des maladies

Uvéite

Uvéite

Guide des maladies Photographe : iStock Auteur : Coup de Pouce

Guide des maladies

Uvéite

Inflammation de l’uvée, la membrane de l'oeil composée de l'iris, du corps ciliaire et de la choroïde.

L'uvéite est une inflammation de l'uvée qui fournit la majeure partie de la vascularisation de la rétine. 

Les uvéites sont dénommées en fonction de leur localisation. Ainsi, l'uvéite antérieure, la plus fréquente, est habituellement limitée à l'iris et comprend une iritis et une iridocyclite. L'uvéite intermédiaire atteint la zone derrière l'iris et le cristallin dans la région du corps ciliaire (cyclite) et de la pars plana (pars planite). L'uvéite postérieure touche la portion arrière de l'uvée et implique principalement la choroïde (choroïdite).

Si la rétine est également touchée, il sera question de choriorétinite. L'uvéite peut aussi être diffuse et impliquer toutes les structures de l'uvée.

  

Lire notre dossier sur les maladies de la vue.

Dans près de 70% des cas, la cause de l'uvéite demeure inconnue. Elle peut être associée à des maladies auto-immunes (arthrite rhumatoïde, spondylite ankylosante, maladie de Behçet, syndrome de Reiter), à la prolifération de cellules néoplasiques au cours de leucémies aiguës, de lymphomes ou d'autres formes de cancer, à des infections (tuberculose, toxoplasmose, syphilis, SIDA, etc.), à des maladies inflammatoires (colite ulcéreuse), à des traumatismes de l'oeil, ou encore, à l'exposition à des toxines.

L'uvéite antérieure survient le plus souvent chez des individus en santé, jeunes ou d'âge moyen, ou encore, est associée à une maladie auto-immune. Elle se présente par des douleurs oculaires, un oeil rouge, de la photophobie, du larmoiement et des troubles visuels.

L'uvéite intermédiaire ne donne pas de douleur, mais peut entraîner une baisse de vision. Elle est caractérisée par l'apparition de corps flottants dans le vitré. Il en va de même pour l'uvéite postérieure.

Peu importe le type d'uvéite, il sera nécessaire de procéder à un examen ophtalmoscopique approfondi, notamment avec une lampe à fente pour évaluer l'étendue de l'inflammation et la présence de signes propres à l'uvéite, et de rechercher la présence d'une maladie sous-jacente.

Quelles sont les complications de l'uvéite?

Les complications potentielles de l'uvéite à surveiller sont, entre autres, la perte de vision, la cataracte, le glaucome et le décollement de la rétine.

Le but du traitement est de réduire l'inflammation de l'oeil en recourant à des gouttes ou à un onguent à base de stéroïdes. On peut aussi soulager la douleur oculaire par des gouttes qui vont réduire le spasme occasionné par la constriction de la pupille. Si le traitement local n'est pas suffisant, l'utilisation de corticostéroïdes administrés de façon systémique sera envisagée. Le traitement d'une cause spécifique comme une infection, ou encore, d'une maladie associée est également impératif.

Commentaires

Partage X
Guide des maladies

Uvéite

Se connecter

S'inscrire